Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

L’abbaye trappiste anglaise du Mont Saint-Bernard : l’histoire de sa communauté jusqu’à aujourd’hui

L’abbaye trappiste anglaise du Mont Saint-Bernard : l’histoire de sa communauté jusqu’à aujourd’hui

Connaissez-vous l’abbaye du Mont-Saint-Bernard? On vous propose de découvrir l’histoire de ce lieu mystérieux ! Premier monastère fondé en Angleterre depuis la Réforme protestante, l’abbaye du Mont Saint-Bernard est trappiste, et donc placée sous la règle de saint Benoît. La simplicité et le travail sont donc au coeur de la vie des religieux, car  leur devise est “ora et labora”, autrement dit “prière et travail”. Divine Box fait le tour du propriétaire en 2 minutes, c’est parti !

Façade de l’abbaye du Mont Saint-Bernard – Abbaye du Mont Saint-Bernard

Première abbaye trappiste en Angleterre 

Le monastère du Mont Saint-Bernard est fondé en 1835 dans le Leicestershire, en Angleterre. Les premiers moines occupent alors à l’époque un petit chalet de la forêt de Charnwood, surnommé “Tynt Meadow”. C’est ici qu’en 1837, ils commencent par travailler la terre, sauvage et stérile, avant de fonder leur premier monastère. Sept ans plus tard, les moines reçoivent de la part du 16e comte de Shrewsbury une donation financière leur permettant de construire un monastère permanent. Les plans de l’abbaye sont alors confiés à un célèbre architecte du renouveau gothique, Augustus Pugin, qui offre ses services à la congrégation. En 1844, le nouveau monastère peut enfin ouvrir ! Et quatre ans plus tard, hop, le mont Saint-Bernard est élevé au rang d’abbaye par le pape Pie IX et un premier abbé est nommé à la tête du monastère. Rapide, efficace !

En 1856, en plus de leur activité agricole, la communauté fonde une école de rééducation pour les jeunes délinquants catholiques, connue sous le nom de “colonie agricole de sainte  Mary”. Ce qui est assez rare en réalité pour des moines trappistes qui sont contemplatifs, et non apostoliques ! Les jeunes logent alors dans le monastère d’origine,aujourd’hui démoli. Malheureusement, l’école ferme ses portes en 1885 après plusieurs épisodes de désordre. Mais au total, plus de 1500 garçons sont passés dans cette école : dingue, non ? Et dommage pour les curieux, mais  il ne reste aujourd’hui plus de traces de cet internat…

Pendant la Première Guerre mondiale, le nombre de recrues potentielles du pays diminue fortement. C’est pourquoi en 1917, le Bureau de la Guerre du Royaume-Uni décide de revenir sur un arrêté décrétant que les membres de la profession monastique sont exemptés du service militaire. Six moines de l’abbaye du Mont Saint-Bernard sont alors recensés par la War Office, ce qui représente une perte considérable pour le monastère, qui ne compte alors à ce moment-là que vingt moines.

Mais la communauté poursuit son petit bout de chemin et tient bon malgré tout. En 1963 d’ailleurs, l’abbaye du Mont Saint Bernard a même pu fonder sa propre fondation au Cameroun : le monastère Notre-Dame de Bamenda. Aujourd’hui, il s’agit d’une abbaye indépendante et florissante avec une communauté composée principalement de moines africains. C’est bon signe pour eux !

Moine regardant la bière Tynt Meadow – Abbaye du Mont Saint-Bernard

Prières, bières et bréviaires !

En revanche, rayonnement monastique ne rime pas toujours avec épanouissement financier… En effet, en 2013, les moines réalisent que leur activité agricole n’est plus vraiment rentable. Ils doivent donc absolument trouver un autre moyen de subsistance. Les religieux prennent alors la décision audacieuse de miser sur la bière. Ils choisissent de lui donner comme appellation le nom du cottage dans lequel ils sont installés initialement : Tynt Meadow ! En 2018, tout prend alors forme et une brasserie artisanale est créée au sein du monastère. Cette dernière, permettant de sortir 300 000 bouteilles chaque année, est devenue la principale source de revenus de l’abbaye.

Fidèles à la tradition trappiste et à l’identité anglaise, les moines brasseurs de l’abbaye ont opté pour une bière brune puissante, titrant à 7,4 degrés. La bière “Tynt Meadow” présente une robe acajou, coiffée d’une mousse beige ferme et onctueuse. On distingue au nez des arômes de fruits confits, de chocolat noir et de réglisse. En bouche, on retrouve les saveurs fruitées comme la figue, le goût corsé du chocolat noir avec en plus, un soupçon de poivre.

Au fond, comment les moines articulent-ils leur vie monastique avec la production de bière ? En terme de rythme quotidien d’abord, un moine brasseur voit sa journée rythmée par la production de bières, les offices et la prière. Certains prient, bréviaires à la main dans la salle des machines, les jours de production. D’autres chantent en choeur, tablette à la main….”Nous devons vivre notre vie monastique et nous ne pouvons pas laisser la brasserie interférer trop” explique frère Joseph, ajoutant ne produire que le nécessaire pour entretenir le monastère et abonder les oeuvres caritatives. Côté consommation ensuite,a bière est présente sur la table des moines uniquement les jours de fête, soit à Noël et à Pâques. Mais en tant que religieux, ils affirment ne pas être de grands buveurs.

Mise sur le marché en juin 2018, la “Tynt Meadow” est la première bière trappiste anglaise qui dispose de la marque “Authentic Trappist Product”, octroyée pour une première période de cinq ans. Elle n’est en revanche pas la première abbaye anglaise à produire de la bière, puisque l’abbaye d’Ampleforth, située dans le centre du pays, produit depuis 2012 la bière d’Ampleforth sans appartenir à l’ordre cistercien. De ce fait sa bière n’a pas droit à l’appellation “trappiste”.

La bière Tynt Meadow est la toute première bière trappiste anglaise – instagram @imperialpinttw

Et pour en savoir plus ?

Si vous vous en savoir plus, voici trois conseils :

  • n’hésitez pas à vous rendre sur place directement à l’abbaye, vous pourrez y passer quelques jours, papoter avec les moines et repartir avec quelques bouteilles ! L’adresse est : Mount St Bernard Abbey, Oaks Rd, Coalville LE67 5UL, Royaume-Uni
  • cliquez ici pour en savoir plus sur la Tynt Meadow
  • cliquez là pour acheter en ligne la bière Tynt Meadow

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services