Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Religions : L'Islam

Le cardinal Bertone sur Al Jazzera

Extrait du compte-rendu de Zenit :

"Le christianisme, rappelle le cardinal, est né au Moyen Orient. Et
les chrétiens arabes sont « très fiers » de leur appartenance arabe. Le
cardinal Bertone parle avec des accents préoccupés des conséquences de
la guerre en Irak,
qui a éclaté il y a presque sept ans, et lance un
cri d'alarme sur la situation de ceux qui ont abandonné la région. Il
appelle la communauté internationale à ne pas oublier « les réfugiés
qui sont encore loin de leurs patries » et à s'engager « toujours
davantage pour créer les conditions de leur retour ».

La
protection des droits des minorités, précise le secrétaire d'État, doit
toujours aller de pair avec la nécessité d' « observer les lois des
pays d'arrivée ».
Et en tous cas, la question des rapports entre les
citoyens de différentes religions doit être affrontée sans fermeture ou
préjugés émotifs, comme c'est arrivé en Suisse avec le référendum qui a
interdit la construction de nouveaux minarets : une décision, commente
le cardinal Bertone, qui « naît de la peur, alors que les choix de vote
doivent naître d'une perspective, d'un objectif positifs ».

Eh, oui, si le respect des lois du pays d'arrivée était une réalité, la peur n'aurait peut-être pas été au rendez-vous. Et désormais la question ne se pose plus : la loi interdit les minarets en Suisse.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Pour ma part, je crois que c’est “un objectif positif” d’empêcher l’Islam de déployer ses étendards de façon trop visible, par le moyen légitime qu’offre le vote démocratique.Dommage que même au Vatican on parle parfois le langage convenu de la “pensée unique”, même si nous savons que la diplomatie pontificale déploie d’importants efforts pour essayer d’amener les pays musulmans à un peu plus d’ouverture.
    [Je ne vois pas où il y a pensée unique. Le cardinal Bertone parle au nom du Saint-Siège et réclame d’une part la réciprocité et d’autre part, le respect des lois des pays d’arrivée (et non d’accueil, notez la nuance). Il n’est pas sur le registre de la politique pratique mais des principes. Ce serait plus vivable si on revenait à ceux-ci plus souvent… Lahire]

  2. Les pays arabes chrétiens étaient pays d’arrivée pour les conquérants convertis à l’islam!

  3. Et oui ! des arabes en France respectent tellement peu les lois du pays d’arrivée qu’ils se font la guerre entre eux.
    J’ai rencontré des chrétiens irakiens dont la situation est devenue pire que dans leur pays d’origine d’origine une fois logés dans un quartier à majorité musulmane. D’autre pour s’intégrer ont été obliger de se faire passer pour des grecs.
    On se demande dans ce cas qui est la minorité à protéger !
    Et ça ne se passe pas à Marseille ou en IdF, mais dans la ville jusque là protégée du Mans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services