Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

L’Assemblée nationale a cédé aux lobbies pharmaceutiques et à la culture de mort : l’embryon humain est chosifié et commercialisable

Journée noire pour la France :

"Le Parlement français a adopté aujourd'hui une proposition de loi qui autorise sous certaines conditions la recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires, malgré la vive opposition de la droite et des associations religieuses.

La loi de 2011 prévoit une interdiction de la recherche sur les embryons mais assortie de dérogations accordées par l'Agence de biomédecine. La proposition de loi présentée par les radicaux de gauche prévoit de passer d'un régime "d'interdiction assorti de dérogations" à un régime "d'autorisation encadrée" de la recherche sur l'embryon". 

On relira cet article de 2011 pour comprendre l'influence des lobbies.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Après le passage en force français, le recours européen s’impose ABSOLUMENT :
    http://www.undenous.fr/

  2. Aujourd’hui nous assistons à ce carnage, impuissants. Le cœur n’est pas à la fête. Mais la roue tourne, comme on dit…

  3. Que voulez vous ? La république des cyniques avait besoin de dégivrer ses frigos pleins à craquer ? Depuis le temps qu’on les entasse ces embryons c’était courru…

  4. Les gens n’ont qu’à arrêter de “faire” des embryons prêts à consommer (!!!) et le problème n’existera plus. .. !
    C’est vrai ça à la fin ! même chez certains cathos on a recours aux FIV sans aucunes pudeur !

  5. Le chant d’offertoire de la messe de ce jour:”souvenez -vous, o Vierge Marie, en présence de Dieu,de parler en notre faveur et de détourner de nous sa colère ”

  6. dies irae…

  7. “L’Assemblée nationale a cédé aux lobbies pharmaceutiques”… et probablement aussi au lobby LGBT, sans même parler des loges. On ne change pas une équipe qui gagne !
    Curieusement, cette proposition de loi, qui ne répond en rien à une urgence, sort juste après les pseudo-mariages, et on sait la volonté d’une certaine recherche de développer les utérus artificiels…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services