Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’armée française manque-t-elle de héros…

Promo de gaulle Promo DeGaulle …pour faire à nouveau appel au général De Gaulle pour le nom de baptême de la prochaine promotion de l'Ecole de Guerre (anciennement Collège Interarmées de Défense) ?

Une promotion de Saint-Cyr avait déjà porté son nom au moment de sa mort, promotion restée d'ailleurs pour beaucoup de promotionnaires comme la promotion X.  

Partager cet article

20 commentaires

  1. On ne peut pas dire que sur le plan militaire le général De Gaulle soit une référence.En 1940, son action à la tête de la 4ème division cuirassée de réserve n’a pas marqué les mémoires. Et comme le disait un écrivain célèbre,vingt ans plus tard, De Gaulle n’a fait prisonnier que des généraux français…

  2. A quand une promotion FLN, ou ancien combattant de la guerre d’Espagne, ou encore Boudarel ?

  3. Promotion “Nimbus” après 2012.

  4. Je verrais bien une promotion Philippe Pétain!

  5. Que voulez-vous, cher Monsieur, en 1940 il n’y avait pas beaucoup de héros à part le Général de Gaulle dont la 4e DCR a bousculé les Allemands à Abbeville, et qui a refusé la défaite et appelé à continuer le combat comme l’exigeait l’Honneur, permettant à la France de faire de nouveau savoir au monde qu’elle était debout lors de la bataille de Bir Hakeim.
    Heureusement que le Général était là.

  6. De Gaulle a bousculé les allemands à Abbeville, mouah ah ah! on espère qu’il ne leur a pas fait trop de mal, avec 500 chars contre zéro et aucune couverture aérienne de la luftwaffe, il n’a pas été foutu de les déloger, quel incompétent! Tout juste bon à écrire des livres fumeux et à revenir dans les bagages des amer-loques. 70 ans de gaullisme plus tard on voit où on en est…
    Il faut dé-gaullifier la France comme d’autres on dé-staliniser leur patrie.

  7. Pour avoir des héros, il faudrait une Patrie à défendre et une armée pour le faire.
    Pas d’armée,
    Pas de frontière
    pas de monnaie
    resultat pas de France

  8. Les Officiers de la promotion Général de Gaulle ne se présentaient pas comme étant de la Promotion X, mais comme étant de la “Promotiion sans nom”…

  9. chacun son point de vue, mais j’ai peu d’estime pour ceux qui bûlent les chênes abattus …De Gaulle n’était pas parfait,mais c’était un chrétien, un patriote, un honnête homme ,cela suffit pour être un exemple pour les futurs officiers . A propos, vous connaissez beaucoup de héros, de nos jours ?

  10. Il est probable que, dans les années 30, si au lieu de prendre de haut le colonel De Gaulle, le pouvoir politique français l’ avait, comme les allemands,considéré comme le génie militaire qu’il était et mis en oeuvre ses préconisations, ce que la 4è DCR a fait à Abbeville aurait pû être multiplié et le sort du monde en eût été changé.

  11. J’ai posé la même question à un élève de cette promo; la réponse est simple: il y a beaucoup d’élèves étrangers, qui ne connaissent que le nom de De Gaulle, et ont donc voté pour lui…

  12. “Charles de Gaulle ne semble pas avoir montré sur le terrain les qualités de coup d’oeil et d’invention qui font qu’avec 1000 hommes ou 300 000 on est Masséna ou Rommel.”
    (Jean Lacouture. De Gaulle, Ed Le Seuil)

  13. Un ou plusieurs personnages de nos hauts faits militaires pourraient faire l’unanimité :
    – Honoré d’Estienne d’Orves, chouan au service de la République, résistant fusillé par les Allemands en 1941. Il appartenait à l’une des plus illustres familles nobles de notre pays et n’oubliait pas ses ancêtres vendéens des guerres de Vendée (d’Autichamp et Suzannet) ;
    – Leclerc de Hauteclocque, général qui put tenir son serment de Koufra en libérant Paris, Metz et Strasbourg avec la 2e D.B.
    – De Lattre de Tassigny, général de la Vendée militaire qui prit part à la libération de la Provence en 1944.
    Et pourquoi pas un civil ?
    – Jean Moulin, le chef de la résistance à l’occupant nazi.
    Prenons donc des modéles qui ont fait notre histoire !
    Souvenons-nous de nos aïeux !

  14. Ce nom porte malheur. Voir ce qu’est devenu notre porte-avions. Fait-il des ronds dans l’eau ou est-il encore en panne ??

  15. La France et son gouvernement ont réalisé la préservation de millions de vies humaines, et la maintien de l’Empire hors de l’emprise allemande, grâce à la politique de « containment. », ce fût cette politique que De Gaulle a combattu par le mensonge et l’attaque de territoires français avec l’aide des anglais heureux de l’aubaine.
    Cela fût plus courageux que la politique du pire, de Mers el Kébir à Dakar: attaquer l’empire français avec la complicité des anglais, afin de donner un prétexte en or à l’envahisseur allemand pour tout conquérir.
    La gaullisme ou le pouvoir à tout prix, en faisant une guerre impitoyable au régime de droite et en s’alliant avec le cancer communiste qui ronge encore le pays.
    L’étude des faits historiques et non de la propagande changerait les idées de certains, mais il faudrait opérer un retour sur soi-même, comme le fit REMY, qui se rendit compte des immenses services rendus aux français et de l’esprit d’abnégation du Maréchal Pétain( Plus d’un million de prisonniers rapatriés, 75% des juifs de France échappant à l’extermination alors que 90% étaient exterminés dans les pays sans gouvernement resté sur place au milieu de son peuple.)
    DE GAULLE n’a jamais été un politicien de droite, il a bâti sa carrière politique par une guerre idéologique et juridique acharnée, à la stupéfaction des américains, contre la droite pendant la guerre, en collusion avec le mouvement communiste international.
    Il a laissé aux communistes apatrides le monde du travail, celui de l’éducation, celui des grandes entreprises nationales. Les blocages qui nous font encore tant de mal viennent de 1944 et de cette mainmise sur le pays par une minorité déterminée, elle.
    Dans la débâcle les politiciens se sont révélés minuscules.
    De Gaulle, créature de P.Reynaud a négocié avec Spears son passage en Angleterre avec garanties de carrière Il a poussé aux coups de poignard dans le dos de Mers El Kebir et de Dakar, dont un des buts étaient de pousser la France dans une guerre contre l’Angleterre.
    Sans l’armistice demandé le 20 juin 1940, les tronçons de l’armée française auraient été enveloppés et capturés sous 15 jours; et l’Afrique du Nord submergée en 2 mois, sans aucune possibilité technique et logistique de résister face à la déferlante de l’aviation allemande.
    Les faits sont têtus et les incantations sur l’armistice préparée par les défaitistes sont toujours aussi infondées.
    Les Mémoires sont remplies de contrevérités, à la différence de la littérature classsique.
    Ces écrits sont ceux d’un propagandiste, avant tout préoccupé de sa propre image et de son combat acharné pour le pouvoir.
    Saint Exupéry a refusé les sollicitations de ces partisans qui combattaient bien plus les français que les allemands.
    L’attaque de Dakar et de la Syrie en complicité avec les anglais sont parmi les épisodes les plus dignes de réprobation de cette lutte de De Gaulle contre la France ligotée mais essayant encore de respirer et de se ravitailler..

  16. @ux chroniqueurs du SB : autant votre antigaullisme m’agace, autant je suis impressionné par l’ouverture dont vous faites preuve en laissant vos lecteurs commenter vos articles, certains autres blogueurs devraient en prendre de la graine. Chapeau le SB !
    @ux commentateurs (enfin, seulement ceux qui sont ouverts à la discussion, pas celui de 18:38:38) : OK, à Abbeville, pas de Panzern ni de Luftwaffe en face mais des 88 utilisés en antichar, ce qui est déjà pas mal. Mais de notre côté, des blindés certes excellents en blindage et puissance de feu mais pas conçus pour la Blietzkrieg, c-à-d sans autonomie, communication par fanions et non radio, tourelle monoplace avec un chef de char faisant office de tireur.
    Mais la haine antigaulliste ne doit pas ternir le sacrifice des hommes de la 4e DCR, ni occulter la panique des troupes allemandes qui ont reflué sur Abbeville chassées par nos blindés (lisez les JMO).
    Je retire mes propos en disant qu’il n’y a pas eu de héros en 1940, beaucoup d’hommmes sont morts pour sauver l’honneur. Et je laisse le dernier mot au Général Weygand, qui a dit à de Gaulle qui revenait d’Abbeville : “Vous avez sauvé l’honneur de l’armée française”.
    Alors le petit Lacouture il me fait marrer.

  17. Faire partie de la Promotion “Cadets de Saumur” avait autrement plus de gueule !

  18. @ XC: allez faire un tour par là:
    http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=12&t=836
    Je cite: “La nuit tombée, les rapports qui parviennent à de Gaulle sont fragmentaires. Si le succès est patent, marqué notamment par plus de 200 prisonniers, il lui est difficile de se faire une idée exacte de la situation. En fait, il ne prend pas conscience de l’ampleur de la débandade des Allemands qui ont abandonné les lignes et le matériel le plus souvent”
    C’est seulement pendant la nuit suivant ces premiers combats que les Allemands iront chercher les canons de 88 dont vous parlez, et vous voulez faire passer De Gaulle pour un “génie militaire”, comme le dit Oktavius, un génie qui coordonne mal ses attaques et ne sait pas exploiter le sacrifice de ses propres soldats ?
    Quant à l’adjectif “fumeux” que j’emploie plus haut c’est justement le général allemand Von Thoma qui l’emploie au sujet du livre de De Gaulle “Vers l’armée de métier”, que celui-ci se verra obligé de corriger lors de sa deuxième édition à Alger en 43 ou 44 car la conception de l’aviation qu’il présentait dans l’édition originale était assez pitoyable, limitée au rôle d’observation et d’aide au camouflage des blindés.
    Vous pourrez aussi lire avec profit: “De Gaulle sous le casque – Abbeville 1940” par Henri de Wailly.
    Juste pour le plaisir: “…enfin, De Gaulle a été cassant et injuste, voire odieux, avec ses subordonnées (ce qui explique je pense qu’aucun de ses officiers n’ait rejoint la France Libre, certains ont fait partie des armées de la Libération.)
    Tout cela ne devrait pas étonner outre mesure : De gaulle était plus un théoricien, un stratège et un politicien qu’un tacticien et un meneur d’hommes. Son expérience du combat était d’ailleurs assez limitée (il a été blessé très vite en 1916)…”
    Je ne parlerai pas du criminel de 1962 qui livra aux égorgeurs du FLN tant de Français d’Algérie.
    Vous voulez discuter posément, allons y…

  19. Je fais partie de la promotion suivante,”Capitaine Danjou”, et je me souviens en effet du ressentiment de certains de mes anciens prêts à la démission. J’étais moi-même à l’époque farouchement anti De Gaulle, à cause de la guerre d’Algérie. Mais 40 ans plus tard, je suis surpris de lire des commentaires aussi haineux envers un homme qui a tout de même mis la France à une place non négligeable dans le monde. Nos politiciens de maintenant sont loin de lui arriver à la cheville.
    Soit dit en passant, il me semble que Bigeard est un nom de promo encore disponible.

  20. A Jacques:
    Etes-vous certain que c’est De Gaulle qui à mis la France à cette place “non négligeable” comme vous le dites? Je pense plutôt que c’est sa place naturelle et encore comme le disait Chateaubriand lors de la restauration en 1814 aucun roi n’osait passer devant le roi de France, même après la sordide révolution.
    Concernant le constat sur les élites d’aujoud’hui je suis totalement d’accord, mais notez bien que nombre d’entre eux se réclame du gaullisme…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services