Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Irak

La guerre en Irak a accru le terrorisme

11septembre200123 Un rapport des services de renseignements américains a révélé que la guerre en Irak a accru le terrorisme. Ce rapport, qui intervient en pleine période électorale aux États-Unis, contredit les affirmations du président, qui avait récemment déclaré que «le monde est plus sûr parce que Saddam Hussein n’est plus au pouvoir» et présenté la guerre en Irak comme «le front principal de la guerre contre le terrorisme». L’Administration a tenté de minimiser l’impact de ces révélations, affirmant également qu’elle n’avait aucune intention de modifier sa stratégie en matière de lutte antiterroriste. La Maison-Blanche a souligné que ces révélations «n’étaient pas représentatives de l’ensemble du document».

C’est le New York Times qui a jeté le pavé dans la mare en citant des responsables anonymes ayant lu le document. Le Washington Post a confirmé les informations de son concurrent, citant un responsable non identifié des services secrets selon lequel «il s’agit d’une analyse très franche» de la situation, qui «énonce des évidences».

Ce rapport, intitulé « Tendances du terrorisme mondial : implications pour les États-Unis », est le produit des analyses de l’ensemble des 16 agences de renseignements du gouvernement américain. Le rapport ne contient aucune indication quant à la probabilité d’éventuelles nouvelles actions terroristes sur le sol américain, mais souligne que la menace générale que fait courir le terrorisme s’est accrue depuis le 11 septembre 2001.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les américains ont souvent tendances à enfoncer les portes ouvertes!
    Autodidacte, sans grande instruction, je le savais déjà.
    Ne peut-on pas plutôt voir là le début de la grande bataille électorale?

  2. Jamais, sous Saddam Hussein, ancien ami des USA et de l’Occident, il n’y avait eu autant de violences et de morts, quoiqu’en puissent dire les “bien pensants”.
    J’ai eu une discussion, il y a 2 mois, avec 2 amis américains, bien placés politiquement en Floride, qui me faisait part, de manière tout à fait sérieuse, que certaines colombes américaines avaient envisagé de “remettre en place Saddam Hussein” en comptant sur lui la reprise en main de son pays.
    Je pense sincèrement que cette solution aurait été la meilleure. Encore aujourd’hui, il fait toujours peur à la moindre dissidence dans son pays.
    On l’avait pourtant chargé de tous les maux, et même celle d’entretenir le terrorisme, et on voit le résultat.
    Un état musulman doit toujours être dirigé par un dictateur sinon c’est l’anarchie totale.
    Désolé d’en choquer certains en disant ceci, mais c’est une évidence….

  3. Si on reconnaît un dictateur, au nombre de mort qu’il provoque, en Irak ,Saddam était un ange, et les américains non seulement dictateur, mais assassins, et forces d’invasion, et d’occupation.
    La violence, les asassinats, les tortures, les mensonges sont de leur coté.
    Comment penser que ces gens là nous débarrasseront de l’islamisme, alors que c’est eux qui l’ont réveillé, financé, et utilisé?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services