Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

La République et la France en danger

Ce matin, peu avant 10h00, le fil de TF1 écrivait :

"Le
Syndicat national des officiers de police demande des "renforts",
affirmant que les délinquants des cités du 93 s’apprêtent à "fêter
violemment" les émeutes de l’automne dernier
"

Ce matin également, l’Est Républicain publie un entretien de Michel Thooris, secrétaire du syndicat Action police CFTC, intitulé "c’est une guerre à la République". Même s’il faut en prendre connaissance dans sa totalité, voici quelques extraits loin du politiquement correct et de la langue de bois :

"Notre syndicat dénombre 600 territoires dans
lesquels existe une montée sans précédent de la violence qui n’est plus
spontanée pour demander du social mais une violence pour déclarer la
guerre à la République (…)

nos collègues nous disent que bon nombre des
violences commises contre eux le sont souvent au cri d’Allah Akbar.
Des
jeunes sont en guerre sainte, en djihad contre l’Etat français
(…)

Il existe une vraie structuration, une préparation de ces actes. En supprimant la police de proximité, on a retiré
la mission régalienne de la police nationale en matière de sécurité
pour la confier finalement aux imams
(…)

Mais c’est de plus en plus difficile pour elle [NDL : la communauté musulmane] car, dans les quartiers, on tente d’imposer la charia (…)
Nous sommes un syndicat apolitique. Il y a chez
nous des gens de gauche, de droite, d’extrême-droite et
d’extrême-gauche. Certains nous accusent d’être à l’extrême-droite
parce que nous employons certains mots. Pour autant, devrait-on ne plus
rien dire ?
Ce ne serait pas rendre service aux gens qui vivent dans
les quartiers
, qu’ils soient blacks, blancs ou beurs et qui souffrent
de la violence liée à la montée de l’intégrisme, de ne pas dire la
vérité au nom du politiquement correct
".

Un langage clair. Encore une fois, aucun responsable ne pourra dira qu’il ne savait pas.

Lahire (merci à FK)

Partager cet article

11 commentaires

  1. ce monsieur Thoris de la CFTC veut lui aussi rester politiquement correct:
    il dit que les exactions sont commises au nom de Allah Akbar;
    le journaliste lui demande:donc ce sont des beurs?
    Réponse:ah non pas du tout!
    On ne peut etre plus faux cul!!!!!

  2. Il semble que nous nous rapprochions de la minute de verité; certains la souhaitent, d’autres la craignent.
    Levez-vous orages desirés…

  3. Et bien, on recommence commen en 2005, instauration du couvre-feu. Si c’est pas suffisant instauration de la loi martiale et on envoie la troupe. Elle sera aussi utile ici qu’au Liban…

  4. La république et la France en danger !
    Si la république est en danger, cela ne peut qu’être une opportunité pour la France.
    La ripoublique est née dans le sang de la révolution, c’est à dire l es émeutes, les assassinats, les tortures.
    Bref c’est par nature, un gouvernement de racailles, de canailles, d ‘assassins, de traîtres, de criminels.
    Elle ne mourra pas, elle crèvera comme une charogne.
    Elle mourra, comme elle a vécu, et comme elle est née.
    Ne pleurons pas sur son sort, il est très largement mérité.
    Par contre oui, la France est en danger.
    De par la volonté des républicains, qui l’ont amené à ce stade, sous les ordres des francs-maçons, qui sont les seuls responsables de cet état de fait.
    Cette politique qui nous apporte aujourd’hui le chaos, n’est pas le fruit du hasard !
    La bassesse et la lâcheté de nos politiciens n’expliquent pas tout.
    Toutes les lois qui nous ont permis l’immigration sauvage et de sauvages, sont le fruits du travail des loges.
    Ne nous trompons pas d’ennemis.
    Le premier n’est pas le musulman qui ne fait que son devoir (vu de sa fenêtre), l’ennemi est de l’intérieur, c’est le descendant des jacobins, c’est celui « inspiré » par le démon et qui ne veut qu’une politique de mort, et si possible par millions.
    C’est celui qui veut notre mort à nous catholiques !
    Il est temps à chacun de choisir définitivement son camp.

  5. La situation en matière de sécurité, d’immigration, de pression des lobbies, est catastrophique.
    Tôt ou tard, ces sinistres réalités vont exploser à la face de notre classe politique (et à la nôtre…). Le camouflage ne peut durer qu’un temps.

  6. Ils veulent… fêter les émeutes de l’année dernière ?
    Ils sembleraient que certains d’entre eux sont en avance sur le calendrier, au vu des agressions contre les policiers ces derniers temps…
    drzz
    http://drzz.over-blog.org

  7. que de haine …
    nous avons en héritage une société dans laquelle celui qui travaille, vit de sa sueur. Encore faut il travailler, ou le vouloir !
    je lis que l’on met la faute sur les beurs, les musulmans, les autres quoi c’est toujours la faute d’un autre.
    c’est vrai qu’ils ne sont pas terriblement en phase avec notre société les autres, je parle de ceux qui bossent 3 mois en interim dans l’année pour un chomage d’un ans, de ceux qui font des gosses, non pas pour les élever mais pour la caf. de ceux qui profitent de notre belle société francaise, pour toucher un bon niveau de vie car ILS savent que la répoublique, celle qu’ils critiquent ne les laissera pas a la rue.
    mais faut il se poser la vraie question : qui paie ?
    c’est bien celui qui se lève le matin a 5h pour faire ses 8h de boulot et gagner peut etre son smic. toujours est il que celui-là, il vit en société… et c’est lui qui paie!
    quand les travailleurs se reveilleront alors la oui les ” autres ” pourront craindre de ne plus avoir de quoi toucher rmi et caf !

  8. Bien sûr,on ne parlera toujours pas de guerre civile. On nous reparlera de heurts,d’évènements,de mouvements sociaux…
    Jusqu’à quand?

  9. la guerre civile est proche, pourvu que nous puissions nous défendre…

  10. A Margeride:
    si vis pacem para bellum

  11. Il n’y a de guerre civile qu’au sein d’une entité homogène.
    Parlons plutôt de guerre ethnique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services