Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

“L’assaut contre la famille” en Afrique

Le cardinal Turkson, premier cardinal ghanéen et rapporteur du synode, l'a dit :

Turkson "Si l'importance croissante donnée à la place et au rôle des femmes dans la société constitue une heureuse évolution, l'avènement au niveau mondial de styles de vie, de valeurs, d'attitudes et d'associations, etc. qui déstabilisent la société, est inquiétant. Ceci attaque les piliers fondamentaux de la société (le mariage et la famille), diminue son capital humain (migrations, diffusion des drogues et commerce des armes) et met en danger la vie sur la planète  (…)  

Le mariage et la famille ont été soumis à des pressions étranges et terribles afin de redéfinir leur natures et leurs fonctions au sein de la société moderne. Les mariages traditionnels, qui fondent des familles, sont mis en danger par une proposition croissante d'unions et de relations alternatives, dépourvues du concept d'engagement définitif, à caractère non hétérosexuel et n'ayant pas vocation à la procréation (…)

[ces positions] disposent d'ores et déjà de partisans à l'intérieur de l'Église dans certaines parties du continent (…)

Cet assaut mené contre le mariage et la famille est promu et soutenu par des groupes qui produisent rapidement un lexique destiné à remplacer les concepts traditionnels et les termes relatifs au mariage et à la famille par des concepts nouveaux (…) 

l'objectif est d'établir une nouvelle éthique globale à propos du mariage, de la famille, de la sexualité humaine et des thèmes liés à l'avortement, à la contraception, aux aspects de l'ingénierie génétique, etc".

Ces paroles viennent en appui de ce passage de Caritas in veritate :

"Certaines Organisations non-gouvernementales travaillent activement à la diffusion de l’avortement, et promeuvent parfois dans les pays pauvres l’adoption de la pratique de la stérilisation, y compris à l’insu des femmes. Par ailleurs, ce n’est pas sans fondement que l’on peut soupçonner les aides au développement d’être parfois liées à certaines politiques sanitaires impliquant de fait l’obligation d’un contrôle contraignant des naissances".

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services