Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / L'Eglise : François

L’Action française salue l’élection du Pape François

Communiqué de presse

Af"L’Action française salue l’élection du nouveau souverain pontife, François. Elle le fait tout naturellement non seulement parce qu’à ses yeux le catholicisme est la composante spirituelle et morale de l’être français mais aussi parce que l’Eglise est, tout particulièrement dans le contexte actuel, maîtresse d’ordre au sens le plus noble et le plus profond du terme.

Le choix d’un cardinal sud-américain, conservateur sur la foi et les mœurs et particulièrement impliqué et "progressiste" sur les questions sociales manifeste d’ailleurs clairement que le catholicisme demeure le rempart le plus sûr contre toutes les formes de l’idéologie libérale".

Partager cet article

6 commentaires

  1. Non au relativisme !
    On voit l’immense supériorité intellectuelle et spirituelle du catholicisme sur toutes les autres religions, et surtout sur cette terrible religion qu’est l’islam, une religion qui est tout sauf une religion d’amour et de paix, une religion intrinsèquement totalitaire, ne distinguant pas ce qui relève du spirituel et du temporel, une religion violente qui persécute ceux qui ne sont pas musulmans (statut de sous-citoyen à peine toléré dans le meilleur des cas, persécution jusqu’à l’extermination dans sa logique ultime), une religion qui n’apporte que le désert économique et intellectuel, une religion incompatible avec la liberté, la démocratie et les droits de l’homme (et plus encore de la femme). Une religion totalitaire menace mortelle pour notre civilisation. Qui osera le dire ? Qui osera réagir ?
    Souhaitons que ce nouveau Pape, bien que venant d’un continent encore épargné par ce fléau, soit pleinement conscient de cette terrible menace, comme le furent ses prédécesseurs Pie XI, PIe XII et JP II face aux totalitarismes du siècle précédent, le communisme et le nazisme.

  2. Notre nouveau Pape répond au vœu de Mgr Tchidimbo, évêque guinéen en retraite auprès de Notre-Dame de Vie dans les années 90 et décédé à Venasque en 2011: être intégriste quant à la Foi et progressiste quant à la Charité…

  3. Et sur le relativisme: « Le relativisme, prenant prétexte du respect des différences, homogénéise tout par la transgression et la démagogie ; il permet tout pour ne pas assumer la contrariété qu’exige le courage réfléchi de défendre valeurs et principes. Curieusement, le relativisme est absolutiste et totalitaire. Il n’autorise aucun discours différent de lui-même. Il ne diffère en rien de paroles comme : “Fermez-la !” ou : “Ce ne sont pas vos affaires !” Le pouvoir comme unique idéologie est un mensonge de plus. » (25 mai 2012)

  4. Cela dit les chrétiens et les musulmans sont frères par la figure d’Isaac et d’Ismaël dans la Bible.

  5. Le seul problème c’est que ce n’est pas tant le relativisme qui nous menace mais l’islam et un progressisme qui dit avoir des valeurs (l’ouverture, l’homosexualisme, le féminisme, l’écologisme et qui n’accepte pas les valeurs rétrogrades en ce sens il n’est pas relativiste).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services