Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Arménie / Pays : Turquie

Le centenaire du génocide arménien

Le 23 avril prochain, l'Eglise orthodoxe prononcera la canonisation de nouveaux martyrs : les victimes du tristement célèbre génocide arménien par les Turcs, un million et demi d’hommes, de femmes et d’enfants morts à cause de leur appartenance ethnique et religieuse.

Topic

[…] "On ne le rappellera jamais trop : Le peuple arménien a été victime, au siècle dernier, d’un des plus monstrueux génocides ethnico religieux de l’histoire de l’humanité. « En 1915 et durant les années qui ont suivi, fait mémoire le patriarche dans sa lettre aux accents poignants, un million et demi de nos fils et nos filles ont subi la mort, la famine, la maladie ; ils ont été déportés et contraints à marcher jusqu’à la mort. Des siècles de créativité et d’objectifs atteints ont été détruits en un instant. Des milliers d’Eglises et de monastères et ont été profanés et détruits, les institutions nationales et les écoles rasées et démolies. Nos trésors spirituels et culturels ont été éradiqués et effacés ».
À ce tableau dramatique, qui a hélas des relents d’actualité, on peut ajouter les fosses communes remplies de victimes sans nom, les trains de déplacés incendiés, les seuls survivants de ce gigantesque massacre étant ceux qui réussirent à rejoindre l’Arménie actuelle, alors sous domination russe, la Syrie ou le Liban, ou encore d’autres pays comme la France. […]

Pour autant, il ne s’agit pas de tourner la page, au mépris du devoir de vérité et de justice, insiste le patriarche, qui n’hésite pas à dénoncer « la négation criminelle de la Turquie ». Pour mémoire, celle-ci, et c’est une pierre d’achoppement pour son éventuelle entrée dans l’union européenne, n’a jamais voulu reconnaÎtre le génocide, reconnu – et condamné – par ailleurs officiellement par une vingtaine de pays (que le patriarche salue dans sa lettre, souhaitant qu’ils soient rejoints par d’autres). L’an dernier, le premier ministre Erdogan a bien présenté ses condoléances aux descendants des victimes. Un geste qui a été salué par le pape lui-même lors de son récent voyage en Turquie, et dont il a parlé comme d’une « main tendue ». Mais pour la majorité des arméniens d’aujourd’hui, ce geste est bien mince, au regard du calvaire enduré. « Le sang de nos martyrs innocents et les souffrances de notre peuple crient pour avoir justice », s’exclame le patriarche, qui, 100 ans après la tragédie, dénonce les « sanctuaires détruits, la violation de nos droits nationaux, la falsification et la distorsion de notre histoire ». Davantage de reconnaissance de la part de la Turquie pourrait aider au pardon. Mais en tout état de cause, en Turquie comme ailleurs, le pardon n’est pas l'oubli."

Partager cet article

16 commentaires

  1. On dit Turcs… pour ne pas dire musulmans.

  2. Il faut savoir que les Jeunes Turcs ont pris pour modèle, tout comme les grands génocidaires de leur propre peuple que furent Lénine, Hitler, Staline et Mao, et pour le génocide arménien Mustapha Kemal, le génocide vendéen ordonné par Robespierre et la Convention qui voulaient faire « un grand cimetière de la France ». On ne le répétera jamais assez, et l’historienne Marion Sigaut, après Reynald Sacher, le dénonce en disant que les Jeunes Turcs ont été inspirés par le génocide vendéen et le mémoricide qui s’ensuivit https://www.youtube.com/watch?v=q1xXBVqcIQ0 La république dite française n’a jamais voulu reconnaître le génocide vendéen, et n’a jamais mis à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale cette reconnaissance du génocide vendéen, proposition de loi de Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion0387.asp Le génocide des Français par les républicains est censuré, tout comme le génocide arménien ! Je vous recommande la lecture « Les chrétiens aux bêtes » http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=6795 pour connaître toutes les monstruosités du génocide arménien. « Dans le bruit des roues de la charrette qui emmène Louis XVI à l’échafaud, j’entends déjà les trains d’Auschwitz. » (Jean-Marc Varaut)

  3. Une petite précision: s’agissant de l’Eglise arménienne, on ne parle pas d’église orthodoxe, mais de l’Eglise apostolique arménienne. En effet, cette dernière n’a pas reçu les définitions du concile de Chalcédoine (451) auquel elle n’avait pas participé, et a été longtemps considérée (à tort, semble-t-il) comme monophysite. Elle n’est donc pas “orthodoxe” au sens habituel du terme. L’Eglise apostolique arménienne et l’Eglise catholique ont signé, sous le pontificat de S. Jean-Paul II, une déclaration de foi commune par laquelle l’une et l’autre reconnaissent leur “orthodoxie” mutuelle quant à la double nature du Christ.

  4. @ Dominique
    Vous avez parfaitement raison. Les génocidaires de la Terreur sont les pères de tous les génocidaires modernes… et donc ceux qui revendiquent d’en être leurs fils spirituels sont frères et cousins…
    Appartenant à la même famille spirituelle, il n’est dès lors pas étonnant qu’ils se tiennent les coudes et se fassent la courte échelle !
    Oui, il n’est pas étonnant que les Hollande, Mélanchon, etc. ouvrent la porte de leur maison (la France et l’Europe), à leurs cousins turcs et autres barbares mahométans, si peu respectueux de la vie humaine !
    Ils sont eux-mêmes de la graine de génocidaire, par atavisme avoué.
    D’ailleurs l’avortement et l’euthanasie font leur bonheur.

  5. Le génocide vendeen était anti-chrétiens , les goulags soviétiques servaient aussi de prétexte pour éradiquer des millions de chrétiens ,et pareil avec le génocide arménien qui était surtout un génocide anti-chrétiens .
    L’invasion migratoire par les mosquées menera aussi au prochain génocide anti-chrétiens à moins que les gens cessent leur niaiseries umps antiracistes ,vil prétexte au racisme anti-blancs en europe !

  6. C’est LA shoah des catholiques….

  7. On ne dit pas ‘génocide’, on dit ‘victimes collatérales de gestes incontrôlés venant de (beaucoup de) déséquilibrés isolés qui-ce-soir-là-n’étaient-pas-dans-leur-état-normal’

  8. Ne jamais oublier que le bras armé des Turcs fut les Kurdes.
    C’est ce qui a permis à la Turquie de nier le génocide pendant tant d’années.
    Aujourd’hui, on arme les Kurdes pour défendre les chrétiens !?
    Est-ce réellement une bonne chose ?

  9. Les turcs ont commis le génocide du peuple arménien. Les kurdes étaient le bras armé des turcs. Mais il ne faut surtout pas oublier le rôle de l’Allemagne.
    La plupart des ordres de déportation des Arméniens, signés par les gouvernants turcs étaient contresignés par des dignitaires allemands en poste en turquie.Toutes ces graines nazies se faisaient la main sur les Arméniens avant de devenir quelques années plus tard des tueurs de juifs.
    Aujourd’hui, chacun se plait à faire repentance pour un oui, pour un non. Mais la turquie, elle, ne se repent de rien et élève des mausolées aux initiateurs et instigateurs du génocide arménien : les francs-maçons talaat, enver, djemal.
    Il est vrai que la république française, née dans le sang, se fiche éperdument du génocide des Vendéens, nos frères en Christ.
    Les chrétiens sont capables de pardonner. Mais qui demande pardon ?

  10. @ Dominique:
    Mustafa Kemal n’a pas participé au génocide arménien, œuvre des sinistres Talaat et Enver Pacha, avec la complicité de Djemal et de quelques autres. Du reste, le gouvernement ottoman de Tewfik Pacha fit juger, condamner et pendre un certain nombre de responsables du génocide en 1919 (du moins ceux qui n’avaient pas fui dans le sillage de la défaite).
    @ Reine Cioulachtjian : outre qu’il n’est pas avéré que des Allemands aient co-signé cette abomination, parler de “graines nazies” pour les massacres de 1915 est anachronique. On sait en revanche que l’ambassadeur allemand Wangenheim a fermé volontairement les yeux sur ces horreurs, car il lui fallait maintenir l’alliance avec l’Empire ottoman. Il a donc refusé toutes les évidences des crimes, que dénonçaient en revanche nombre de missions religieuses écœurées (dont des allemandes) ; son successeur fut bien plus critique pour la Porte. Enfin, le jeune Arménien qui abattit Talaat Pacha (exilé à Berlin) en 1921 fut acquitté par la justice allemande.
    Je conseille aux lecteurs du Salon beige deux livres très documentés :
    – Yves Ternon, “Les Arméniens, histoire d’un génocide”, éd. Points-Seuil, coll. Histoire H228 (1996).
    – Philippe Videlier, “Nuit turque”, Folio n° 4572.

  11. @ Florian 78
    Je persiste et signe. L’Allemagne s’est rendue complice de ce génocide.
    Je vous propose de lire l’ouvrage du professeur Dadrian , professeur de sociologie à l’université de New-York, intitulé “L’histoire du génocide arménien” paru aux éditions Stock avec préface de l’historien Alfred Grosser.Ce livre révèle pour la première fois, les preuves de la complicité de l’Allemagne dans le déroulement du plan d’extermination du peuple arménien.
    Dans son dernier livre, paru aux USA, et intitulé ” German responsability in the armenian genocide”,Dadrian développe les faits, produit des documents, donne des noms. C’est ainsi qu’apparaissent l’approbation explicite et l’intervention active de ces officiers allemands insérés dans les instances de commandement turques.
    Quant aux “graines nazies” qui vous choquent, comment peut-on appeler une semence qui va donner quelques années plus tard le nazisme ?
    Les nazis se sont inspirés des événements de 1915, pour commettre, eux aussi un autre génocide.

  12. En Turquie d’ou je reviens …
    le négationnisme se porte très bien et il devient même menaçant lorsque l’on tente simplement d’argumenter !!
    En France il faut inverser les termes …

  13. L’état Islamique ne fait que prendre modèle et d’ailleurs la Turquie voit ce qui se passe avec bienveillance…

  14. Il est faux de dire que Moustapha Kemal n’a pas participé au génocide .Franc maçon lui aussi, quand il a pris le pouvoir,il a foulé au pied les décisions des alliés. la France qui était chargée de protéger la petite Arménie( la Cilicie) s’est enfouie honteusement devant les hordes de M. Kemal qui ont achevé le gènocide et dévasté IZMIR en massacrant tout ce que contenait comme chrétiens cette ville dont à part les arméniens 500.000 grecs . merci pour cet article qui ne fait pas de contorsions avec la verité . nous sommes très proches des vendéens qui n’ont pratiquement pas d’électeurs arméniens, sont les plus courageux et ont des relations privilégiées avec l’Arménie actuelle .

  15. les Kurdes ont demandé pardon, dans le Diyarbékir la plupart des maires kurdes essaient de faire revivre la mémoire arménienne: restauration d’eglises, accueil de délégations etc.

  16. @ Reine Cioulachtjian
    Je ne connaissais pas ce livre du professeur Dadrian, seulement les deux dont j’indique les titres et les auteurs. Je vous remercie de me l’avoir indiqué.
    Ne me faites pas dire des choses que je n’ai pas écrites ni pensées : “graines nazies” ne me choquent pas, mais stricto sensu, en 1915, cela reste anachronique.
    Et croyez-moi, je connais bien les méthodes allemandes de la Grande Guerre : outre les massacres perpétrés sur les civils belges et français en août et septembre 1914, la famine et les déportations de populations récalcitrantes dans des camps de prisonniers en Allemagne, ils ont même organisé un camp expérimental d’extermination à Sedan, où, évidemment, travaillaient des “médecins”. Ces gens n’étaient pas nazis, puisque le nazisme n’existait pas encore, mais pangermanistes. Les nazis se sont inspirés de cette doctrine raciste apparue en 1881, à laquelle adhéra le vieux Wagner et une grande partie de sa famille, ainsi que toute une partie de la société et des “élites” allemandes (hommes politiques, militaires, savants, etc.).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services