Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’avortement est un acquis très fragile que nous pouvons faire basculer

Dans La Nef, Christophe Geoffroy estime qu'il faut manifester le 25 janvier contre l'avortement :

N"[…] L’abolition de l’avortement est-elle une cause perdue d’avance comme beaucoup le pensent, et parce qu’elle n’est guère comprise, faudrait-il la mettre en sourdine ? Je ne le crois pas du tout et les raisons en sont simples. D’abord, la légitimité d’un combat, quel qu’il soit, réside dans sa conformité à la vérité et à la justice, et si l’on renonce à les défendre envers et contre tous, le politique perd son sens – le service du bien commun. Ensuite, il est faux de croire à l’impossibilité de convaincre une large majorité de nos concitoyens du bien-fondé de nos convictions : car l’avortement n’est accepté que par l’imposture d’une des plus gigantesques propagandes de l’histoire, c’est donc un « acquis » très fragile et il suffirait seulement d’une information honnête et équilibrée pour faire basculer l’opinion assez rapidement dans l’autre sens. Quand on voit la répression violente qui s’exerce à l’occasion de la projection à des jeunes d’un simple film comme Le cri silencieux, on mesure combien les défenseurs de l’avortement sont conscients de la fragilité de leurs arguments et combien une évolution est donc rapidement possible. Si les Français avaient accès aux nombreux témoignages de « traumatisme post-IVG », là aussi, les choses leur apparaîtraient sous un autre jour…

C’est pourquoi, il ne faut rien lâcher non plus sur cette question cruciale de l’avortement. […]"

Partager cet article

10 commentaires

  1. Si tous les évêques chaussaient la même pointure que mgr Rey, l’Eglise de France aurait un autre impact sur la société que cet enfouissement hélàs voulu par une large majorité de l’épiscopat.

  2. Merci de tout coeur monsieur Geoffroy, d’oser écrire et dire haut et fort ce que certains, même pourtant favorables à la défense de la Vie, n osent plus clamer!
    OUI, le 25 janvier nous marcherons pour dire NON A L AVORTEMENT et nous vous promettons que NOUS NE LACHERONS JAMAIS cette question là qui gêne tant!
    Certains pensent que ce sujet n’est plus d actualité et n’est pas assez bien en terme de com’ pour faire descendre les gens dans la rue, eh bien, ils ont tords! et nous leur prouverons!
    “Nous ne lâcherons pas, nous ne renoncerons pas, nous ne trahirons pas et nous gagnerons, nous l’emporterons!”
    Cécile EDEL, présidente de CHOISIR LA VIE, association co organisatrice de la Marche pour la vie

  3. Je lance ici une idée: que chaque fidèle suggère respectueusement à son évêque de venir marcher pour la vie le 25 janvier; et demande, en cas de refus, toujours respectueusement, quelles sont les raisons de ce choix. Tout ce qu’il faut pour écrire ou téléphoner est ici:
    http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/guide-de-leglise/dioceses/

  4. L’avortement n’est pas un acquis mais une défaite, celle, en premier lieu, des évêques français, dhimmis de la république, mais c’est pour cela qu’ils sont choisis; mais aussi une défaite de la médecine, il y a une gravissime complicité des praticiens, et enfin une défaite du con-tribuable qui paie à 100%.

  5. La défense de la vie devrait être la priorité n°1 de tous les combats, même devant la défense du mariage homme -femme. Je suis toujours assez étonnée comment la LMPT ne s’y associe pas de toutes ses forces.

  6. un meurtre légalisé par personne ayant autorité n est pas un “acquis” c est une verrue , c est un blasphème qu il faut venger

  7. Le combat conte l’avortement pour la défense de la vie ne peut faire l’impasse sur la question de la contraception, l’autre fruit issu d’une même plante…

  8. 220 000 morts depuis 40 ans ça fait quelques
    9 000 000 d’assassinats pardons d’ivg Ca valait bien une légion d’honneur pour Mme Veil
    Au fait on a oublié de décorer les comparses Giscard qui se croyait un destin et l’autre le radical de gauche qui présidait notre grand parti de droite

  9. Commençons par arrêter TOUS de parler de meurtre
    et parlons comme il se doit de l’ASSASSINAT des petits enfants

  10. On a abolit l’esclavage, et donc le Code Noir qui visait à l’encadrer : on abolira l’avortement et donc la loi Weil qui visait à l’encadrer…
    Avant, il y a le 25 janvier.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services