Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Cognac : l’association Saint-Vincent-de-Paul discrimine les bénévoles en fonction de l’appartenance politique

L'association Saint-Vincent-de-Paul de Cognac cherche des bénévoles comme le relaie cet article du Sud-Ouest. Isabelle Lassalle, élue au conseil municipal de Cognac en 2014 sous l'étiquette FN mais qui a été exclue du parti depuis, s'est présentée en vain pour s'engager :

"Lundi matin, elle s'est donc rendue dans les locaux, pour s'engager comme bénévole. Mais elle a essuyé un refus, en raison de son appartenance politique. "Je croyais qu'une œuvre catholique prenait toutes les personnes de bonne volonté…" (…)

Henri Peyrat, le président de Saint-Vincent-de-Paul, souhaite à tout prix éviter la polémique, en indiquant que la structure est apolitique et qu'elle lutte justement contre les discriminations. "Les bénévoles à qui j'ai communiqué sa demande ont refusé de l'accepter du fait de son étiquette politique. Ça me paraît logique."

Il serait intéressant de demander au président de cette association s'il faut également déchoir Isabelle Lassalle de sa nationalité française au nom des sacro-sainte valeurs de la république qui semblent être supérieures à celles de l'Evangile…. Vous pouvez lui poser la question à cette adresse : saintvincentdepaul16@gmail.com

Partager cet article

25 commentaires

  1. Assez symptomatique de l’attitude de prétendus catholiques qui n’hésitent pas à faire la chasse aux sorcières !!!
    Par contre, Dame Lassalle aurait été du NPA, je vous fiche mon billet qu’il n’y aurait eu aucun problème ! Au contraire…
    Ces gens me dégoûtent. Ceci dit avec toute la charité chrétienne qui convient, of course…

  2. Je fuis toutes ces associations de soi disant bienfaisance cathos ou pas cathos.
    Totalement vérolées par des béni oui oui, je ne me sens rien de commun avec ces gens là.
    Le pauvre et bienheureux Saint Vincent de Paul ne méritait pas ça, quant à cette assoce, encore une glandulerie toxique.

  3. c’est aussi une police de la pensée ; étonnant pour une année de la miséricorde pour une association dite catholique.

  4. Paraphrasant le philosophe Maurice Clavel (trop oublié), je dirais que les cathos-bobos ont tellement peur de passer pour “réacs”, qu’ils seront les derniers “politiquement corrects”!

  5. N’est ce pas un cas typique de refus de l’autre et d’intolérance? Ce n’est pas chrétien (comme le dirait le Pape)…

  6. L’association est apolitique donc il faut prouver qu’on appartient à aucun parti pour être bénévole ?
    Quant au président, il ne dirige rien puisqu’apparemment ce sont les bénévoles qui décident … il est où le chef ?

  7. ils vont pouvoir s’asseoir sur les dons cette année !
    tant pis pour eux.
    j’aiderai SOS chrétiens d’Orient à la place

  8. On ne peut empêcher les gens d’être idiot.
    Si on suit la logique de ce monsieur qui se cache derrière ses bénévoles (quel courage) il doit naturellement exclure tout bénévole qui serait adhérent d’un autre parti politique ou d’un syndicat (quels qu’il soient).

  9. Je crois que Clavel disait: le dernier marxiste sera évêque!
    Entièrement d’accord avec Champion. J’ai eu maille à partir avec la St V de P il y a 30 ans qui aidait les immigrés musulmans, oubliant la captivité du saint en Berberie….

  10. Ce Peyrat doit être un catho libéral de gauche et a réussi à me rendre la CSVP suspecte…

  11. il y a plusieurs années c’est le baptême qui avait été refusé pour cause de FN , l’Eglise va t elle nous rejeter comme elle l’a fait avec ceux de l’AF avant guerre , si nous sommes FN nous serons rejetés par l’Eglise comme l’expliquait La Varende dans les manants du roi dans une belle nouvelle sur les “réprouvés” de l’AF.

  12. Pour paraphraser la malheureuse Manon Roland (j’espère ne pas me tromper…) :” Oh, charité chrétienne ! Que de bêtises commet-on en ton nom !”

  13. Je devais verser un don à cette association eh bien au lieu de cela je doublerai mon don à sos chrétiens d’orient

  14. Comme Philippe, ils n’auront pas le don du Carême. Du reste cela fait des années que je donne à une autre oeuvre catholique et jamais plus à St Vincent.

  15. Saint Vincent de Paul à son époque était aumonier des galères, signe des temps aujourd’hui son association gère les galères !

  16. Cette association ne va plus pouvoir donner aux démunis de nationalité française qui, comme électeurs, constituent pour ceux qui ont encore le courage de voter le réservoir électoral du FN, si l’on en croit les sondages.
    Il est vrai qu’apparemment il n’est pour ces associations de pauvres dignes de ce nom que ceux qui méprisent la foi de St Vincent de Paul, eux seuls sont dignes d’intérêts et méritent d’être accueillis.

  17. “apolitique” serait donc “tout sauf le FN” ?

  18. Je suis moi-même Président d’une conférence Saint-Vincent de Paul et je puis vous dire que si cette personne s’était proposée pour aider notre petit groupe, je l’aurais avec grand plaisir acceptée.

  19. Si elle avait été de gauche elle aurait été accueilli à bras ouverts,c’est la qu’on voit le noyautage de toutes ces oeuvres ,l’esprit de St Vincent de Paul est perdu depuis longtemps….

  20. Il faut qu’ils cessent de chercher des bénévoles puisque la très grande majorité des français adhère à un parti ou vote pour un parti…

  21. St Vincent doit se retourner dans sa châsse.. Lui qui avait su mobiliser les dames patronnesses sans cracher à la figure de l’a Haute Société,en œuvrant pour leurs âmes d’abord. Refuser quelqu’un qui a un bon mouvement d’où qu’il fût c’est cracher à la figure du fils prodigue, si tant est qu’on se pense à la hauteur pour le juger du haut de sa propre perfection-qui reste à prouver…
    Je n’aimerai pas être à la place de ce Monsieur qui a jeté la première pierre l’air de ne pas y toucher…

  22. A Rouen, la direction de Saint-Vincent-de-Paul ne ressemble pas à celle de Cognac. Elle fait partie des traditionalistes de Saint-Pie X. Les objectifs ne sont pas les mêmes.

  23. l’oubli de l’esprit de corps la négation de fraternité chrétienne essentielle (esptit de corps comme au temps glorieux des croisades ) c est ce qui fera perdre l’ensemble de la chretienté et tout çà par une frange de fanatiques et de doctrinaires qui font beaucoup de pub sur toutes leurs trahisons , c’est lamentable car pendant ce temps les mahometants , eux , ont une fidélité les uns par rapport aux autres redoutable peu leur importe qui ils sont dans leur origine ou leur passé politique

  24. L’association Saint Vincent de Paul de Cognac et son Président ont ainsi commis un acte de discrimination tel que défini par l’article 225-1 du Code pénal.
    Cependant, on peut s’interroger sur la question de savoir si cet acte de discrimination (qui répond parfaitement à la définition dudit article 225-1) est sanctionnable en vertu des articles suivants du même code, notamment l’article 225-2 qui punit certains actes discriminatoires de trois ans d’emprisonnement et 45.000 Euros d’amende, dans un certains nombres de cas de figures, notamment :
    -lorsque la discrimination consiste à “refuser la fourniture d’un bien ou d’un service” (on peut penser que la notion de “fourniture d’un service” peut s’entendre dans les deux sens, c’est à dire aussi bien en considération de celui qui demande à recevoir la fourniture d’ un service que de celui qui offre la fourniture d’un service),
    – lorsque la discrimination consiste à entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque (il semble qu’une activité telle que celle des associations Saint Vincent de Paul puisse rentrer dans le champ de la définition de la locution “activité économique quelconque”),
    -à “subordonner… une demande de stage” à une condition fondée sur la discrimination telle que définie par le susdit article 225-1 (on peut considérer que la démarche de cette personne est assimilable à une demande de stage).
    Enfin, si les locaux où a eu lieu le refus discriminatoire ont vocation à recevoir du public, la peine encourue est portée à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 Euros d’amende.
    Dans le même ordre d’idée,
    Lors des dernières élections régionales, une tête de liste (Pas du FN) de la Région Pays de la Loire, Présidente départementale d’une association familiale a résisté à des pressions discriminatoires (en vue d’essayer d’obtenir sa démission de Présidente) fondées sur son appartenance à un parti politique.

  25. Je m’interroge sur la pertinence des priorités en matière d’organismes caritatifs, catholiques ou non.
    Une grande quantité, dont les plus importants (CCFD, Secours catholique, restos du coeur…) fournissent des aides à des personnes qui, pour la plupart, en bénéficient déjà de façon institutionnelle, par le biais de subventions et allocations diverses. Les bénévoles travaillant au sein de ces organismes avouent souvent s’interroger sur les réels besoins des bénéficiaires (certains semblant considérer ces aides comme un dû).
    La malaise s’accentue lorsqu’on réalise que ceux qui en ont vraiment besoin ne sont pas prévus par ces aides (ils ne rentrent pas dans les ‘cadres’, ou sont rendus invisibles, ou sont trop loin…)
    Par exemple la famille de chrétiens persécutés jusque dans les lieux d’accueil officiels, qui se retrouve à la rue par crainte pour sa vie; ceux qui sont jetés sur les routes en silence, ou voient leurs maisons détruites, ou leurs proches assassinés, dans des pays qui les spolient, les persécutent par impuissance ou sur ordre des autorités politiques (Kosovo, et tant de pays d’orient ou d’Afrique).
    Osons plus sensible, mais incomparablement plus grave (“ce que vous faites au plus petit d’entre les miens…”): où sont les aides en faveur des enfants en gestation menacés dans leur vie même? Que font les “grands” organismes catholiques pour ceux-là?
    D’où la question: l’activité caritative catholique n’est-elle pas endormie dans une routine mortifère, voire enfermée dans une “ignorance” volontaire malsaine?
    Aujourd’hui je ne peux que constater que les laïcs sont les prophètes de cette église, qui les soutient souvent bien mal: ‘Solidarité Kosovo’, ‘SoS Chrétiens d’Orient’, ‘Marche pour la vie’, et l’indispensable ‘LMPT’, et pardon pour tous ceux que je n’ai pas cités.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services