L'auteur du "tweet blasphématoire" extradé en Arabie Saoudite

Le jeune saoudien de 23 ans qui avait fui en Malaisie après avoir écrit sur tweeter qu'il ne s'inclinerais pas devant le prophète. Il risque la peine de mort. Un porte-parole de la police malaisienne a justifié :

"C'est une affaire intérieure saoudienne que nous n'avons pas à commenter".

Charmants pays.