Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’Agrif perd contre Charlie Hebdo

La 17e chambre correctionnelle a ainsi estimé que l'on pouvait se moquer impunément de Jésus-Christ et du Pape.

Addendum : l'Agrif fait appel.

Partager cet article

15 commentaires

  1. Je ne connais pas Charlie Hebdo sauf à avoir aperçu cette ordure sur des devantures de ditributeurs de presse. Ont-ils le même humour avec Allah ? ou ce type d’humour nullissime serait-il alors dangereux ? se réglant par le sourire kabyle ?

  2. Les juges et les avocats sont majoritairement FM.
    Cette race très particulière n’estime pas qu’on peut se moquer impunément de Jésus-Christ et du Pape! Ils estiment qu’on doit s’en moquer, et bien sûr en toute impunité!
    Mais moquez-vous d’Allah, ou simplement d’un islamiste ou d’un juif, et là, ils n’auront pas de mots assez durs pour stigmatiser votre attitude, votre racisme, votre incivilité, votre esprit moyenâgeux !
    Bref, cette race est méprisable !

  3. Charlie hebdo est avec le Monde et Libération la “nourriture” de l’élite “de l’Ubustan.(On devrait plutôt dire la pâture)
    Deux de ses collaborateurs viennent de se voir confier la Radio….
    La machine à décérébrer s’emballe…S….mène le bal.

  4. Nous ne sommes pas dans un Etat de droit. La justice n’est pas respectée.
    Ce qui est pervers, c’est de décider que la demande n’était pas “sérieuse”, comme si l’AGRIF plaisantait. Cela ajoute le mépris à l’injustice.
    Les magistrats français ignorent (ou font semblant d’ignorer) ce qu’est la liberté religieuse et les droits de l’homme.

  5. quelle honte la justice française. j’ai vraiment honte d’être français.

  6. C’est effroyable, je n’ai pas d’autre mot devant cette immensité d’hypocrisie. Je vois sans arrêt la scène du procès de Jésus où on le déguise, lui crache dessus en le ridiculisant! Ce sont exactement les mêmes outrages encore et toujours! Notre Seigneur leur pardonne en disant “ils ne savent pas ce qu’ils font”. Si un jour ils découvrent ce qu’ils ont fait, je les plains il y a de quoi mourir de honte. La miséricorde Divine seule pourra les apaiser. Cela est vrai pour nous tous d’ailleurs, pécheurs que nous sommes. Prières! prières! prières!

  7. Pour moi cela reste dans le cadre de la liberté d’expression. Que ces dessinateurs aient ou non le courage d’en faire autant avec les autres religions est une autre question (ils ont en tous cas déjà eu des procès de la part du CFCM pour les caricatures de Mahomet et avaient aussi gagné dans ce cas-là).

  8. C’est amusant qu’il y en ait encore pour s’étonner…
    La révolution protège ses petits comme elle l’a toujours fait… ni plus ni moins.
    Ceux qui s’étonnent sont les mêmes qui croient que l’on peut changer les choses en entrant dans le système révolutionnaire…

  9. D’accord avec tous ces commentaires ;
    rassurez-vous, la vrai justice sera rendue plus tard, par le seul et vrai juge ;
    là effectivement ce sera une autre paire de manche, et ce pour tout le monde, nous bien sûr en premier, mais “eux” aussi ;
    là ce sera à priori pas très drôle, et qui plus est pour l’éternité, notion qui manifestement n’est pas forcément enseignée à l’ENM ;
    confions donc leurs âmes, et dans un premier temps leur intelligence, à la miséricorde divine.

  10. Mais sans même polémiquer sur la liberté d’expression ou sur les comparaisons d’attaques contre les chrétiens, juifs, musulmans, c’est l’argumentation de l’avocate de Charlie Hebdo qui est carrément injuste :
    Parce que l’Agrif ne s’est pas manifestée plus tôt pour des articles qui étaient plus violents, elle n’a plus le droit de se plaindre pour cet article là qui est bien gentil comparé aux autres ! C’est hallucinant que ce genre de raisonnement soit toléré dans un système judiciaire.
    Je me demande si la justice se comporterait de la même manière avec les femmes battues. “Ah mais Madame cela fait 15 ans que votre mari viole vos filles. Et vous venez vous plaindre aujourd’hui seulement parce qu’il vous bat?! Mais enfin Madame, votre plainte n’est pas sérieuse comparée à tout ce que votre mari a déjà fait…”
    Je n’en reviens pas que ce type d’argumentation soit recevable.

  11. Tout de même, ce sont les seuls à avoir reproduit les caricatures de Mahomet lors de la crise du même nom… Avec en première page un dessin très drôle de Mahomet pleurant : “C’est dur d’être aimé par des cons”… Je me souviens d’avoir paradé dans tout le lycée avec ça, j’étais en Terminale…

  12. @ Jean,
    Non il ne s’agit pas de liberté d’expression. Celle-ci doit respecter la liberté religieuse qui consiste à pouvoir poser des actes religieux sans être moqué, diffamé, menacé. Les droits de l’homme sont un bloc et aucun droit de l’homme ne peut être invoqué pour en violer un autre. (articles 18 et 30 de la déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948)
    Naturellement quand l’agression vient d’un tribunal d’Etat institué pour protéger les droits de l’homme, cela ajoute à la violation des droits de l’homme.

  13. “La colère froide qui vient d’une vérité insultée”(Chesterton)
    Bravo l’Agrif.

  14. Et LA CROIX qui ne condamne même pas ces propos, se contentant de citer les phrases…

  15. Merci à l’AGRIF de son courage, il faut agir à temps et à contre-temps, c’est là haut que sera la récompense pour avoir défendu l’honneur de Notre-Seigneur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services