L’attitude du gouvernement n’est pas admissible

François
Zocchetto, président du groupe
UDI-UC au Sénat exprime son indignation quant aux propos de
membres du
Gouvernement faisant suite à la manifestation hier à Paris :

« Quoique
l’on
pense du fond du débat, l’attitude du gouvernement n’est pas
admissible.
Entendre le ministre du redressement productif parler de
« vociférations » lorsqu’il évoque la position de milliers de
Français qui expriment leur refus d’un projet qui va
profondément bouleverser
le visage de notre société n’est pas acceptable.

De
son
côté, le ministre de l’Intérieur évoque des débordements dus à
des groupes
d’extrême droite pour justifier de violentes répressions.

Il
faut
bien constater que le Gouvernement affiche un véritable mépris
pour ses
concitoyens et refuse d’entendre la voix de la société civile.

Jamais
notre
pays n’a été aussi déprimé et divisé. A force de vouloir faire
passer en
force des sujets qui divisent les Français, le Gouvernement
nourrit les
populismes et les extrémismes.

J’en
appelle à
François Hollande pour mettre un terme à cette dérive : la
France est en
pleine spirale dépressive. Il est plus que temps d’œuvrer à
son redressement
dans l’intérêt de notre pays, de ses territoires et de nos
concitoyens. »

6 réflexions au sujet de « L’attitude du gouvernement n’est pas admissible »

  1. oiseau rare

    bien gentille cette “déclaration” mais encore et toujours confondante de naïveté et de sottise !
    ouvrez les yeux, gens de bonne volonté: vous avez mis au pouvoir (et oui, ils ont bien été “élus” ces pourris !) des gens qui ne cachent absolument pas leur haine de tout ce qui est “France profonde”, “Histoire de France”, surtout si c’est catho ! tous ces gens la ne sont plus français que par la carte d’identité…alors il n’y a vraiment pas de quoi être surpris: tout cela était plus que prévisible!
    j’avais personnellement annoncé en long, en large et en travers ce qui se passerai à mes proches. Ils ne me croyait évidamment pas, et ce matin ils ont bien été obligé d’admettre que j’avais vu juste ! ils sont rentrés dépités, dégoûtés…ce n’étais pourtant pas difficile à deviner, et si l’on continue comme cela, je peux vous dire que rien ne changera, RIEN !
    nous sommes entré dans une guerre qui ne dit pas son nom, et où il y a d’un côté des loups particulièrement féroces et organisés, et de l’autre des moutons !
    alors où l’on veut que cela continue, et on ne se plaint pas ! ou on se donne les moyens de transformer les moutons…

  2. Pitch

    Au final, le sénateur centriste (maçonnique ?) Zocchetto n’a qu’une trouille : que des élus issus du “populisme” ou de “l’extrémisme” lui piquent sa place et qu’il perde sa part de fromage ripoublicain.

  3. Marie

    il est dommage, à mon sens, que les lecteurs cherchent toujours ce qui ne va pas. Quant à moi, je me réjouis qu’un sénateur centriste tienne un discours demandant à Hollande de supprimer ce projet néfaste.
    Il ne s’agit pas d’être puriste mais d’avoir la hauteur permettant de comprendre ce qui nous intéresse.

Laisser un commentaire