Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education / Valeurs chrétiennes : Famille

Le bilan du quinquennat n’est pas glorieux

Polémia a dressé un bilan en 4 parties du quinquennat (1, 2, 3, 4). Extraits :

Education :

  • SLe désastre scolaire se poursuit, selon l’étude internationale PISA qui évalue les résultats des jeunes de 15 ans. Depuis 2000, la France ne cesse de perdre des places dans le classement international et, de 2006 à 2009, le recul s’est poursuivi : du 19e au 27e rang en sciences, du 17e au 22e rang en lecture, du 17e au 22e rang aussi en mathématiques.
  • La déséducation a progressé et les pédagomanes ont renforcé leur dictature. En 1983, Didier Maupas et le Club de l’Horloge ont publié chez Albin Michel L’Ecole en accusation, un livre qui diagnostiquait parfaitement les maux de l’école : tronc commun, délire pédagogiste et méthode globale d’apprentissage de la lecture. 1983 : la date est doublement à retenir :
    • parce que les maux étaient manifestement antérieurs à l’accession des socialistes au pouvoir présidentiel et que déjà la responsabilité de gouvernements dits « de droite » était en cause ;
    • mais aussi parce que, 30 ans après et 100 livres alarmistes plus tard, la situation n’a pas changé, sinon pour s’aggraver : chaque réforme contribuant à dégrader un peu plus le système éducatif.

De ce point de vue, le bilan de la présidence Sarkozy est – je pèse mes mots – catastrophique : alors que la réforme de Robien avait porté un coup décisif aux méthodes globales ou semi-globales d’apprentissage de la lecture, la présidence Sarkozy leur a redonné la prééminence. L’appauvrissement des contenus scolaires s’est poursuivi. La réforme du lycée reste inspirée par le pédago-ludisme. En sciences de la vie, la théorie du genre est imposée, à l’opposé précisément de toute démarche scientifique. Et l’histoire de France disparaît encore davantage des programmes. Non seulement la situation de l’éducation nationale est dégradée mais cette dégradation s’amplifie encore.

Famille :

  • Rupture avec la conception traditionnelle de la famille

Cellule de base de la société, point d’ancrage dans la crise, la conception traditionnelle de la famille subit de nombreuses atteintes. Certes, toutes ne sont pas nouvelles mais la présidence Sarkozy accélère le mouvement :

– mise sur un pied de quasi-égalité du Pacs et du mariage ;
– tentative d’imposer à l’opinion publique le terme et la notion d’ « homoparentalité » ;
– enseignement idéologique de la théorie du genre à l’école.

  • la mise en cause du repos dominical qui structure la vie sociale et communautaire.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services