Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

La Turquie fait du forcing

Dans Le Monde d’aujourd’hui, le Premier ministre turc Erdogan affirme ne pas concevoir que les négociations avec l’UE aboutissent à autre chose qu’à l’adhésion et certainement pas à un partenariat stratégique créé sur mesure. Cela ne l’empêche pas de refuser de reconnaître ni la République de Chypre (dont son adhésion dans l’UE constitue selon lui une faute grave !) ni le génocide arménien. Bref, il n’y a pas de dialogue possible, l’UE n’a qu’à obéir.

Ce qu’ont commencé à faire certains chefs d’Etat européen, parmi lesquels évidemment Jacques Chirac, toujours à la pointe de la décadence, et son fidèle homologue Schröder (voir ici)…

Selon diploweb, l’élargissement de l’Union européenne à la Turquie, sous couvert d’ouverture et de volonté pluraliste des pays du vieux continent, fait en réalité partie de la stratégie géopolitique américaine, jouant comme d’habitude à l’apprenti-sorcier. Celle-ci vise à travers l’Occident déjà structuré en grandes entités, soit confédérale (Europe), soit fédérale (États Unis) à entraver l’organisation du Moyen-Orient, en engendrant directement ou indirectement des scissions dans cette région pour la maintenir dépendante.

"L’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, c’est l’assurance pour les Etats-Unis, que celle-ci, diluée dans un trop large espace, ne sera jamais une Europe-puissance qui pourrait un jour leur tenir tête, tout comme l’intégration de l’Ukraine dans celle-ci ruinerait pour toujours l’espoir de la Russie, privée d’ancrage au centre de l’Europe, de redevenir une grande puissance régionale a fortiori mondiale" (Pierre Biarnès, "Pour l’empire du monde. Les Américains aux frontières de la Russie et de la Chine", éditions Ellipses, 2003).

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services