Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’avortement pour sélectionner le sexe de son enfant

Alors que les idéologues du planning familial continuent de mentir en prétendant qu' "aucune femme n'utilise l'avortement comme moyen de contraception" et invoquent des raisons qui ne relèvent visiblement pas d'une grande détresse "Certaines s'estiment trop jeunes, d'autres ont déjà eu plusieurs enfants, la question financière entre aussi en jeu", on apprend qu'en Espagne l'usage de l'avortement sexo-sélectif au sein de la communauté indo-espagnole serait particulièrement développé :

"En Espagne, le nombre des naissances de garçons dépasse celui des filles au sein de la communauté indienne. Et la disparité statistique est telle que le harsard seul ne peut l’expliquer (…) La première enquête sur ce qu’on appelle le cas des « filles perdues » au cœur de la communauté indienne en Espagne révèle la pratique d’avortements sexo-sélectifs (visant à choisir le sexe des nouveau-nés) (…)

De leur côté, les professionnel-les de la santé confirment être au courant de cette situation, tout en précisant la difficulté de détecter les pratiques de cette nature (…) En Inde, les autorités ont déclaré la guerre à ce qu’on appelle le fœticide pour le choix du sexe (…) Au Ministère de la Santé, on assure qu’en Espagne les données sur les avortements ventillées selon l’origine de la communauté ne sont pas publiques (…)"

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ce qui est troublant, les femmes rêvent d’être comme des hommes. Ne plus avoir de grossesse par exemple… ainsi pensent-elles se retrouver à égalité au niveau professionnel ! La GPA est ainsi une grande victoire pour elles. Le tiers-monde aura le devoir de porter les enfants des pays “avancés”, le temps d’inventer la machine à faire des bébés.
    Même dans la tête des féministes, on se base sur des normes masculines ! Alors que tout indique physiquement que le sexe féminin est différent ! Quand est-ce qu’à la place des parasites de la cause féminine telles que les Femen, aura-t-on un jour de vraies femmes réclamant une manière de vivre différente de l’homme ?

  2. Chaque matin au réveil, une nouvelle infamie est annoncée au monde.
    L’Espagne suit la Suisse et la Belgique.
    Quant à la république, elle est au même niveau d’abomination.
    Quand va-t-on inverser la tendance et clouer au pilori les responsables ?

  3. Qui n’a vu à la TV les villages en Chine d’hommes seuls qui savent qu’à partir de 25 ans ils ne rencontreront jamais une femme ?
    Ils disent 25 ans car, parfois, un ou deux d’entre eux sont demandés en ville pour se marier, mais jamais au-dessus de 25 ans.
    Quelle tristesse alors que la nature fait si bien les choses.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services