Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Iran

L’Allemagne refuse l’asile à un iranien converti au christianisme

L’Allemagne refuse l’asile à un iranien converti au christianisme

Un ébéniste iranien de 44 ans, qui s’est converti au christianisme, s’est vu refuser la protection de l’Europe et risque d’être emprisonné ou tué à son retour dans son pays. La Cour européenne des droits de l’homme a rejeté sa tentative de faire appel de cette décision en invoquant son droit à la liberté de religion. L’homme de 44 ans est maintenant menacé d’être expulsé vers l’Iran. Lidia Rieder, juriste à l’ADF International, a déclaré :

“Personne ne devrait être persécuté pour sa foi. L’Iran est l’un des pays les plus dangereux au monde pour les chrétiens, et les convertis sont particulièrement en danger. L’année dernière, la persécution religieuse s’est considérablement aggravée. Les soi-disant “déviants religieux” peuvent être condamnés à des peines de prison, les accusations de sécurité nationale sont continuellement utilisées pour cibler les minorités religieuses. Les tribunaux allemands doivent en tenir compte dans le traitement des demandes d’asile”.

Hassan – dont le nom a été modifié pour protéger son identité et qui est enregistré uniquement sous le nom de “H.H” dans les documents publics – a demandé l’asile en 2018. Il a témoigné devant l’Office fédéral des migrations et des réfugiés qu’il avait appris l’existence du christianisme en Iran par le frère de sa femme. Son beau-frère avait été emprisonné pour ses activités au sein d’une église de maison, et avait finalement été tué pour avoir pratiqué sa foi en prison.

“Le frère de ma femme était devenu une personne différente en devenant chrétien. Nous voulions voir si nous aurions ce sentiment en devenant chrétiens”. “J’avais eu beaucoup de problèmes en Iran… J’avais beaucoup de questions, mais je n’étais pas autorisé à les poser. Lorsque je posais des questions, j’étais battu à l’école. Cela m’a conduit à vouloir savoir quel Dieu j’avais en face de moi. Un jour, mon beau-frère nous a dit à moi et à ma femme qu’il avait de bonnes nouvelles. Il y a un trésor, il y a un Dieu vivant, Jésus-Christ, nous sommes ses enfants et non ses esclaves… Il a dit qu’il y a un salut gratuit disponible”.

Par la suite, la femme d’Hassan a adopté la foi chrétienne et finalement toute la famille s’est convertie. Une fois découvertes, les forces de sécurité ont alors pris d’assaut leur maison et ont confisqué des livres, l’ordinateur, leurs passeports et leur Bible. La famille a fui en Turquie, puis en Allemagne.

“En Allemagne, je partage l’Évangile, j’organise des cercles de prière ici dans le logement. Je veux être un bon exemple, gagner les autres à la foi en Jésus-Christ. Mon plus grand objectif serait que mes enfants puissent trouver le Christ en toute liberté et qu’ils fassent le bien”.

Lorsque la demande d’asile de H.H. a été rejetée par les autorités allemandes, il a fait appel auprès du tribunal administratif de Greifswald. Le tribunal a rejeté le cas de H.H. Selon OpenDoors, les demandeurs d’asile iraniens en Allemagne sont souvent confrontés à des soupçons de conversion feinte.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Quand il s’agit de conversion au Christianisme, elles seraient donc feintes, selon les allemands… Certes, il y a sans doute des infiltrés et la Taqiya (dissimulation) est bien une réalité de l’Islam.

    Mais il faut faire preuve de discernement et savoir faire la différence entre une conversion réelle et une ruse ! Et si on regardait les faits en comparants les crimes et attentats en UE faits par des (prétendus) convertis au christianisme et des islamistes pur souche, quel serait le résultat ?

    Quant à la France qui est une vraie passoire (sans frontières), les responsables politiques devront un jour rendre des comptes au peuple.

  2. Qu’il tente sa chance en France. Des refugies Iraniens convertis au christianisme, il y en a, même s’ils se font discrets

  3. Combien de catholique ne voient pas, ne veulent pas voir, la véritable nature de l’islam ?

  4. Voilà la tragédie des musulmans convertis : être soupçonné de “mauvaise foi” !
    Pour les autres, les “autorités” sont infiniment moins cauteleuses, suspicieuses, prudentes !

  5. «…les demandeurs d’asile iraniens en Allemagne sont souvent confrontés à des soupçons de conversion feinte.»
    Et Alors? On n’accepterait que les musulmans droits dans leur botte? Elle est bonne!

  6. s’il était persécuté comme sodomite LGBT : aucun problème , accueil , subventions, logé , nourri, blanchi, fêté, conférences etc…

    mais un catholique pratiquant , intégriste ? quelle horreur .

  7. Salon beige, SVP, dites à cette personne de demander l’asile en France. A la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) où je travaille, l’asile est donné aux convertis iraniens même si l’OFPRA était tenté de rejeter sa demande dans un premier temps. Mais il FAUT faire cette demande ; la jurisprudence de la CNDA et du conseil d’état (juge de cassation de la CNDA) est en sa faveur : l’asile est donné, même sans conversion au christianisme, du seul fait de sa renonciation à l’islam. Je suis disposée à le conseiller si c’était nécessaire mais par contre, je ne pourrais pas statuer sur sa demande (puisque je prends ici position).

  8. La simple vue de la photo montrant les bâtiments de la cour de justice ne peut que faire fuir tout ébéniste iranien converti normalement constitué! Dire que l’on s’en remet à des individus logés dans ces bidons horribles pour savoir ( décider?) de quel côté penche la balance de la justice, c’est avouer l’épouvantable vacuité de ce qu’est devenue notre civilisation. Bienvenue cher ébéniste converti, c’est vous qui désormais allez devoir nous convertir!

  9. Qui ne voit pas que l’UE et ses institutions sont foncièrement anti-chrétiennes, pro-islamiques et pro-LGBT ? Ici, les fonctionnaires parasites – leurs salaires sont de véritables rentes de situation au regard de leur utilité et du travail produit – de la Cour européenne des droits de l’homme – sodomite, musulman mais surtout pas chrétien – se sont couverts de honte en rendant un arrêt qui de fait condamne un homme à mort parce qu’il est chrétien. Et ils osent soutenir qu’ils défendent la liberté de religion, ces tartufes…

Publier une réponse