Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Europe : politique / France : Politique en France / France : Société

L’avortement doit faire partie du débat aux européennes

C’est Najat Vallaud-Belkacem qui le déclare :

« Interrogée sur le projet de loi du gouvernement espagnol remettant en cause le droit à l’IVG, la ministre a mis en garde sur France 3 contre «un certain nombre de lobbies très conservateurs qui, partout en Europe, essayent de remettre en cause les acquis fondamentaux» en matière de liberté des femmes. Dans ce contexte, «il faudra clairement nous exprimer parce que les élections européennes devront être l’occasion aussi de parler de ces sujets-là, des libertés fondamentales», a-t-elle ajouté. » 

Notez que les tenants de la culture de mort ne parlent plus de droits mais désormais de libertés fondamentales… C'est plus facile pour museler les mal-pensants. Le temps n’est plus très loin où il sera interdit de défendre la vie de sa conception à sa fin naturelle. La dictature socialiste est proche…

Le 19 janvier prochain est donc l'occasion idéale pour les futurs candidats aux européennes d'être présent à la Marche pour la Vie afin de montrer que ce sujet préoccupe les Français. 

Rendez-vous le 19 janvier 2014 à 14h30 place Denfert-Rochereau !

L-avortement-devient-un-enjeu-politique-europeen_visuel

Partager cet article

5 commentaires

  1. La dictature socialiste n’est pas proche, elle est là ! Et elle se durcira de plus en plus à mesure qu’elle se sentira plus menacée. C’est une spirale infernale qui se terminera dans le sang français que cette ripoublique infâme n’aura aucun scrupule à faire couler contrairement à Louis XVI.
    Il va falloir beaucoup prier et oeuvrer pour notre pauvre pays, pour que le Ciel sauve la France au nom du Sacré-Coeur !

  2. C’est bien pour cela que tous les évêques doivent être là cette année ; que protestants, orthodoxes doivent venir en masse aussi.
    Mme Veil a bien dit que si tous les évêques avaient protesté haut et fort en 1974 la loi sur l’avortement ne serait pas passée.
    Alors, que la conférence des évêques se bouge cette fois …

  3. Est-ce une liberté fondamentale pour une femme de pouvoir s’informer sur les conséquences d’un avortement ?
    Manifestement non pour Najat.

  4. Merci de noter la dérive sémantique de ces idéologues aux mains couvertes de sang de petits bébés innocents.

  5. Notre liberté fondamentale est de nous débarrasser au plus vite des dictateurs et de nous soumettre avec humilité à la loi du Seigneur. Oui, parlons-en aux européennes, et d’abord Dimanche prochain en manifestant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique