Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Action française, cible des voyous à Marseille

Lu ici

“Selon nos informations, le local d’Action Française, au 14 rue de Navarin (6e) de Marseille, ont été ciblés par un groupe d’individus, vers 1 heure du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Les deux portes d’entrée ont été fracturées et l’intérieur largement dégradé. Le groupe se serait ensuite dirigé vers le cours Julien”.

La veille, l’AF avait transmis ce communiqué de presse :

Af

Aujourd’hui, elle publie celui-ci accompagné des photos ci-dessous :

Communiqué-local-3(2) Saccage AF

Partager cet article

8 commentaires

  1. S’il n’y avait pas l’état d’urgence, qu’en serait-il ? Nous sommes supposés être protégés tout le temps et partout…

  2. Bonjour, Je découvre l’apparition non miraculeuse d’images animées ou clignotantes sur votre site, ce qui me fatigue la vue et empêche la concentration pour la lecture des articles (je n’ai plus 20 ans). Exemple : « L’HISTOIRE en BD » : Essayez de lire l’article qui est à côté… « Pierre après pierre » se remarque pourtant tout autant !
    C’est le contraire de Radio Courtoisie !
    Pourvu que cela ne devienne pas comme le site RMC / BFMTV complètement illisible et qui plante les ordis. Ce site, peu à peu a évolué vers des pages qui clignotent de toutes parts, des bandeaux défilent, des vidéos démarrent automatiquement, des liens s’ouvrent spontanément… et des articles se trouvent au milieu de tout ça. J’ai abandonné depuis longtemps !
    Ne pourrions pas revenir vers une lecture sereine et paisible permettant, même avec un peu de pubs, de réfléchir aux contenus des articles qui le méritent tant ?

  3. La sauvagerie de 1793, enkystée dans le socialo-marxisme, est toujours prête à resurgir dans sa débile perversité.

  4. À l’attention de “Meltoisan | 17 avr 2016 18:47:13”
    Au bas de chaque billet du Salon Beige, figure une zone comportant en caractères gras bleus soulignés l’expression “lien permanent”.
    Quand vous cliquez dessus, vous arrivez sur une page comportant uniquement le billet et d’éventuels commentaires.
    C’est peut-être une solution qui vous permettrait de lire le billet dans une atmosphère plus calme: avez-vous essayé?

  5. Les coupables, au moins par voir de provocation, sont ici : http://lahorde.samizdat.net/2016/04/16/marseille-bouffe-contre-lextreme-droite/
    Ils y appellent à fermer le local “par tous les moyens” … Le terme employé “dans un premier temps” suffit à démontrer le mode opératoire …

  6. @ Exupéry :
    L’extrême-gauche est bien l’héritière des émeutiers du 10 août 1792, que le roi Louis a malheureusement épargné, par bonté naturelle et conviction chrétienne…
    S’ensuivit l’abolition de la monarchie, les massacres de septembre et tout le reste, évènements fondateurs pour tous les adeptes de la haine imbécile et de la violence politique qu’on retrouve aujourd’hui à l’extrême gauche, avec toujours la bienveillance irresponsable d’une bonne partie de la gauche, des merdias, de beaucoup d’artistes et d’intellos…
    Tout ce petit monde s’y croit en mettant à sac le quartier autour de la place de la république la bien-nommée (pour le désordre, les immondices, le saccage, l’intolérance), où Alain Finkielkraut vient de se faire jeter…
    Prenons y garde… Ceux qui ont échappé au canon en 1792 sont toujours là. Si les “responsables” politiques actuels imitent Louis XVI, ils pourraient bien un jour eux aussi, être réveillés un matin pour aller “éternuer dans le son”…

  7. Ces milices d’ultra-gauche servent au Système à intimider certains opposants.

  8. A force de faire l’éloge de la Révolution Française, de la République et d’une jeunesse en dés-errance, évitant de condamner leurs incivilités, il est normal qu’on en arrive à des débordements incontrôlés qui vont aller en se multipliant. Il faut de la fermeté, de la justice, du travail alors que nos politiques veulent offrir une vie de bourgeois rentiers qui refusent de se salir les mains.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services