Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’école fermera le samedi

A partir de la rentrée 2008, les écoles primaires seront au rythme de la semaine des 4 jours pour les cours mais garderont le système actuel de vacances. Les enfants perdront 2 heures de cours par semaine, ce qui n’empêchera pas la France de rester au deuxième rang européen du volume horaire au primaire. Bénéfice pour les enfants : une demi-journée en famille. On ne peut que se réjouir!

Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. Excellente nouvelle effectivement. Comme quoi parfois… Quelqu’un sait-il si cela s’applique également aux écoles libres ?

  2. Pour avoir enseigné en primaire, je trouve cette mesure très positive.
    Outre que la vie de famille sera privilégiée (et Dieu sait à quel point certains enfants sont dans des situations familiales très complexes, y compris dans l’enseignement sous contrat), force est de constater que l’absentéisme est très supérieur le samedi matin par rapport aux autres jours (il est d’ailleurs plus important dans les plus petites classes).

  3. La question qui se pose, c’est si ce temps est reporté au mercredi, quid du temps laissé pour le catéchisme ? Merci de m’informer.
    [L’article en lien stipule bien qu’il n’est question que de 4 jours de classe par semaine. Lahire]

  4. ne nous réjouissons pas trop car plusieurs points sont très négatifs:
    *les enfants étant beaucoup plus attentifs le matin que l’après-midi, ils vont perdre une matinée de travail ( en supposant qu’ils travaillent à l’école)
    *les parents libérés de la scolarité du samedi vont encore plus partir en WE avec départ en vadrouille du vendredi soir au dimanche soir et bonjour le repos des enfants !!
    *que vont faire les enfants pendant les courses nécessaires du samedi matin : (au choix ) regarder la TV, jouer à l’ordi ou suivre leurs parents au super-marché
    *enfin on nous parle d’allègements de programme (nos enfants apprennent trop de choses à l’école ?) alors que les apprentissages fondamentaux sont déjà repoussés en Terminale (et même parfois en fac)!
    *nos enfants interrogés préfèrent travailler le samedi que plus dans la semaine.
    Vous voyez que nous pouvons être assez loin de votre « réjouissance ».
    Le bien des enfants aurait sans doute été de dégager plutot 1/4h par après-midi mais notre république se moque bien de ses enfants (y compris ceux à naitre).

  5. Une bonne nouvelle????!!!
    Tout le monde se plaint du niveau scolaire des enfants et pourtant le gouvernement supprime des heures de classe. Etonnant comme réforme. De plus M Darcos rajoute une heure d’éducation physique (cf Famille chrétienne). Je ne vois pas en quoi cela constitue une bonne nouvelle. Soyons aussi réaliste. En quoi cela va privilégier la vie de famille,à l’exception de quelques chanceux ? Beaucoup de parents travaillent le samedi, et pour le commun des personnes le fait que les enfants soient à l’école le samedi leur permet d’être tranquille. Alors ouvrons les yeux plutôt que de se féliciter d’une mesure démagogique….

  6. Je ne partage pas votre avis: le samedi matin est une journée différente, la seule où le papa peut venir chercher ses enfants à l’école. Les enfants sont plus décontractés car cette demi-journée est souvent consacrée au sport ou à des matières plus concrètes.
    Il s’agit par cette suppression d’adapter l’école aux parents divorcés…

  7. Travaillez plus pour gagner plus .
    Et une demi-journée de plus de temps libre
    sans doute partagé ….
    Le samedi était le jour privilégié où les parents venaient chercher les enfants à l’école dans un climat privilégié.
    Tant pis.

  8. En effet, ça ne me semble pas être une excellente nouvelle. Les commentaires déjà postés sont plus critiques et tant mieux, mais je suis surprise que l’article de départ soit si « naïvement » favorable à cette mesure.
    Qui peut encore croire qu’une décision est prise en fonction du bien des familles ?
    Lu dans ‘Le choc du mois » consacré à l’école (un des derniers numéros) : les écoliers ont déjà perdu 2 ans (oui, oui, 2 ans !!) sur les 10 années que comporte l’instruction obligatoire (de 6 à 16 ans)depuis 1960. Avec la suppression pure et simple de 2 heures par semaine, pendant les 5 ans d’instruction obligatoire du primaire, ça diminue encore !!
    Remarquez, il faut peut-être s’en rejouir finalement : il restera moins de temps pour leur inculquer des bêtises !!
    Reste à savoir comment sera effectivement utilisé ce temps.

Publier une réponse