Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Le Camp des saints

Cette citation n'est pas extraite du livre à succès de Jean Raspail, et pourtant :

"Deux jours après le sauvetage d'un cargo à bord duquel se trouvaient déjà des centaines de migrants, les gardes-côtes italiens ont pris le contrôle vendredi 2 janvier d'un autre bateau en perdition au large des côtes transalpines. Le navire marchand, qui transporte 450 migrants, avait été abandonné par son équipage. L'Ezadeen, qui bat pavillon sierra-léonais, a été pris en charge par les autorités maritimes fait désormais route vers Crotone, en Calabre (sud du pays).

Le navire avait été repéré par un avion des gardes-côtes à 130 kilomètres des côtes italiennes. Un des passagers a pu faire fonctionner la radio à bord et informer les gardes-côtes de l'abandon de l'équipage.

Selon un site Internet consacré au trafic maritime, le navire serait parti de Chypre et sa destination officielle aurait été le port de Sète, dans le sud de la France.

Six gardes-côtes italiens ont été déposés sur le cargo par hélicoptère et sont parvenus à prendre le contrôle du navire. Cette voie a été choisie « en raison des conditions météorologiques difficiles », a précisé l'armée de l'air. Le Týr, patrouilleur islandais qui participe à l'opération européenne de surveillance des frontières « Triton », est parvenu à rejoindre le navire, et des médecins islandais ont également pu être hélitreuillés à bord du navire en détresse.

Il y a deux jours, un cargo battant pavillon moldave, le Blue-Sky-M, avait déjà dû être aidé par la marine italienne, qui était parvenue à ramener à bon port quelque 900 migrants, entassés sur ce cargo abandonné par son équipage en pleine mer Adriatique. Sans leur intervention, le navire allait se fracasser contre les rochers, avaient affirmé les gardes-côtes."

Laisser un navire pour qu'il aille se fracasser sur la côte italienne et forcer ainsi l'Italie à accueillir des centaines d'immigrés : jusqu'à quand ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!