Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Arménie

“l’année de l’Arménie”, avant-poste chrétien

Arm
L’Arménie est à l’honneur en France depuis septembre et jusqu’à fin juillet. Plusieurs expositions sont lancées en ce moment et nous rappellent le passé de cette terre chrétienne. La plupart fermeront leurs portes à la mi-mars. L’occasion est donnée pour mieux connaître cet ancien royaume chrétien :

  • A la Conciergerie, une très belle présentation de l’art religieux arménien.
  • "Arménie, terre chrétienne dans le Caucase" propose à la crypte archéologique (ParvisArm2
    Notre-Dame place Jean-Paul II) un véritable voyage dans les plus beaux édifices religieux et civils de ce pays.
  • Le Louvre met en valeur l’art chrétien arménien avec les 200 oeuvres magnifiques de l’exposition "Armenia Sacra". L’exposition bénéficie des prêts exceptionnels
    du Musée et du Trésor du Saint-Siège d’Etchmiadzine, du Musée
    d’Histoire de l’Arménie et de la Bibliothèque du Matenadaran à Erevan.

Pour compléter sa connaissance de la chrétienté en Arménie, on peut compter sur une bibliographie importante. A noter, parmi d’autres, ce livre "Arménie, avant poste chrétien dans le Caucase" réédité par les éditions Glénat et "Lumière de l’Arménie chrétienne" de Raymond Kervorkin.

L’Arménie a en effet
été évangélisée par les saints apôtres Thaddée et Barthélemy au 1er siècle. C’est véritablement Saint Grégoire l’Illuminateur, premier patriarche arménien qui insuffla à la fin du 3° siècle son dynamisme à l’Eglise arménienne, qualifiée de grégorienne en souvenir de ce pasteur. Arm3_1Les premières cathédrales datent du début du IV° siècle. Plusieurs siècles passeront où se développera la religion chrétienne de manière exponentielle, malgré l’invasion des musulmans dès la fin du 7° siècle et l’on y comptera plusieurs milliers d’églises, de chapelles, de cathédrales et de monastères.

S’approcher ainsi de l’Arménie chrétienne, royaume où l’on parlait français, c’est se souvenir de l’oeuvre d’évangélisation des apôtres, de la force de la Foi des premiers fidèles et de l’enracinement chrétien de nombreux peuples avant l’épreuve de l’invasion et des persécutions.

Lahire (merci à Jérôme)

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les iniatives sont nombreuses en cette année de l’Arménie. Le 23, Michel Janva dans un post intitulé (L’inévitable disparition des chrétiens de Turquie) nous invitait à la lecture de “Pages de sang”.

  2. merci de ne pas oublier ce lien très curieux entre le Royaume de France et le Royaume d’Arménie :
    http://www.armenie-mon-amie.com/Hommage-au-dernier-roi-d-Armenie.html
    Par ailleurs,selon des auteurs érudits anciens il y avait de nombreux Gaulois dans les légions romaines – dont la plus célèbre était “la Fulminante ” – qui combattaient sur le “limes” et qui vivaient donc sur ce qui deviendrait la terre d’Arménie …
    Voir aussi l’histoire des “40 martyrs de sébaste” et celle de Saint Expédit sans oublier le lien tout aussi étonnant qui existerait selon certains historiens ou experts avec l’histoire du Saint Suaire …

  3. je reviens d’un séjour en Provence où j’ai pu admirer une très belle expo sur l’ARMENIE en la vieille église de Saint RAPHAËL, (Var)
    je vous recommande cette visite guidée : un régal !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services