Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Le bilan pro-vie de Donald Trump

Le bilan pro-vie de Donald Trump

Benoît-et-moi a traduit la lettre que le président Donald Trump a écrit aux militants pro-vie américains, pour souligner les résultats obtenus au cours des quatre années de son administration et pour renouveler publiquement son engagement contre l’avortement. S’il était possible d’être sceptique en 2016, en raison de ses précédentes positions pro-avortement, Trump a montré qu’il avait épousé la cause avec un engagement sans précédent :

Chers militants et leaders pro-vie,

Je me suis présenté à la présidence en 2016 en défendant la vie, et avec votre soutien, nous avons gagné la Maison Blanche. Depuis ma prise de fonction, je suis fier d’avoir gouverné comme le président le plus pro-vie de l’histoire de notre pays. Ensemble, au cours de mon premier mandat, nous avons accompli beaucoup de choses pour les enfants à naître et leurs mères:

  • en transformant le système judiciaire en nommant Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh à la Cour suprême fédérale des États-Unis d’Amérique et plus de 200 autres juges de tribunaux subordonnés ;
  • en combattant pour les enfants à naître dans le monde entier par l’adoption de la législation « Protecting Life in Global Health Assistance« , qui empêche le financement de l’industrie internationale de l’avortement par les recettes fiscales et contrecarre les efforts des Nations unies pour faire de l’avortement une loi internationale ;
  • en bloquant le financement avec l’argent des contribuables de ceux qui contribuent à la grande industrie de l’avortement, par exemple Planned Parenthood, à travers la “Title X Protect Life Rule”.
  • en combattant pour l’objection de conscience des Petites Sœurs des Pauvres et des professionnels de la santé, comme les infirmières, qui ne peuvent être forcés à participer à des opérations d’avortement ;
  • en mettant un terme au financement public des nouvelles recherches médicales menées par les National Institutes of Health à partir de parties du corps d’enfants avortés ;
  • en étant le premier président à avoir personnellement assisté à la Marche pour la vie et au Gala pour la vie de Susan B. Anthony List.

Eh bien, je me présente à la réélection en novembre et j’ai besoin de votre aide pour opposer ma présidence, qui défend résolument la vie, contre l’extrémisme pro-avortement de Joe Biden.

Le Parti démocrate soutient ouvertement l’avortement libre, jusqu’à la naissance de l’enfant, et même l’infanticide, car il abandonnerait à la mort les survivants d’avortements ratés. La façon dont Biden soutient le financement public de l’avortement « à la demande » illustre parfaitement le soutien du candidat démocrate à ces extrémismes. Forcer les contribuables à payer pour l’avortement est une politique aberrante qui doit être rejetée dans les urnes. Et, en choisissant l’extrémiste pro-avortement Kemala Harris comme candidate à la vice-présidence, Biden a voulu doubler la mise sur cette question.

Avec votre aide, j’obtiendrai ma réélection et je nous garantirai ainsi à tous quatre années supplémentaires de combat dans les tranchées pour la défense des enfants à naître et de leurs mères. Ensemble, nous travaillerons pour

  • poursuivre la métamorphose du système judiciaire fédéral, en dotant la Cour suprême et les tribunaux subordonnés de juges qui respectent la Constitution au lieu de légiférer en faveur de l’avortement ;
  • surmonter l’obstruction systématique des démocrates au Congrès, en approuvant et en promulguant enfin le “Pain-Capable Unborn Child Protection Act” [loi sur la protection des enfants à naître capables de ressentir la douleur], le “No Taxpayer Funding for Abortion Act” [rendant permanente l’interdiction de financer l’avortement avec des fonds publics, une mesure qui doit aujourd’hui être approuvée chaque année] et le “Born-Alive Abortion Survivors Protection Act” [oblige les médecins à aider les enfants qui survivent à un avortement raté] ;
  • priver complètement la grande industrie de l’avortement, par exemple la planification familiale, de financement par les recettes fiscales.

Je remercie Marjorie Dannenfelser et Christina Bennett, qui président la coalition Pro-Life Voices for Trump. Et j’invite tous les Américains pro-vie à se joindre à cet effort en faisant leur part pour vaincre l’extrémisme pro-avortement en novembre, à la place duquel nous pouvons au contraire remporter une grande victoire historique pour les enfants à naître et leurs mères.

Donald J. Trump

Un bilan qui a fait dire à Sœur Deirdre Byrne lors de la Convention nationale du Parti républicain que Donald Trump est le « président le plus pro-vie que les États-Unis d’Amérique aient jamais eu ».

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services