Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / France : Société / L'Eglise : Jean-Paul II / L'Eglise : L'Eglise en France

L’anti-culture de mort avance à petits pas

le nouveau pas, un sondage dont les résultats sont les suivants :

Eut3 "(94%) des Français se déclare favorable à une loi autorisant l'euthanasie, 36% d'entre eux estimant qu'elle devrait s'appliquer à toutes les personnes «atteintes de maladies insupportables et incurables» (…)

58% des personnes interrogées estiment que la loi devrait la permettre seulement «dans certains cas», (…)

Les jeunes se révèlent plus opposés à l'euthanasie (11% des 18 à 24 ans se déclarent opposés à une loi, contre 6% en moyenne) (…)

l'appartenance religieuse influe largement sur l'adhésion» à une loi qui se révèle plus facilement acceptée par les personnes se déclarant sans religion (43% approuvent l'euthanasie dans tous les cas, contre 36% en moyenne), le refus culminant parmi les musulmans (42% contre 6% en moyenne).

Eu2 Elle suscite également une certaine opposition chez les catholiques pratiquants: 17% refusent totalement une législation tandis que 68% acceptent une législation prévoyant l'euthanasie dans «certains cas»."

Pour ces derniers, l'enseignement de l'Eglise est clair et on ne peut se dire catholique qu'en y adhérant. Le magistère n'est pas un supermarché où l'on constitue son panier en choisissant ce qui plaît et en ayant des avis sur tout :

"Le premier droit énoncé dans cette liste est le droit à la vie, depuis sa conception jusqu'à sa fin naturelle, qui conditionne l'exercice de tout autre droit et comporte, en particulier, l'illicéité de toute forme d'avortement provoqué et d'euthanasie" (compendium de la doctrine sociale de l'Eglise).

Et encore :

Jp2 "Revendiquer le droit à l'avortement, à l'infanticide, à l'euthanasie, et le reconnaître légalement, cela revient à attribuer à la liberté humaine un sens pervers et injuste, celui d'un pouvoir absolu sur les autres et contre les autres. Mais c'est la mort de la vraie liberté: « En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave du péché » (Jn 8, 34) (In evangemlium vitae).

Et enfin, cete déclaration très officielle et solennelle de Jean-Paul II où l'on peut voir qu'il engage l'infaillibilité pontificale, même si la forme n'est pas parfaitement respectée :

"Ces distinctions étant faites, en conformité avec le Magistère de mes Prédécesseurs 81 et en communion avec les Evêques de l'Eglise catholique, je confirme que l'euthanasie est une grave violation de la Loi de Dieu, en tant que meurtre délibéré moralement inacceptable d'une personne humaine. Cette doctrine est fondée sur la loi naturelle et sur la Parole de Dieu écrite; elle est transmise par la Tradition de l'Eglise et enseignée par le Magistère ordinaire et universel. 82

Une telle pratique comporte, suivant les circonstances, la malice propre au suicide ou à l'homicide.

66. Or, le suicide est toujours moralement inacceptable, au même titre que l'homicide. La tradition de l'Eglise l'a toujours refusé, le considérant comme un choix gravement mauvais" (In evangemlium vitae).

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Ce n’est pas possible! Les chiffres doivent être truqués… Le Figaro annonce la même chose. Mais si c’est vrai, et qu’une loi passe, plus question de mettre les pieds dans un hôpital! Parce que la notion de maladie incurable a quelque chose de flou…

  2. Comme P.Kersantin, j’ai du mal à croire à de tels chiffres…
    Sur un sujet comme l’euthanasie, il semble plausible d’avoir 60/40% ( 60 pour), mais 94% pour, non, je ne peux y croir

  3. Seulement 17 % d’opposition parmi les pratiquants ? Lesquels seraient, je crois, 5%.
    Cela voudrait dire que seul 0,85 % (moins d’un habitant sur 100) du pays “fille aînée de l’Eglise” serait catholique ???
    J’espère ce sondage truqué, même si les “camarades-curés” n’ont pas toujours réveillé les consciences sur ces questions vitales !

  4. Selon ce sondage ( détail…que je n’avais pas vu tout à l’heure) 82% de Catholiques pratiquants sont favorables à l’euthanasie…Les bras m’en tombent, je ne sais plus qui croire ou que croire!!!

  5. Ce sondage ifop porte sur 956 adultes…(SIC)!Ce qui n’empêche pas certains médias de parler de “plébiscite” Ces sondages font partie de la campagne persévérante que ménent les officines que l’on connait bien.Elles veulent démontrer “mathématiquement” que les “provie” sont des sortes de “personnages nauséabonds”(sic)totalement inadaptés, voir dangereux sectaires.Des “grenouilles” inhumainesETC…”Bienheureux serez vous quand on dira du mal de vous à cause de Moi”

  6. Tout dépend de ce qu’on a exactement posé – et comment – comme questions aux sondés…

  7. Ces chiffres ne m’étonnent pas : on y préparait lentement mais sûrement les mentalités depuis de nombreuses années et l’affaire Humbert en 2003 a encore accéléré le processus.
    De plus, pourquoi une société qui n’hésite pas à tuer des embryons “à tours de bras” aurait-elle des scrupules à tuer des personnes âgées, grabataires, etc…?

  8. Ce que dit Senex est tout à fait juste (comme d’habitude d’ailleurs) mais même si ce sondage est exagéré de façon à faire croire que nous sommes ridiculement minoritaires, il n’en reste pas moins que les mentalités sont mûres pour accepter l’euthanasie (au début cela s’appliquera uniquement “dans certains cas”, comme ce qui s’est passé pour la loi Veil), puis vous devinez la suite…

  9. Je vais peut-être vous surprendre mais, après cette loi concernant la retraite et tout le mouvement d’opposition que cela a engendré, j’étais quelque peu persuadée que le problème de l’euthanasie allait prendre malheureusement le relais. Car l’euthanasie, si un jour est voté, ne sera pas simplement pour les malades incurables, mais, et là je vais être un peu directe,pour les personnes âgées… J’espère de tout coeur que cette loi ne passera jamais,

  10. Anne ,ma soeur Anne,…l’euthanasie des personnes agées est bel et bien en projet et en voie de réalisation.En projet, il suffit de lire les “études attaliennes”sur le sujet.C’est clair, les vieux sont trop chers..Place aux jeunes… à condition qu’ils soient productifs…..Pour se débarrasser des vieux, facile… d’abord les tuer au travail physiquement et mentalement en prolongeant leur carrière, incitation au suicide, par harcèlement et culpabilisation “d’être à charge”.Les “vieux” (Qui sont et seront d’ailleurs des “vieilles” en grande majorité) devront avoir “honte” d’être improductifs(ives).Et en pratique la faiblesse en peau de chagrin des pensions pour beaucoup de personnes ne garantira plus une alimentation suffisante, d’où les troubles carentiels responsables de fractures mortelles etc..car les frais d’hospitalisation grimpent très vite et les mutuelles trient leurs clients…Beaucoup ne peuvent déjà plus se permettre des prothèses dentaires, des lunettes etc, se chauffer convenablement,sortir en sécurité.Les “vieux” sont condamnés,et déjà exécutés par action et/ou omission.Il n’y a pas besoin de loi.Il suffit de faire comprendre au “peuple” que la vieillesse est “insupportable et incurable”, Donc…” Personnellement je plains les jeunes à qui on a oté toute espérance.NO Future.Mais si “consoler c’est faire vivre une espérance”,nous chrétiens sommes les derniers et les seuls porteurs de l’Espérance qui fait vivre.merci

  11. Chers Senex et Anne, vos réflexions me rappellent cette prophétie grave que fit le pasteur évangélique Daniel Rivaud (CPDH) en 2003 : “La génération qui a survécu à l’holocauste ( et aux atrocités de la seconde guerre mondiale : Hiroshima, Abominations du front russe , …) a dépénalisé l’avortement. Si nous ne faisons rien , la génération ayant survécu à l’avortement euthanasiera la génération de leurs parents.” La cause de cet enchainement serait la défiance par rapport à l’humain. La seconde guerre mondiale a révélé l’humain dans son innommable cruauté. La genération survivante en a déduit inconsciemment que sa dignité pouvait être limitée.L ‘avortement est sans aucun doute une atrocité encore plus immonde que la première . L’inconscient de la génération survivante accepte ce fait comme ‘humain’ et serait prête à poursuivre sa défiance de l’homme en acceptant une logique de mort toujours plus violente. Il est effectievemnt grand temps de prier et de témoigner de la beauté de l’homme pour arrêter l’enchainement infernal. MERCI! , cher saint Père pour votre initiative du 27 novembre prochain.

  12. Combien coute un vieux, combien coute un malade, combien coute un immigré, combien coute l’AME ?
    Dès que l’on se demande combien coute notre prochain, c’est qu’on se prépare à l’assassiner !

  13. ‘maladies insupportables et incurables’: j’aimerais une definition medicale bien precise sur le terme, et a compter de quel moment on peut considerer une maladie comme telle..
    de toutes facons, ce sondage est un ‘bourrage de crane’.
    on sait que les sondages (comme les statistiques sont une science inexacte) sont manipules selon l’air du temps.
    quoiqu’il en soit, si une telle Loi passait, ce ne serait pas par referendum, mais par une bande de bandits, voues a satan

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services