Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Le blasphème est autorisé, sauf contre l’idole Charlie Hebdo

CH
Cette photo du magazine du Monde, accompagnée du titre "Une résurrection sous tension" (il semblerait qu'il ait été adouci depuis), a provoqué la fureur du rédacteur-en-chef de Charlie Hebdo ce week-end :

"J'ai l'impression qu'il y a comme un acte manqué dans cette couverture. Comme si on avait voulu terminer ce que les frères Kouachi n'ont pas fini"

Le Monde décrit les tensions actuelles et passées, notamment autour de la célèbre Une de 2008, "C'est dur d'être aimé par des cons". Le pactole avait été redistribué pour l'essentiel entre les actionnaires alors que les journalistes touchaient de faibles salaires.

Partager cet article