Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

La nécessaire union de la science, de la philosophie et de la théologie

Mss
Dans l’optique de l’enseignement de Benoît XVI, monseigneur Marcelo Sanchez Sorondo, chancelier de l’Académie pontificale des sciences et de l’académie pontificales des sciences
sociales, affirme la complémentarité de ces trois regards et leur incontournable et nécessaire réconciliation :

"Je crois qu’il revient à chaque génération de proposer une vision humaniste du monde, mais cet humanisme doit être
ouvert aux conquêtes des autres contenus du savoir et, surtout, il doit être ouvert à Dieu.
Mais
chercher à réduire ou à ramener l’homme à sa seule chair, à son seul
cerveau et donc, à sa matérialité pure,
ou vouloir affirmer que tout
est une question d’évolution, et que tout s’explique par la complexité
ou le chaos, est vouloir donner une vision humaniste sans débouché
, qui
ne correspond même pas à la vision des grands scientifiques (…)
Je pense donc que les conditions et les possibilités d’une nouvelle
réconciliation sont là.
Mais il faut que cette réconciliation ne soit
pas subjective, autrement dit adaptée à chacun à sa façon, en résumant
comme on peut les différents aspects du savoir. Non, ce qu’il faut
c’est pouvoir offrir, disons, une vision objective du monde
, qui sache
intégrer ces différents contenus du savoir, mais en tenant compte de
leurs différences, et non comme si tout cela ne formait qu’un tout (…)

Aujourd’hui, si nous voulons comprendre ce qu’est l’être humain, nous
avons besoin de la science, mais nous avons aussi besoin de la
philosophie.
Un petit exemple : pour un biologiste la cellule
embryonnaire est une cellule
, pour un philosophe, cette cellule a une
âme spirituelle
(elle a un code génétique, elle est un projet humain),
pour un théologien, elle est un enfant de Dieu.
Donc comment
pouvons-nous comprendre la réalité sans passer en revue toutes ces
dimensions et toutes ces perspectives ? Elles sont
différentes mais elles doivent en même temps être réconciliables et
réconciliées
(…)

Les médias doivent bien entendu être attachés au souci de vérité. Ils
ne doivent donc pas diffuser de fausses informations ou parler de
réalités qui n’existent pas, sous prétexte de se rendre plus visibles
ou de susciter plus d’intérêt. Plus que jamais, dans des domaines aussi
délicats que ceux de la science et de la religion, ils doivent être
attentifs à ce que les scientifiques affirment réellement, et ne pas
présenter une prétendue
idéologie ‘scientiste’, comme s’il s’agissait d’une nouvelle religion
fondée sur l’évolution et le chaos
, d’ailleurs totalement étrangère au
vrai comportement des grands scientifiques".

Voilà une saine méthode pour réfléchir sur les problèmes rencontrés dans notre société (bioéthique, origine de l’homme, etc) et surtout, cheminant ainsi vers et dans la vérité, y apporter les bonnes réponses.

Lahire

Partager cet article

4 commentaires

  1. Chaire ou chair ?
    Tout à fait inconditionnellement vôtre
    [Tout à fait : coquille de Zenit tout simplement recopiée et …passée inaperçue à la lecture. Merci! Lahire]

  2. Sur ce sujet, précisément, de la connaissance des dernières avancées scientifique, je vous recommande tout particulièrement le dernier livre de Jean Staune : “L’existence a-t-elle un sens ?”
    http://www.lesensdelexistence.fr/livre.html
    Avec une grande rigueur, l’auteur, scientifique pluridisciplinaire, recense les avancées les plus récentes de la sciences dans des domaines aussi divers que la physique quantique, l’astrophysique, l’évolution et la neurologie et explique pourquoi ces connaissances invalident durablement, voire définitivement les approches matérialistes.
    C’est vraiment un ouvrage indispensable pour fonder une philosophie tenant compte du réel donné par la science.

  3. Bravo.
    Bien souvent : ” la science des hommes est folie aux yeux de Dieu”
    Je vous invite à jetter un oeil sur ce site qui donne une vision chrétienne de l’histoire, de l’homme et du monde…bonne lecture.
    http://www.ceshe.fr/

  4. ” Toute la Science est au fond,consciemment ou non, “recherche de paternité””Comprendre que notre Cause Première est notre Fin Dernière”Mgr Ghika
    Merci pour ce livre important qui fait communiquer science expérimentale, philosophie et théologie.La mystique est aussi une science expérimentale de la Vie divine.Tous les chemins mènent à Rome…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services