Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

L’archevêque de San Francisco effectue un exorcisme là où la statue de St. Junípero Serra est tombée, demandant la miséricorde de Dieu

L’archevêque de San Francisco effectue un exorcisme là où la statue de St. Junípero Serra est tombée, demandant la miséricorde de Dieu

Suite à la destruction de la statue de Junípero Serra, prêtre missionnaire franciscain espagnol qui fonda de nombreuses missions dans le Nouveau Monde, Mgr Salvatore Cordileone, archevêque de San Francisco, a visité le parc pour offrir des prières, effectuer un exorcisme et mener d’autres actes de réparation, en réponse à “des actes de blasphème horribles”.

“J’ai ressenti une grande détresse et une profonde blessure dans mon âme quand j’ai vu ces horribles actes de blasphème … et dénigrement de la mémoire de Serra, qui était un si grand héros, un si grand défenseur des peuples autochtones de ce pays. ; quelqu’un qui faisait vraiment partie de ma vie en grandissant. J’ai grandi très près de la première mission qu’il a fondée à San Diego. Il a donc infligé une blessure très profonde dans mon âme. “

L’archevêque a fait un exorcisme pour cet “acte sacrilège, un acte du malin“, ajoutant:

“C’est l’activité du malin qui veut faire tomber l’Église, qui veut faire tomber tous les croyants chrétiens. Nous offrons donc cette prière et bénissons ce sol avec de l’eau bénite afin que Dieu puisse le purifier, le sanctifier; afin que nous, à notre tour, puissions être sanctifiés.”

Appelant les actes de réparation nécessaires à la guérison de la ville, il a également prié le Roaire avec la foule rassemblée :

“Le Rosaire a le pouvoir de changer même l’histoire. Nous nous unissons dans la prière, dans le jeûne et la pénitence, mais surtout dans la prière du Rosaire. ” l’archevêque a appelé les fidèles à prier, “demandant la miséricorde de Dieu sur nous, sur toute notre ville, afin que nous puissions retourner notre cœur vers lui”.

Il a rappelé aux catholiques l’importance du jeûne et d’autres actes de pénitence, mais il a également exhorté chaque citoyen à s’informer sur la vie de saint Junípero et à ne pas ignorer la vérité, en disant:

“Il y a une ignorance de la vraie histoire. Je voudrais donc demander à notre peuple d’apprendre l’histoire du Père Serra, les missions, toute l’histoire de l’Église, afin qu’ils puissent apprécier le grand héritage que l’Église nous a donné, compte tenu du monde: tant de vérité, de beauté et de bonté. C’est un merveilleux héritage dont nous devons être fiers. Il y a ceux qui veulent nous faire honte. Nous avons toutes les raisons d’en être fiers; mais aussi, nous devons aborder notre vie chrétienne avec humilité et continuer à donner la bonté au monde, et à donner au monde la beauté et la vérité, avec l’aide de la grâce de Dieu. “

Partager cet article

1 commentaire

  1. San Francisco ? C’est là qu’est apparu et s’est répandu le SIDA au sein de la communauté homosexuelle au début des années 1980.

    https://en.wikipedia.org/wiki/And_the_Band_Played_On_(film)

    C’est sûr qu’il est plus politiquement correct, même si cela est un mensonge, d’accuser un missionnaire Franciscain qui visita les peuples aborigènes deux siècles et demi plus tôt et déboulonner sa statue plutôt que des membres de la communauté gay des années 1980 qui y répandirent le SIDA.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services