Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

L’Assemblée vote l’extension de la PMA

L’Assemblée vote l’extension de la PMA

Les parlementaires LREM sont comme une machine lancée à pleine vitesse sur la route du “progressisme”, et le gouvernement tente de freiner certains députés. Mardi matin, le Premier ministre Jean Castex s’est invité à la réunion du groupe majoritaire pour appeler à “l’équilibre” et “au compromis”. Le président des députés LREM Gilles Le Gendre et la responsable du texte Aurore Bergé se démènent pour éviter les divisions internes, plus marquées qu’il y a neuf mois. Après des réunions de déminage, ils sont “comme des fous, nuit et jour au téléphone pour essayer de rabattre” des troupes et garantir les votes, glisse un député.

Deux mesures, votées en commission spéciale, en l’absence de membres du gouvernement : la première, rejetée mercredi dans l’hémicycle par 78 voix contre 31, est la réception d’ovocytes de la partenaire, selon la technique dite ROPA – la receveuse pouvant ainsi porter l’enfant après une fécondation in vitro. La ROPA est une sorte de gestation pour autrui entre deux femmes. Chez LREM, le co-rapporteur Jean-Louis Touraine a poussé en vain pour autoriser cette technique. Chez Les Républicains, 2 députés ont voté cette mesure (16 contre) : le LGBT Maxime Minot, qui a eu les honneurs du quotidien Le Monde récemment, et Pierre Vatin. 14 députés LREM ont voté pour (contre 39), 11 se sont abstenus.

Deuxième mesure: l’élargissement du diagnostic préimplantatoire à la recherche d’anomalies chromosomiques (DPI-A). Le principe, clairement eugéniste, est de compter le nombre de chromosomes non sexuels d’un embryon avant une FIV, pour repérer des embryons non viables ou une éventuelle trisomie 21. Cette mesure avait été retoquée par l’Assemblée en première lecture et revenue via la commission spéciale en seconde lecture. Elle sera soumise à un nouveau vote jeudi ou vendredi. Le ministre de la Santé Olivier Véran soutenait le DPI-A quand il était encore député en octobre. Il va désormais tenter de porter la voix du gouvernement hostile à cette disposition. La droite ne cesse de souligner “l’embarras” des macronistes.

L’Assemblée nationale a à nouveau voté mercredi soir l’extension de la PMA, dite PMA sans père, par 66 voix contre 27, et 3 abstentions. Voici la liste des députés qui ont courageusement voté contre :

– LREM :
Contre: 4
Blandine Brocard
Typhanie Degois
Yannick Kerlogot
Marie Tamarelle-Verhaeghe

– LR :
Contre: 17
Emmanuelle Anthoine
Julien Aubert
Thibault Bazin
Valérie Beauvais
Sandra Boëlle
Xavier Breton
Rémi Delatte
Fabien Di Filippo
Pierre-Henri Dumont
Annie Genevard
Patrick Hetzel
Brigitte Kuster
Marc Le Fur
Bernard Perrut
Nathalie Porte
Alain Ramadier
Nathalie Serre

– MODEM
Contre: 1
Frédéric Petit

– UDI
Contre: 3
Pascal Brindeau
Valérie Six
Agnès Thill

– Libertés et Territoires
Contre: 1
Jean Lassalle

– Non inscrits
Contre: 1
Emmanuelle Ménard

Les députés ont aussi rejeté la PMA post-mortem, avec les gamètes d’un conjoint décédé :

De même pour l’ouverture de la PMA aux hommes transgenres. L’Assemblée a supprimé un autre ajout fait récemment en commission, concernant l’appariement (recherche d’un donneur aux caractéristiques proches, en particulier physiques).

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services