Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

L’amalgame d’Obama fait réagir les chrétiens

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Dans son discours du fameux « petit déjeuner de prière » annuel, Barack Obama, après avoir condamné les horreurs de l’Etat islamique « qui se réclame de l’islam mais qui en fait le trahit », s’en est pris au christianisme :

« Au lieu de monter sur nos grands chevaux et penser que cela est unique et en d’autres lieux, souvenons-nous que pendant les Croisades et l’Inquisition des gens ont commis des actions terribles au nom du Christ. »

Ce raccourci d’un anachronisme flagrant, destiné à relativiser les crimes de l’Etat islamique en s’en prenant aux chrétiens d’autrefois, a provoqué une gigantesque bronca aux Etats-Unis, tant sur les réseaux sociaux que dans tous les médias. On peut en avoir une idée en tapant sur Google actualités « Obama crusades inquisition ».

C’est assez remarquable. Chez nous le propos serait passé quasiment inaperçu, sauf dans notre petite « famille » marginale. Mais aux Etats-Unis la colère s’exprime partout, et on demande au président de s’excuser pour cet outrage aux chrétiens, cet inadmissible « christian bashing ».

Et ce qui est assez étonnant est que la révolte s’exprime de la même façon chez tous les chrétiens, quelle que soient leur dénomination. Pourtant de nombreux protestants pourraient dire qu’après tout le président rappelle les heures les plus sombres des catholiques et que cela ne concerne pas ceux qui ont justement réformé ce christianisme-là. Non. Tous les chrétiens se sentent insultés, blessés par le propos.

Il reste donc quelque chose dans la société américaine qui a, hélas, disparu chez nous."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services