Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

L’Association catholique des infirmières et des médecins donne des nouvelles de Philippines

L’Association catholique des infirmières et des médecins donne des nouvelles de Philippines

L’ACIM (Association catholique des infirmières et des médecins/France) et l’A.M.E.P. (Association de Mission et d’Entraide aux Philippines/Suisse) s’unissent pour vous donner des nouvelles des Philippines !

La mission au Nord-Est de l’île de Mindanao continue et nos volontaires philippins nous livrent quelques anecdotes qui montrent l’immense pauvreté dans laquelle vivent ces populations.

  • Une femme demande des antalgiques pour soulager les douleurs musculaires dues à son travail. Elle transporte des arbres jusqu’à une station de pesée avant de les charger dans un camion. Elle ne gagne que 40 pesos/jour soit environ 70 centimes d’euros. Pourquoi une si misérable paie pour un travail si lourd ? Elle est illettrée et ignorante, pas d’autre alternative pour elle…
  • Un homme souffrant de tuberculose explique qu’il vit avec 12 personnes dans une maison de 4 mètres sur 6 mètres : 3 familles, des enfants, des personnes âgées. Yolly et son équipe lui ont donné quelques explications sur le risque de transmission et des mesures de prévention. Ces familles ne pouvaient pas vivre séparément : impossible pour eux de construire d’autres maisons !
  • Accompagnées chez un ophtalmologue, deux dames ont beaucoup ri lorsqu’au moment d’une pause, elles ne savaient comment boire avec une paille !
  • Une famille s’est retrouvée démunie lorsqu’un agent du gouvernement leur a annoncé que leur maison serait détruite dans trois jours pour construire une école ! Après s’être confiée à la Providence, quelle joie pour cette famille de recevoir de l’argent du maire. Cela aura permis de payer quelqu’un pour déplacer leur maison ! Grâce à vos dons, la famille recevra également de quoi construire des sanitaires !

Lors du travail sur place, la mission a distribué diverses graines et semences (légumes, fruits, bamboos) avec des explications sur leur utilisation. Certains habitants demandèrent également comment utiliser leurs plantes déjà existantes : la ville étant éloignée, cela ne valait pas la peine de vendre le manioc. Le staff leur a alors fourni des explications sur son utilisation, comment faire de la farine et ne pas perdre la récolte. Actuellement, la junk food (malbouffe) s’empare même des villages les plus pauvres et la population a besoin de recevoir des explications sur l’hygiène alimentaire. Si Dieu le veut, la prochaine mission permettra d’exercer plus de prévention et par exemple de fournir des recettes pour utiliser les produits locaux.

Une des grandes préoccupations de nos volontaires est également d’améliorer le réseau en eau potable. Grâce à vos dons, une pompe à eau a ainsi pu être installée dans le village. Cependant, faute de moyens humains, l’installation n’est pas optimale. Les analyses faites sur l’eau ont révélé une présence importante de bactéries. Ces résultats ont alarmé le gouvernement local qui s’est engagé à améliorer rapidement le réseau en eau potable de la région !

Les prochaines étapes sont :

  • Améliorer la gestion des déchets en installant un compost dans le village et en construisant une sorte d’incinérateur pour les déchets contaminés !
  • Planter des arbres pour fournir à la population du bois pour les constructions et pour faire du feu.

Simultanément à l’aide matérielle, la mission apporte également une aide spirituelle. Les volontaires ont mis en place des groupes de prières, de catéchisme, etc. Les villageois aidés et soignés, viennent assister aux instructions ou prier, heureux de retrouver un cadre religieux, perdu depuis longtemps. Certains viennent simplement déposer des fleurs devant la statue de la Sainte Vierge. Beaucoup sont baptisés, mariés, mais sans avoir reçu d’instruction religieuse. La visite régulière de Fr Tim permet aux habitants de recevoir les sacrements. Par la grâce de Dieu, le village verra peut-être s’ériger une petite chapelle dans le futur !

Nous tentons de nous préparer et d’organiser la mission médicale 2022, qui devrait se dérouler du 6 au 13 février 2022. Elle reste encore très incertaine et il est fort probable que le vaccin soit nécessaire pour s’y rendre. Comme chaque année, nous recherchons tout particulièrement des médecins et des pharmaciens et nous vous encourageons à en parler autour de vous ! Toute personne intéressée peut nous écrire à l’adresse suivante : [email protected]

Le travail est immense, mais nous sommes reconnaissants envers les volontaires philippins qui œuvrent sur place avec grand dévouement malgré les difficultés d’accès et les grandes restrictions dues au COVID ! Nous sommes également extrêmement reconnaissants envers vous, tous nos amis et bienfaiteurs ! Sans votre soutien financier, sans vos prières, la mission ne serait pas possible ! Un immense merci !

Vous trouverez plus de photos en suivant le lien suivant: Lettre aux amis et bienfaiteurs n°4/Blog ou A.M.E.P./Blog

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services