14 réflexions au sujet de « L’abbé Le Pivain (ex-FSSP), curé à Angers »

  1. S.

    Bruno Le Pivain ne fait plus partie de la Frat. S. Pierre depuis un moment et dit en semaine la messe ordinaire selon mes amis angevins. Il y a donc un peu un effet d’annonce dans votre titre. D’autant que l’abbé était déjà vicaire à Notre Dame où est célébrée une messe indult le dimanche.
    [l’effet n’est pas dans l’annonce, mais dans les réactions. Un prêtre issue de la FSSP est nommé curé. C’est un pas, un grand pas pour l’Eglise en France. Lahire]
    Le jour où un prêtre appartenant à la Frat. s. Pierre sera nommé curé d’une paroisse, là, oui, ce sera une nouvelle fracassante. Nous n’y sommes pas encore, patience…

  2. le_marnois

    Des curés issus de la fssp, il y en a déjà pas mal :
    Abbé Schubert à Paris
    Abbé de Mentque à Bordeaux
    Abbé Laffargue dans l’Ain

    du moment qu’ils on quitté Saint.jpgerre … ils ne sont plus pestiférés

  3. Mingdi

    Bruno Le Pivain, est-ce celui des trois frères qui officiait à ND des Armées de Versailles il y a quelques années? En ce qui concerne l’abbé Laffargue, dans l’Ain, il utilise le rite ordinaire. Je crois que l’abbé Loiseau dans le Var a une paroisse personnelle extraordinaire.

  4. philalèthe

    Paroissien de la Cathédrale d’Angers et de Notre-Dame, je peux dire que c’est une très bonne nouvelle pour le diocèse. FSSP ou pas, l’abbé Le Pivain est un prêtre catholique et de haute pointure doctrinale, Directeur de l’excellente revue Kephas. Il célébre dans les deux formes du rite dans l’esprit du Motu proprio.

  5. joe

    Egalement paroissien de la Cathédrale St-Maurice d’Angers et de Notre-Dame-des-Victoires, et connaissant bien l’abbé Bruno Le Pivain (attention aux 3 autres abbés Le Pivain ses 3 frères), c’est une excellente nouvelle qui, nous l’espèrons, apportera un nouveau souffle dans cette paroisse du centre ville!
    Merci à notre nouvel évêque, Monseigneur Delmas, de cette nomination de bon augure!

  6. allelujus

    Une bonne nouvelle pour la cathédrale et le diocèse mais cette nomination marque la conclusion d’un processus engagé depuis quelques années. L’abbé le Pivain est certes un très bon prêtre, mais il s’est totalement détourné de la communauté attachée au rite extra-ordinaire pour célébrer dans le rite ordinaire. Cette communauté qui espérait trouver en lui un pasteur ne s’est vu offrir depuis son arrivée que de s’intégrer dans les activités de la paroisse ND-Cathédrale, sans pouvoir développer une véritable action de paroisse : pas de catéchisme en propre, pas de messes quotidiennes, pas de prêtre qui suive la communauté mais des prêtres diocésains qui tournent pour célébrer la messe (et qui malgré leur bonne volonté et leur gentillesse, ne savent pas la célébrer)…

  7. théophile

    Très bonne nouvelle pour le diocèse, certes, mais bonne nouvelle pour les fidèles de Notre-Dame des Victoires où l’abbé célébrait la messe selon le rite extraordinaire, permettez-moi d’en douter. L’abbé Le Pivain dès son arrivée dans notre communauté de fidèles a caché son intention de quitter la fraternité Saint.jpgerre et s’est présenté comme vicaire de la cathédrale mandaté pour nous dire la messe. Les fidèles attachés au rite extraordinaire ne se voient proposer que les activités de la cathédrale à laquelle nous avons été rattachés, ce qui est très éloigné de ce que souhaitaient et souhaitent nombre de familles, à savoir une paroisse personnelle. L’abbé Le Pivain continuera de célébrer selon le rite ordinaire à la cathédrale, et nous, de quel prêtre disposerons-nous? Un prêtre formé à célébrer selon le rite extraordinaire comme c’est le cas à la Fraternité Saint.jpgerre ou à l’Institut du Christ-Roi(cela ne s’improvise pas), ou un des vicaires de la cathédrale à tour de rôle ? Nous souhaitons à l’abbé Le Pivain bon vent, voire même un destin épiscopal. Quant à nous, nous souhaiterions simplement bénéficier d’une vie paroissiale adaptée à nos attentes et à celles de nos enfants. Cette nomination peut être aussi l’occasion pour les fidèles d’obtenir enfin le statut de paroisse personnelle, conformément au motu proprio du 7 juillet 2007 de notre vénéré pape Benoît XVI.

  8. Annick S.

    “>>Il célébre dans les deux formes du rite dans l’esprit du Motu proprio<<" Pourriez-vous me dire en quoi celebrer dans les deux formes est dans l'espritu du MP? Je ne comprend pas. Je ne connais pas l'abbe LePivain, donc je n'ai rien contre lui. Pourriez-vous me dire si le Pape (Benoit XVI et les autres Papes) a exige dans le MP que les pretres celebrent dans les 2 rites? Si je comprends bien, ce sont les pretres du rite extraordinaire qui doivent celebrer aussi le rite ordinaire mais pas le contraire... QUand on connait et qu'on celebre dans le rite extraordinaire.... rien que le nom... on a tous ce qu'il faut: pourquoi celebrer dans le rite... ordinaire??

  9. Mingdi

    Je me demande si l’unique paroisse personnelle de la FSSP n’est pas dans la Sarthe. Les prêtres de cette Fraternité sont comme de la volaille bonne à plumer. On les réduit à l’état conciliaire où ils perdent leur personnalité. Il y a de nombreux cas de prêtres transfuges, formés pour la messe tridentine,FSSP ou FSSPX, et que l’on cantonne dans le nouveau rituel pendant qu’un de leurs confrères s’escrime à dire la messe ancienne qu’il ne connaît pas.

  10. Mingdi

    “Le jour où un prêtre appartenant à la Frat. s. Pierre sera nommé curé d’une paroisse, là, oui, ce sera une nouvelle fracassante” , dit un de vos lecteurs. Il me semble cependant que M l’abbé Sauvonnet, de la FSSP, est curé de l’église de Bouloire dans la Sarthe, qui pourtant n’est pas fracassée. “Des prêtres diocésains qui tournent pour célébrer la messe et qui malgré leur bonne volonté et leur gentillesse, ne savent pas la célébrer”, ajoute un autre. Eh oui,et ce n’est pas spécifique du diocèse d’Angers. On peut citer ailleurs des cas de prêtres “qui savent” regarder faire d’autres prêtres “qui ne savent pas”, comme si les premiers étaient marqués d’un sceau d’infamie.

  11. michel

    je suis également un paroissien de notre dame des victoires et je connais bien Mr l’abbé Lepivain. Depuis son arrivé dans le diocèse. Il a d’abord quitter la FSSP puis est devenu vicaire de la cathédrale et dit la messe sous les deux forme du rite romain. Il a réussit pour le groupe attaché à la messe selon la forme extraordinaire à avoir une Eglise plus grande en centre ville (en effet notre groupe occupé jusqu’à lors une petite chapelle, devenu subitement dangereuse…)mais depuis plus rien, nous somme parcquer dans cette eglise et on ne fait plus rien pour nous. Esperons que le depart de Mr l’abbé lepivain permettra que nous ayons une vrai paroisse.
    je tiens aussi à preciser que mr l’abbé à des ambitions certainement episcopale et que il ne s’arreteras pas à la charge de curé de la cathédrale d’angers.
    Mr l’abbé Bruno le Pivain bientôt le premier évêque issu de la FSSP?
    Son ami Raymond centéne à deja reussit à être évêque de vannes et depuis il ne fait plus rien pour les communautés Ecclesia dei.

Laisser un commentaire