Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La « mort miséricordieuse »

A l’heure où nos médias nous ressassent, jusqu’à overdose, le ‘devoir de mémoire’ à l’occasion de l’anniversaire de la libération des camps de concentration, il est juste de rappeler que le médecin personnel d’Hitler "inventa" le concept de "mort miséricordieuse" consistant à abréger les souffrances des malades et des personnes âgées en leur offrant une mort "douce" par l’injection d’un poison. Cet homme, le professeur Brandt, avait inventé l’euthanasie, laquelle fut largement employée dans les fameux camps.

Nos contemporains devraient avoir l’honnêteté de crier "plus jamais ça !"

Michel Janva

PS : France 5 diffuse un reportage sur le sujet le mardi 1er février à 14h40 : "Médecin d’Hitler, un destin tragique".

Partager cet article