Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

L’armée censure le vainqueur de Verdun

Le politiquement correct et la frilosité n'ont pas de limite. La revue de la Défense nationale fête ses 70 ans et réédite tous ces anciens numéros à l'exception de celui qui contient un article du Maréchal Pétain de 1939. C'est un journaliste de Libération, spécialiste des questions de défense, qui s'en offusque à juste titre  :

"Son actuel rédacteur en chef, l'amiral Georges Girard, retrace l'histoire de la Revue, dans le dernier numéro, le 719 ème : "Nous
avons publié sept numéros en 1939 (le numéro de septembre a été censuré
et supprimé) ; six numéros en 1940, la parution s’arrêtant en juin,
pour reprendre quatre ans plus tard en juillet 1945 (six numéros).
Depuis cette date, nous avons publié onze numéros par an sauf en 1946
(12), 1947 (12), 1968 (10) et 1996 (12)."
  Une journée anniversaire sera organisée le 4 juin prochain.


On peut s'éPetain1917tonner
qu'à cette occasion, il n'ait pas été jugé bon de rééditer le premier
numéro de la revue
. Sans doute par un excès de prudence politiquement
correcte, qui n
e sied guère à l'histoire. Ce premier numéro contenait
en effet un long article de "M. le Maréchal Pétain", qui n'était pas encore, à cette date, le chef de l'Etat français.
L'article reprend en
fait le texte de son intervention lors de l'inauguration du cours de
Défense nationale à l'Ecole libre des sciences poliltiques.
L'exposé
était consacré aux "Devoirs des élites dans la Défense nationale". C'est un texte essentiellement historique consacré à la guerre de 14-18. On y lit en conclusion : "La victoire est revenue à celui qui a pu déterminer le premier chez l'autre cet épuisement total, matériel et moral". Exactement ce qui se reproduira durant la seconde guerre mondiale, voire la guerre froide".

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. “La victoire est revenue à celui qui a pu déterminer le premier chez l’autre cet épuisement total, matériel et moral”
    N’est-ce pas ce qui se joue aujourd’hui, dans cette sorte de “guerre sociale” entre le peuple et les institutions politico-médiatiques ? Exagération certainement, mais à méditer tout de même.

  2. l’explication est à rechercher ailleurs: mise en conformité de l’Histoire avec les codes de la nouvelle idéologie (religion?)

  3. … ou quand le devoir de mémoire – pardon, de Mémoire – s’adjoint le soutien de l’amnésie. On sait aussi depuis Staline effacer des photographies les grands hommes qui ne sont plus de saison. D’ailleurs, Alégia, perchonne ne chait ou ch’est (R. Goscinny & A. Uderzo, Le bouclier arverne).

  4. Je croyais que le vainqueur de Verdun, c’était le poilu de base ?
    [Le vainqueur, c’est celui qui conduit les armées et qui est pour cela nommé Maréchal de France. Lahire]

  5. @ RL
    Vous devez rajouter la question qui découle
    de l’excellente réponse de Lahire : pourquoi la Chambre des députés élue sous le Front Populaire a t elle choisi Philippe Pétain après la défaite de 1940, si ce n’est parce qu’il symbolisait la victoire de VERDUN, ainsi qu’une conduite de la guerre visant à économiser les vies humaines ?

  6. Ouf !
    Il n’y a pas de photo du Maréchal mangeant des “Danette” sinon ce produit aurait été censuré aussi.
    Ca me rassure parce que moi j’aime beaucoup ça !
    Par contre il me semble que certains faits ont échappé à la vigilance des censeurs !?
    => Le Maréchal portait des chaussures et un pantalon…..mmmmhhhhh, ne serait il pas judicieux de ne plus en porter, histoire de ne pas passer pour un “pétainiste” ?

  7. Ayant interpellé à ce sujet l’amiral Girard, rédacteur en chef de la RDN, celui-ci m’a donné les précisions suivantes :
    “le n° de mai 1939 est intégralement sur le site de la revue, depuis plusieurs années […] et l’on peut lire l’article de Philippe Pétain. […] Vous trouverez également l’article du colonel de Gaulle dans le n° de juillet 1945, dont la présence comme 1er article de la nouvelle revue n’est pas fortuite.” L’amiral précise que cet article ne sera pas repris “dans le n° spécial qui va sortir très prochainement, comme annoncé sur le site http://www.defnat.com” mais que “celui d’Alphonse Juin” lui a été préféré.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services