Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation

Le Bloc identitaire dénonce les manigances de Libération

Après Jacques Bompard, c'est au tour du Bloc identitaire de répondre à Libération. Extrait :

B "La direction du Bloc Identitaire est, en revanche, un peu déçue. En effet, Libération ne dit pas un mot sur sa collusion avec Marine Le Pen, afin de hâter sa prise de pouvoir au sein du FN grâce à un échec de son père en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pas une ligne non plus sur l’alliance du Bloc identitaire avec le MPF afin d’obtenir des entrées gratuites au Puy-du-Fou pour le camp d’été des jeunes militants identitaires. Peut-être dans une prochaine édition ?

Plus sérieusement, le Bloc Identitaire constate, une fois encore, le pervers jeu de billard de Libération qui consiste, depuis des années, à jouer les uns contre les autres afin d’affaiblir tout le monde. Le Bloc identitaire dément tout propos de membre de sa direction à Libération et attend avec impatience une demande officielle d’interview d’un de ses dirigeants dans la rubrique politique de ce quotidien…"

Partager cet article

11 commentaires

  1. Quel intérêt d’alimenter les me*dias hostiles?
    Ils diront ce qu’ils voudront. Je ne parle même pas du rédacteur qui ne fait qu’obéir à la direction et suit docilement la Ligne.
    (sinon, il est viré).
    J’ai toujours été sidéré de voir les cadres des mouvements de droite acheter la presse officielle.

  2. Les identitaires, cette mouvance qui se proclame pure, sans taches et attaches, font penser aux trotskistes : agitation à la base, posture de contestation absolue, technique du coup d’Etat à la Malaparte, propos radicaux contre le système, mais passerelles constante avec certains représentants de celui-ci, ou des grands partis frères étrangers voire moyens orientaux, puis ralliement par la petite porte pour participer aux ”élections-pièges à cons”…..Ils apprennent vite.
    Finalement un identitaire, c’est un Cambadelis ou un Julien Dray de droite. Les montres en or en moins. Mais les chaînes, déjà.
    [Pouvez-vous expliciter svp les “grands partis moyen-orientaux” et les “ralliement” ?
    MJ]

  3. Comme je suis militant du Bloc, je peux répondre que l’allusion aux passerelles avec des partis étrangers voire moyens orientaux lancées par PG est un classique de l’extrême droite qui accuse les Identitaires d’être sionistes !
    Il s’agit en réalité de dénoncer les Identitaires car ceux-ci ont commis un crime impardonnable dans le milieux de l’extrême droite : ils ne sont pas antisémites, ils ne parlent pas des chambres à gaz tout le temps, ne s’intéressent pas plus que cela à l’histoire de la 2ème guerre mondiale, etc…
    Or, l’accusation de PG montre à quel point le FN et les autres mouvements d’extrême droite ont régressé intellectuellement depuis 20 ans avec une véritable obsession monomaniaque sur ce thème. Il suffit d’aller voir sur un site comme NPI pour constater que l’accusation de sioniste (adressée à l’encontre de Mégret, de Carl Lang, de la Ligue du Nord, de Berlusconi, etc…) est une injure disqualifiante au même titre que pédophile !
    Triste d’en arriver là

  4. Pascal Gannat : toujours dans la haine des personnes avec des attaques sans argument (y en a-t-il contre les identitaires ?). Serait-il possible d’élever le débat sans tomber dans l’acrimonie ?
    Les identitaires sont fermes dans les principes, organisés et efficaces électoralement. Cela change beaucoup du FN vérouillé : ce n’est pas une raison pour essayer (vainement) de les démolir.
    Mais sans doute ont-ils déjà commis le crime impardonnable en posant la mauvaise question : “Libération ne dit pas un mot sur sa collusion avec Marine Le Pen, afin de hâter sa prise de pouvoir au sein du FN”. Question stratégique et politique hautement importante. Si les marinistes ne veulent pas l’entendre et rester dans leur monde utopique, il faut rester connecté sur NPI.

  5. Au moins, les identitaires ont de l’humour ! Cela fait du bien d’entendre encore le rire de quelques sangliers malicieux dans nos forêts…

  6. Cela me déçoit de lire un tel commentaire venant de P.G que je prends toujours plaisir à lire.
    Il a raison lorsqu’il critique les oppositions délirantes des amis de Carl Lang, fondées uniquement sur des question de personnes. Mais concernant les Identitaires, s’ils différent du FN c’est avant tout par leurs idées. Eux ont mené un véritable renouvellement idéologique par rapport au FN sur les questions de l’identité du peuple français, de l’Europe, des régions. Il l’oublie un peu vite, lui qui pourtant voulait un vrai débat d’idées.

  7. Je rebondis après lecture du commentaire d’un identitaire du Bloc. Les marino-lepénistes anti-identitaires lancent une accusation contre les identitaires – être “sionistes” – alors que Marine Le Pen voulait faire partie de la délégation des députés européens en visite dans l’Etat d’Israël… N’y a-t-il pas contradiction ?
    Je rejoins MJ dans sa légitime réflexion : pourrait-on savoir quels sont les “ralliements” des identitaires dont parle l’inénarable Pascal Gannat ? Il possède sans doute des informations connues de lui seul. A moins qu’il s’agisse encore une fois d’un grand complot americano-sioniste téléguidé par l’Elysée pour déstabiliser le grand JMLP, le sauveur de la France.
    Nous nageons en plein délire, et je suis contente de savoir que Nicole ouvre les yeux sur les méthodes employées par les techniciens de la désinformation la plus malhonnête.

  8. @ Nicole @ Michel JANVA
    J’apprécie beaucoup les identitaires, par leur manière de donner un coup de frais aux formes du militantisme de droite, leur insolence et leur imagination. Pour leur refus du nationalisme jacobin, leur réhabilitation des provinces et cultures locales, leur réhabilitation du ”penser global agir local”, cher à Jacques Ellul, leur vision d’une Europe réelle, et surtout leur volonté de ne pas être uniquement en défense mais aussi en offensive par rapport aux fausses valeurs et aux situations perverses. Leur refus également de reprendre et continuer les guerres civiles françaises de 1940 à 1962, qui empoisonnent la manière d’être de la droite nationale et de sa presse. Par contre, ils m’ont souvent paru très prétentieux dans leur manière de juger leurs aînés, car nous avons déjà vu passer qq générations ”novatrices”, qui ont fini au service du système dans ce qu’il de plus méprisable : certains cadres de la fin des années 60 et des années 70, issus de la ”Nouvelle AF”, d’Occident, d’Ordre Nouveau, du PFN et du Solidarisme, de la Nouvelle droite, après fait profession de foi révolutionnaire de leur camp, ont fait de très belles carrières, au moins alimentaires, à défaut d’être très productives politiquement, dans les partis de la Vème. Mais après tout, c’est un grand classique de se poser en s’opposant, voire de d’accepter que les honneurs se paient de l’infidélité
    Mais voir maintenant CERTAINS identitaires, je ne dis pas tous, et là mon commentaire était inexact et injuste sur ce point, et je m’en excuse, les voir donc, envisager de prêter main forte à une manoeuvre électorale du modèle le plus politicien et manipulateur en PACA au service et bénéfice exclusif de l’UMP me semble illustrer mon propos : cette comparaison que j’ai faite avec les ex-trotskistes devenus des éléphants socialistes. Ceci d’autant plus que pour cette manip, les Identitaires qui reprochent au FN son vieillissement et cultivent un certain jeunisme se retrouveront en compagnie de personnalités locales de la génération de JLM LP, ceci sans citer de noms. Comme quoi……
    @ Michel JANVA
    Pour ce qui du Moyen Orient, les identitaires sont partagés et divers, mais identifient souvent leur cause à celle de pays étrangers. Soit comme des Palestiniens français luttant contre le sionisme, soit, le plus souvent, comme des Israêliens luttant contre l’islamisme terroriste. Un patriote français identitaire n’est pas tenu de partager l’arabisme obsessionnel (qui masque un antisémitisme de principe) d’une partie de la droite nationale, ni l’anti américanisme réflexe hérité du gaullisme et du communisme. Mais j’ai le sentiment confirmé par la reprise de certains axes d’attaque semblables à celles des milieux ouvertement sionistes, que certains identitaires ont une tendance un peu trop israêlienne.
    Or être attaché à nos patries et identités suppose de refuser de résoudre nos problèmes français et européens en liant notre destin à des politiques qui nous sont extérieures. On peut refuser l’islamisation de notre société en luttant contre l’immigration de peuplement islamique, sans tomber dans le piège entretenu qui serait d’agresser plus l’islam que de combattre l’immigration. Comme catholique, je suis convaincu que lutter contre l’Islam passe à long terme par la lutte contre l’avortement : l’immigration comble notre vide démographique, psychique, communautaire et familial. Les Identitaires devraient aussi prendre en compte la défense de la Vie.
    [Je saisis votre pensée mais à moi qui parcours le net, pouvez-vous m’indiquer un lien vérifiant vos dires sur les accointances israéliennes ?
    Sur le sujet pro-vie, il me semble qu’à Bordeaux, les identitaires ont soutenu la Marche pour la vie locale. MJ]

  9. @ Michel JANVA
    Je ne parle pas d’accointances au sens structurel ; ce serait faire injure à l’honnêteté et à la liberté des militants identitaires.
    Je crois plutôt à une forme de mimétisme, d’identification, de reprise de certains termes. Il suffit de lire de nombreux sites et blogs de personnes qui se disent identitaires : on retrouve en permanence des références à la problématique du Moyen Orient et un anti islamisme qui s’intéresse plus aux faits religieux et culturels qu’implique l’islam et on ne lit rien sur l’étatisme socialisant. Or c’est le socialisme qui a éradiqué les cultures et les peuples européens de souche, conséquence première, entraînant l’immigration massive, conséquence seconde, et ensuite la prégnance musulmane qui n’est qu’une conséquence de troisième rang.
    Il est donc préférable, sans négliger le danger islamique présent, de réagir politiquement en français et de dénoncer de combattre les causes politiques anciennes et non musulmanes de notre lente décadence.
    Et enfin, que les identitaires voient où sont les partis et militants qui leur sont le plus proches (sans doute était-ce le cas à Bordeaux), même s’ils les jugent peu efficaces, etc…. , plutôt de de participer à des aventures dont ils sortiront amers et divisés.
    [Encore une fois je vous demande de prouver vos dires en citant ces sites et blogs. Il ne s’agit pas pour moi de remettre systématiquement vos propos en doute, mais je ne crois pas que la délation sans preuve soit acceptable.
    J’ajoute sinon que le Bloc identitaire a également dénoncé l’attitude irresponsable d’élus (Bordeaux, Billère) et défendu des églises menacées.
    Plus récemment, à Paris, ils organisent une conférence sur la dernière encyclique :
    http://fr.novopress.info/34173/conference-au-local-paris-8-octobre-lencyclique-caritas-in-veritate-la-doctrine-sociale-de-leglise/
    et la cause pro-vie ne leur est pas étrangère :
    http://fr.novopress.info/34249/avortement-en-espagne-la-cause-pro-vie-progresse/
    MJ]

  10. Il faut vous remercier Michel Janva : pour votre souci d’exactitude et votre exigence d’honnêteté intellectuelle. Le débat atteint ici un niveau appréciable, quitte à faire une mise au point circonstanciée.
    En la matière, sans vouloir accabler PG et retourner le couteau dans la plaie, je remarque que notre ami n’a pas de sources (comment pouvait-il en avoir contre les identitaires accusés pêle mêle d’accointance avec l’islam et d’ambiguité concernant la défense de la vie ?) et se fait donc prendre en flagrant délit de désinformation et de diffamation, lesquelles procède à mon avis d’un sectarisme qui n’existait pas – ou peu – dans le mouvement national dans les années 80-90.
    PG disserte – ou divague – sur les identitaires en partant d’un a priori simple : comme ces nationaux n’appartiennent pas au Front National, il faut se méfier (c’est la loi des suspects), donc ils ne sont pas si nationaux et n’ont pas nos idées. Ce sont des traîtres qui finiront par rallier le système (“par la petite porte” pour reprendre le premier commentaire). Voilà toute l’argumentation spécieuse qui permet tous les syllogismes, voire tous les phantasmes.
    Je n’idéalise pas le mouvement national des années 1980-1990 mais cette mentalité n’existait pas vraiment à cette époque, je peux en témoigner moi qui l’ai vécue. Idéologiquement je me situe plutôt dans le courant de la droite sociale et je suis plutôt monarchiste, au fond. Jamais à cette époque je n’ai senti d’hostilité aux différents courants du mouvement national. Tout le monde s’y retrouvait, sur nos valeurs, personne n’était exclu, au contraire, toutes les bonnes volontés étaient accueillies avec enthousiasme. Des alliances se faisaient (avec le CNI en 1986 par exemple). Aujourd’hui un repli sur les personnes conduit à exclure tout ce qui n’est pas estampillé FN-mariniste, et les partisans de la fille de JMLP (PG est reconnu pour cette position) se font accusateurs publics et intentent des procès d’intention basés sur de fausses révélations montées de toute pièce et commentées à l’envi (ainsi PG pourra-t-il écrire 30 commentaires sans jamais répondre à la question posée : “quelles sont vos sources ?”).
    Cette mentalité délétère doit cesser car elle gangrène la droite nationale en démobilisant les militants, en décourageant les cadres. Nous avons besoin d’un grand bol d’air, d’une dynamique, autour de nos valeurs non-négociables, d’une nouvelle aventure politique, loin, très loin des discours fielleux et fantasmagoriques destinés à démolir tout ce qui ne va pas dans le sens d’une certaine personne ou d’un clan. Le mouvement national mérite mieux que cela, les militants valeureux du Bloc identitaires méritent mieux que cela, et même, les accusateurs-destructeurs méritent mieux que cela. Il est plus que grand temps d’aller de l’avant, de refonder le mouvement national sur des bases saines, en proposant, pourquoi pas, un Epinay de la droite nationale comme le suggère depuis longtemps Bruno Gollnisch.

  11. @ Michel JANVA
    Quand vous parlez d’islamophile de JM LP, je ne vous juge pas, ni n’utilise à votre encontre le mot ”délateur”, alors que c’est réducteur selon moi, et je vous exprime courtoisement cette différence d’appréciation.
    [Sauf que moi je cite JMLP ! MJ]
    Je ne vois pas en quoi constituerait une délation le rappel que les Identitaires en faisant de la lutte contre l’Islam une cause majeure, me semblent prendre les effets pour la cause, que je pense être le système étatique socialisant et promoteur d’immigration.
    [Vous avez tout faux : le Bloc identitaire a fait de la lutte contre l’immigration l’un de ses chevaux de bataille. Regardez leurs actions contre RESF ! MJ]
    Quant à établir des listes de blogs ou de sites, comme vous m’y invitez, ce qui m’étonne, je ne pratique pas cet exercice malsain qui mène à la proscription.
    [Alors ne venez pas nous bassiner. Fin. MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services