Larossi Abballa, condamné pour terrorisme, en liberté, assassin d’un policier français

Devons-nous remercier Mme Taubira, grâce à qui des djihadistes "français" de tout poil circulent en toute liberté et tuent au nom de l'islam des policiers et leur famille comme cette nuit à Magnanville, où l'assassinat d'un policier et de son épouse laisse un petit orphelin de trois ans ?

4276361lpw-4276423-article-jpg_3604733_660x281"Une fois encore, l'agresseur est bien connu des services de police. Le meurtrier présumé du policier et de sa compagne, dans la nuit de lundi à mardi dans les Yvelines, est un jeune homme de 25 ans, déjà condamné pour des faits de terrorisme. Larossi Abballa, de nationalité française, tué par les forces du Raid lors de l'intervention pour sauver l'enfant du couple, résidait à Mantes-La-Jolie, précise BFM TV. Il s'était radicalisé ces dernières années et avait été condamné en 2013 pour son implication dans une filière dont le but était de favoriser le recrutement en France, la formation physique et idéologique et l'envoi au Pakistan de jeunes volontaires pour le djihad armé.

Larossi Abballa avait alors écopé de 3 ans de prison, dont 6 mois avec sursis, et mise à l'épreuve pendant 2 ans, précise BFM TV. Il avait été jugé avec sept autres prévenus. Dans la nuit, le groupe État islamique a revendiqué le double meurtre via son agence Amaq et affirmé que l'auteur des assassinats était un de ses combattants. Des informations qui n'ont pour l'heure pas été confirmées de source officielle."[…]

Laisser un commentaire