Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Culture

L’action culturelle précède toujours la conquête du pouvoir politique

De Bruno de Saint-Chamas, président d'Ichtus :

"Qui veut encore construire la « plénitude humaine » pour reprendre la formule du Pape François.

"Parfois, je me demande qui sont ceux qui dans le monde actuel se préoccupent vraiment de générer des processus qui construisent un peuple, plus que d'obtenir des résultats immédiats qui produisent une rente politique facile, rapide et éphémère, mais qui ne construisent pas la plénitude humaine".

LMPT nous donne une leçon de continuité dans l'action mais il ne faut pas que les 3 pas en avant, 2 pas en arrière d'un gouvernement , façon Lénine, ne nous abusent. La volonté de casser la famille, école du don et de la sociabilité, est toujours au programme de l'équipe au pouvoir. François Hollande est incontestablement à la manoeuvre pour aboutir. La diversion c'est le "pacte de responsabilité" quand sous couvert d'égalité des droits, tous les malheurs, PMA, GPA, euthanasie, instillation sournoise du doute sur l'identité sexuée de chaque personne sont bien toujours au programme. Le recrutement de 6000 personnes par l'Education Nationale pour lutter contre les stéréotypes, n'est pas annulé et les 600 expérimentations de l'ABCD de l'égalité en cachette des parents ne sont pas suspendues.

L'action culturelle précède toujours la conquête du pouvoir politique.

Le succès des manifestations aura été un bon argument pour temporiser avant les municipales et tenter d'endormir les ardeurs d'une opposition courageuse à la « familiphobie » gouvernementale. Ne nous laissons pas abuser ! Commençons par consacrer du temps à une formation rigoureuse en ne restant pas seul. Rejoignons ou créons avec d'autres des "cellules de formation et d'action" pour initier dans nos champs de responsabilités ces actions multiformes et fondatrices pour exercer partout les pouvoirs qui sont les nôtres. Autorité des parents sur l'éducation des enfants. Conscience professionnelle des professeurs et des directeurs d'Ecoles pour refuser que les enfants soient instrumentalisés au service d'idées folles d'adultes en perdition existentielle. On prie et on espère aussi le courage des Evêques, autorités de tutelle de l'enseignement libre sous contrat pour défendre la responsabilité des parents et la conformité de l'enseignement aux lois du bonheur de la nature humaine. Pourquoi pas demain des Evêques en GAV pour s'être opposés personnellement à l'action anti-humaine des programmes du Ministre Peillon ? C'est maintenant qu'il faut agir à contre-courant pour générer "des processus qui construisent un peuple" et refuser la banalité du mal."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services