Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

L’antiracisme sélectif et accusatoire est une infamie

A propos de l’affaire de Toulouse-Montauban, Bernard Antony dénonce :

“Une fois de plus, on tentait de faire avaler au peuple français la désinformation avec les trois grosses ficelles de l’amalgame classique :

  • Tout crime à motivation apparemment raciste et/ou antisémite est le fait de nazis.
  • L’extrême-droite est réputée nazie, donc coupable.
  • La droite nationale est réputée proche de l’extrême-droite, donc coupable, et coupable donc tout ce qui ne s’aligne pas sur la pensée unique de l’antiracisme.

À cela s’ajoute désormais que l’on entend faire passer comme « musulmanophobe » toute légitime critique de la théocratie totalitaire islamique politico-sociale qui pourtant, dans des dizaines de pays, impose aux non-musulmans des régimes rigoureux ou atroces de dhimmitude.

Les militants de Chrétienté-Solidarité et ceux du Cercle d’Amitié Française Juive et Chrétienne manifestent la même indignation et éprouvent la même tristesse devant les assassinats de dizaines d’enfants chrétiens dans les attaques des cathédrales de Bagdad et des églises d’Égypte. L’antiracisme sélectif et accusatoire vautré dans la manipulation est une infamie.”

Ce matin, un rédacteur du Nouvel Obs déclarait sur twitter : “p*tain je suis dégoûté que ça soit pas un nazi“. Devant le tollé, il a effacé ce message et se justifie :

“Je précise que le sens était : malheureusement ça va etre encore un pretexte pour stigmatiser les musulmans.”

Partager cet article

18 commentaires

  1. Il est exaspérant d’entendre à longueur de journée qu’il ne faut faire aucun amalgame entre le tueur et sa religion ou son origine. Par contre tout le monde fait l’amalgame entre les victimes, leur origine et leur religion SAUF pour la victime chrétienne.
    Soit ils sont simplement français et il faut arrêter de mettre en scène tous ces imams et rabbins (surtout quand les victimes se font immédiatement enterrées à l’étranger) ; soit leur religion est importante(et je le pense) et alors pourquoi depuis hier ne voit-on aucun évêque reçu par le Président ni même interrogé par les médias.
    Ma réaction est peut être épidermique, mais je vis très mal cette mise à l’écart de ma religion.
    A ma connaissance seule MLP a parlé des victimes (dans cet ordre) chrétiennes, musulmanes et juives.
    http://www.itele.fr/emissions/chronique/linterview-politique-de-christophe-barbier/video/24954

  2. Il appelle ça une justification ? Bravo pour la revue de presse.

  3. Marine Le Pen a bien parlé sur BFM radio, à part qu’elle a affirmé que la plupart des immigrés se sentaient d’abord français et ensuite musulmans.
    Je pense que c’est le contraire.

  4. @ JCM
    Oui le seul responsable politique à avoir mentionné les victimes chrétiennes (1 certaine, l’autre probable) est Marine LE PEN : mais étrangement les sites catholiques n’en parlent pas, préférant se concentrer sur les déclarations de tel ou tel journaleux de seconde zone. Caroline PARMENTIER dans PRESENT cite ce passage de l’intervention de M LP ce matin, en ligne sur le site de PRESENT.
    http://www.present.fr/
    Excellente réaction de Bernard ANTONY : tout est dit.
    Il y a eu un communiqué de Wallerand de SAINT JUST également excellent, dédié aux dirigeants de la gauche islamophile :
    http://www.frontnational.com/2012/03/quils-se-taisent/

  5. nazi, ce n’est pas celui qu’on pense, mais là pour le coup, c’est bien le rédacteur le nazi,car à traiter les autres de nazi, c’est qu’on l’est soi-même quelque part, car la pensée unique n’est-elle pas un totalitarisme?

  6. L’antiracisme sélectif est la forme de racisme la plus commune en France.

  7. D’accord avec JCM. Si nos évêques sont si discrets en la circonstance est-ce pour éviter de “stigmatiser” les musulmans? Vraiment on ne sait plus à quel saint se vouer! Il faut absolument retrouver le bon sens qui est “la compréhension immédiate du rapport exact des choses”, et mettre à la poubelle toute cette langue de bois et ceux qui l’utilisent, et que, pour parler comme eux je “stigmatiserais” volontiers.

  8. Comme HV je vis très très mal qu’hier il n’y avait pas de mots assez fort pour stigmatiser ce criminel: meurtrier en série, monstre, nazi, raciste et j’en passe et aujourd’hui, subitement, il est presque fréquentable. Plus qu’un petit délinquant qui aurait pété les plombs, certes après avoir commis quelques attentats en Afghanistan et au Pakistan, mais après tout cela ne nous regarde pas, ce n’est pas en France.
    De plus, subitement aussi, on découvre qu’il y a un nombre considérable de journalistes, de policiers etc. d’origine arabe, car une grande majorité d’entre eux commentent ces tueries successives dans les médias… Où sont passés les Gaulois, exclus des médias pour leur apprendre à être innocents?
    Enfin, tout le monde se garde bien d’émettre l’hypothèse que si ce monstre voulait entrer à la Légion Etrangère, c’était peut-être aussi pour l’infiltrer et pour tuer de l’intérieur comme cela s’est déjà fait en Afghanistan contre des militaires français.
    Et puis honte aux services policiers concernés qui ont laissé en liberté (même pas surveillée) un dangereux terroriste évadé, qui a pu revenir chez lui sans inquiétude! Interpol devait être en vacances!
    Enfin à écouter tous ces gens ce sont encore les Gaulois qui sont fautifs, car, bien sûr ils vont faire un lien entre le tueur et sa religion… Étrange non?
    Ainsi si le tueur avait été chrétien, il n’y aurait pas de mots aujourd’hui pour nous stigmatiser. Comme il est musulman, il faut encore nous stigmatiser pour ce que nous risquons de déduire…
    Et sans compter ces militaires chrétiens, dont l’un d’origine arabe, qui sont automatiquement présentés tous les deux comme musulmans.
    Et sans compter que l’assassinat de chrétiens n’a que peu d’importance, car les chrétiens, eux, n’ont pas besoin d’être protégés des débordements des musulmans, évidemment, puisqu’ils sont tous innocents les musulmans, tandis que les Chrétiens, eux, sont tous de potentiels coupables racistes!

  9. Monseigneur Le Gall, évêque de Toulouse, est passé longuement sur France Info le matin même de la fusillade dans l’école. Il était en direct de New York et a justement assez bien parlé des victimes “humaines” plus que des victimes “religieuses”.

  10. La justification du dhimmi !

  11. Imaginez une seconde que le terroriste ait été un homme blanc de droite radicale…On aurait au 100000 manifestants contre la bête immonde…
    Maintenant combien de Musulmans Français vont manifester pour dénoncer le Salafisme?
    La Religion Musulmane porte t-elle les germes du fanatisme sanguinaire?
    Monsieur Mélanchon n’était pas aux obsèques à Montauban,le Rouge du sang des bérets rouges s’oppose à ses convictions?

  12. La France rêvée de Mélenchon : les Chrétiens n’y existent plus (RTL)
    http://www.fdesouche.com/287291-la-france-revee-de-melenchon-les-chretiens-ny-existeraient-plus-rtl

  13. Cette obssession mediatico-politique contre l’extreme droite a probablement couté la vie a un certain nombre de victimes de cet assassin .
    Mr Guéant l’a avoué on “suivait” Mohamed depuis plusieurs années : il était donc connu et fiché .
    Notre police a perdu un temps extrememnt précieux a explorer la piste extreme droite néonazie au lieu d’arreter préventivement cet assassin.

  14. Encore une belle “leçon de choses” :
    1) pour la pensée unique, il ne faut pas stigmatiser, sauf la vraie droite.
    2) nos gouvernants ne sont pas capables d’empêcher un terroriste connu et suivi par la police de passer et repasser à l’acte… Nous avons vraiment du souci à nous faire.

  15. Abel Chanouf, l’un des paras assassiné, était kabyle et catholique. Je n’ai entendu aucun de ces commentateurs télés en parler.Ils ont tu également qu’après la cérémonie à Montauban, une autre a eu lieu pour lui à la cathédrale de Montauban.
    Ce silence est étrange car unanime. Sa compagne, Caroline,20 ans est enceinte de 7 mois d’un petit garçon.
    Prions pour elle et son enfant.

  16. @ Soizic,
    Rectification, il a bien été mentionné, et ce à plusieurs reprises, dans plusieurs journaux d’information, que l’un des militaires tués était chrétien et pratiquant ! Son père a d’ailleurs été interviwé.

Publier une réponse