Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

L’école sous contrat entre la crise du public et l’accroissement du privé

Secrétaire général de l’enseignement catholique depuis le début du mois, Éric de Labarre est interrogé dans La Croix :

"Faut-il revoir les règles de répartition de postes (80 % pour le public, 20 % pour le privé) en vigueur depuis les années 1980 ?

Cette question fait partie des tabous à ne pas lever si l’on veut éviter de faire renaître des tensions inutiles. […]

Dans de récentes déclarations, l’archevêque d’Avignon, Mgr Cattenoz, estime que la «dimension catholique» des établissements dont vous avez la charge tombe «en déliquescence» […]. Qu’en dites-vous ?

Il faut maintenir l’équilibre défini au moment de la loi de 1959, tant par l’État que par l’Église. L’enseignement catholique doit être ouvert à tous les jeunes, quelles que soient leurs convictions philosophiques, religieuses, politiques. En même temps, il doit affirmer son caractère propre. […] Sur ce point, nous avons à redécouvrir les espaces de liberté que nous offre la loi. L’enseignement catholique est bien un enseignement sous contrat et non un enseignement administré. […]

Le développement d’établissements catholiques hors contrat vous inquiète-t-il ?

Je suis trop attaché à la liberté d’enseignement pour contester le choix de certaines familles et de certains professeurs de s’engager dans de telles démarches. Mais je ne pense pas que créer des établissements destinés à scolariser une frange très étroite de jeunes soit une bonne façon de préparer des enfants à leur vie future. En même temps, il faut bien avoir en tête que nombre d’établissements faisant partie de l’enseignement catholique sont nés de la sorte… Tout dépend des projets que ces quelque 300 établissements mettent en œuvre."

Michel Janva

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services