L'armée française intervient au Mali

Elle a extrait cet après-midi plus de 50 journalistes après l'attaque organisée d'islamistes dans la ville où l'armée française dispose de nombreuses troupes. Quand on entend ce témoignage en direct au milieu des tirs au centre ville de Gao, on comprend la joie de ces journalistes de voir débarquer nos soldats…

4 réflexions au sujet de « L'armée française intervient au Mali »

  1. jejomau

    Il fallait laisser les journalistes là où ils étaient, ils aiment tellement l’islam, ils ont si souvent craché sur la France, les Français et leur armée…. Qu’on se passe très bien d’eux .
    Bref, on a encore perdu beaucoup d’argent pour rien.

  2. PK

    Il eût sans doute été préférable de laisser marner quelques temps les journalistes dans leur chaudron… Après tout, ils détestent tous l’armée et la patrie : il eut été logique que ce soit leurs journaux, grands pourvoyeurs de conseils devant l’Éternel, qui vinrent leur porter secours…
    Et dire qu’ils n’auront même pas la reconnaissance du ventre…

  3. G

    Les médias de l’oligarchie, tout entier acquis à Hollande, présentaient cette guerre comme une grande victoire de la France et de son général en chef, Hollande.
    Le désengagement français d’Afghanistan était une promesse de campagne électorale du candidat socialiste. Le paradoxe est que le même Hollande nous fourvoie dans une autre guerre simplement pour changer son image politique au plus bas dans les sondages. Son déclenchement, deux jours avant la grande manif des opposants au pseudo-mariage homosexuel, rend suspectes les motivations de cette intervention. Et pourtant les médias n’ont cessé de la présenter comme une grande libération du peuple malien. Et on apprend fortuitement que chaque jour coûte plus cher que celui d’Afghanistan.

  4. Jean Theis

    Les pays européens ne sont pas si fous que cela : ils nous laissent nous dépétrer de notre nouvelle guerre.
    L’important, n’est-ce pas, est que notre président Normal ait connu le plus beau jour de sa vie politique.

Laisser un commentaire