Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le cardinal Barbarin manifestera dimanche à Paris

BbnDébut d'un long entretien que le Primat des Gaules a accordé à Slates et dans lequel il revient biensûr sur le projet de dénaturation du mariage, mais aussi sur la liberté de l'école, la cathophobie, la PMA, etc. A lire!

"Irez-vous manifester le 13 janvier et y a-t-il des consignes épiscopales à cet égard?

— Oui, j’irai manifester le 13 janvier, comme je l’avais fait à Lyon le 17 novembre. Il n’y a pas de consigne nationale donnée aux évêques: nous ne sommes pas un parti politique donnant des mots d’ordre. Tous les évêques convergent dans l’analyse, mais chacun réagit avec son tempérament.

Le cardinal André Vingt-Trois ira saluer les manifestants, mais ne manifestera pas lui-même dans la rue. Il a choisi de faire entendre sa voix auprès du Parlement, du gouvernement et du président de la République. L’évêque de Blois, Maurice de Germiny, se dit «en résistance» et rejoindra la marche. Dans ma province ecclésiastique de Lyon, l’évêque de Chambéry a fait lire ses consignes par les curés de son diocèse. Un autre a annoncé qu’il n’irait pas manifester, mais a encouragé ses fidèles à le faire.

Moi-même, à Lyon, je n’ai pas donné de consignes. J’ai demandé au service de la Pastorale familiale de mon diocèse d’être disponible pour informer ceux qui le souhaitent. Cette liberté de chaque évêque me convient parfaitement. On se sait en convergence, mais on n’est pas des clones".

Partager cet article

4 commentaires

  1. Félicitons tous les évêques qui ne se contentent pas de faire de beaux sermons ni d’essayer de faire accroire qu’ils ont entraîné les laïcs. La réalité est absolument inverse.
    Ce sont les laïcs qui ont manifesté contre les pièces de théâtre blasphématoires (sans leur consentement) qui ont réveillé les évêques quand ils en ont constaté le succès. Rappelons-nous l’affaire ridicule du « mandat » qu’ils n’avaient pas accordé et dont tout le monde se demandait bien où il aurait fallu aller le chercher.
    S’ils ont changé, tant mieux. Ne boudons pas notre satisfaction d’avoir des pasteurs enfin à la hauteur. Mais la vérité reste la vérité.

  2. A ceux de mes freres qui tombent (une enieme fois ?) dans le piege Cope (totalement co-responsable du desastre de la France depuis quarante ans, y compris sur les points non-negociables):
    Je suis desole de faire montre de correction fraternelle, mais je crois que la position du Front National sur la question est identique a celle de nos eveques:
    « On se sait en convergence, mais on n’est pas des clones ».
    Reconsiderez votre vision du Bien Commun, qui va bien au dela d’une opportuniste pancarte de manif’.
    En Christ,
    Niels

  3. bravo! Le Primat des Gaules avec nous ce n’est quand même pas rien! Quel signal!

Publier une réponse