Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

L’affaire Taddeï ou la peur du débat

Très critiqué pour le choix de ses invités dans son émission Ce soir (ou jamais !) par le politiquement correct (Les Inrockuptibles lui a consacré sa Une en titrant «Faut-il brûler Taddeï?»), Frédéric Taddeï s'est expliqué samedi sur France 2 :

T"Je ne suis pas David Pujadas, je ne fais pas une émission politique où j'invite untel parce qu'il fait tant de voix et parce que le CSA me dit que je suis obligé de l'avoir. Je fais une émission culturelle.»

«Je ne vois pas au nom de quoi, moi, j'interdirais par principe à des gens qui écrivent des livres, qui publient des livres ou qui font des spectacles, je devrais leur interdire, par principe, de venir les défendre dans un débat à la télévision».

«J'ai l'impression que ce qui s'est durci, en ce qui me concerne, c'est évidemment le fait d'être passé le vendredi soir sur France 2. Ça veut dire que pendant des années, Ce soir (ou jamais!) était l'émission emblématique du service public, tout le monde en disait du bien, c'était formidable. Tous les soirs sur France 3 puis même ensuite en hebdo où il n'y avait pas de problème, personne ne m'a jamais fait de reproches, et toutes les émissions que vous me reprochez là, ont eu lieu à ce moment-là et personne ne me les a reprochées».

«Aujourd'hui, on en est à 650 émissions, il n'y a jamais eu un problème, jamais eu un procès, jamais eu quelque chose qui se soit dit dans cette émission qui soit répréhensible, jamais rien qui m'est obligé de dire à quelqu'un "de quitter ce plateau, ce que vous dites est intolérable", ça ne s'est jamais produit. Donc pourquoi tout à coup, on commence à me dire "mais vous avez invité machin il y a 5 ans etc". Et bien je pense que ça, c'est le fait qu'on se soit retrouvé le vendredi soir sur France 2. Cette émission qui était vue un peu comme à la marge prend une importance symbolique».

«J'ai l'impression qu'un certain nombre de gens assimile l'animateur du débat à ses invités. Pour peu que vous invitiez les adversaires des gens qui se sentent concernés par le débat que vous animez, vous avez invité leur adversaire, tout à coup, vous êtes assimilés à ses adversaires.»

Partager cet article

11 commentaires

  1. Les télévisions sont les nouveaux Tribunaux. Les purges commencent…

  2. Tiens ! Taddeï découvre la “Tolérance” telle qu’elle est pratiquée par les grands démocrates qui encadrent le pays dans une main de fer et sans trop de velours.

  3. “On reconnait les élites à ce qu’elles ne regardent pas la télévision.” – Maurice Allais, prix Nobel d’Economie

  4. On voit clairement dans toute cette affaire QUI détient le pouvoir dans ce pays.
    QUI a les moyens, comme les mafieux en Sicile, d’intimider, de corriger et, à la fin, d’obtenir la peau des récalcitrants.
    Mais ça ne durera qu’un temps, parce que les gens commencent à se réveiller.
    Trop c’est trop.

  5. Les débats ne sont autorisés que lorsqu’ils ressemblent à la campagne NKM vs Hidalgo : d’accord sur l’essentiel, en discussion sur les futilités.

  6. Quand on fait son boulot correctement et qu’on se contente dans une parfaite neutralité et impartialité de laisser parler les gens sans les manipuler ni leur faire de procès et qu’on défend la vérité on n’est assimilé à rien du tout…
    Évidemment il m’est difficile de donner un exemple dans cette pourriture merdiatique généralisée de France.
    Mais il ne faut pas venir se plaindre quand on sème le vent de récolter la tempête.
    D’autre part ce n’est pas parce que personne ne se plaint ni ne dénonce une émission que les gens sont dupes pour autant
    La dictature de notre pays n’est pas militaire ou policière mais médiatique,
    l’armée qui fait face au peuple est médiatique,
    c’est donc vers elle que le peuple va se retourner puisqu’elle est le bras armé du pouvoir. Les journalistes peuvent ils s’en étonner ?

  7. Je reproche à Taddei cette tactique de meute invitée à attaquer verbalement un seul opposant …..Je l’ai constaté lors d’un “débat ” avec Civitas et aussi avec J-M Le Pen, avec les memes tactiques que toutes les autres émissions politiques de hyènes préssées de déchirer, diffamer ,dénigrer la victime isolée …..
    C’est probablement pourquoi son programme perdure à télé-merdias ?

  8. Il est en sursis…
    Prochaine étape: “Il a laissé s’exprimer la Vérité : il sera fusillé!”

  9. C’était quand même un peu le zoo ou le cabinet de curiosités son émission. Je me souviens de l’une d’elles avec des défenseurs de la pédophilie. Tous les sujets n’ont pas vocation à être banalisés, comme le fait la télévision avec l’échangisme ou les sadomasochistes, en attendant la zoophilie. Même chose avec la politique quand on voit des frères musulmans présentés comme des démocrates.

  10. Racoleur le Taddéi

  11. @SD-Vintage
    Je présume que vous faites allusion à l’émission où l’avocat Thierry Lévy avait fait ces sorties incroyables sur la “tolérance” ?
    Je trouve que ce que Taddeï fait est au contraire très sain, de laisser ce genre d’individus s’exprimer. Ils sont généralement eux-mêmes leur meilleur accusateur. Ça serait un problème si Taddeï faisait preuve de complaisance et devenait un ‘validateur’ de ce type de discours. Mais ce n’est pas le cas. Il adopte une posture de neutralité qui peut être crispante mais qui n’est pas pour autant une validation, une normalisation de ce que l’invité dit.
    Et, justement, ce soir là, je crois qu’en le laissant s’exprimer, cette ‘grande autorité morale’ que Maitre Lévy prétendait être s’est grillée pour de bon et de lui-même, bien mieux que des dizaines d’articles ne l’auraient fait.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique