Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

La Grande-Bretagne craint les plombiers bulgares et roumains

Le gouvernement britannique prévoit une série de mesures restrictives pour éviter en 2007 un afflux de travailleurs bulgares et roumains. Londres n’avait opposé aucune restriction à l’arrivée de centaines de milliers de travailleurs venus de Pologne ou des pays Baltes après le dernier élargissement en 2004. Depuis, le gouvernement Blair a clairement manifesté sa volonté de se monter plus restrictif. Le ministre de l’Intérieur, John Reid a annoncé que Londres n’accueillerait plus désormais qu’un nombre limité de travailleurs (20000 par an), qui, en outre, n’auront accès ni aux aides ni aux logements sociaux.

En l’absence de telles restrictions, des études gouvernementales estiment qu’entre 60000 et 140000 immigrés bulgares et roumains entreraient en Grande-Bretagne après l’adhésion de leur pays. Ils s’ajouteraient aux 427000 travailleurs en provenance de la «Nouvelle Europe» arrivés depuis 2004. Les autorités britanniques avaient prévu qu’ils ne seraient que 25000. Plus de 3/4 des Britanniques estiment que les immigrés sont trop nombreux.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. Il n’y a pas que la définition de la vodka qui est un problème gravissime, regardez donc ce qui a été publié le 18 octobre dernier (notez bien le montant mentionné ci-dessous):
    Règlement (CE) no 1558/2006 de la Commission
    du 18 octobre 2006
    modifiant le règlement (CE) no 2799/1999 portant modalités d’application du règlement (CE) no 1255/1999 du Conseil en ce qui concerne l’octroi d’une aide au lait écrémé et au lait écrémé en poudre destinés à l’alimentation des animaux et la vente dudit lait écrémé en poudre
    LA COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,
    vu le traité instituant la Communauté européenne,
    vu le règlement (CE) no 1255/1999 du Conseil du 17 mai 1999 portant organisation commune des marchés dans le secteur du lait et des produits laitiers [1], et notamment son article 15,
    considérant ce qui suit:
    (1) L’article 7, paragraphe 1, du règlement (CE) no 2799/1999 [2], de la Commission fixe le niveau de l’aide pour le lait écrémé et le lait écrémé en poudre destinés à l’alimentation des animaux en tenant compte des facteurs énoncés à l’article 11, paragraphe 2, du règlement (CE) no 1255/1999. Eu égard à l’augmentation du prix de marché du lait écrémé en poudre sur le marché intérieur ainsi qu’à la hausse des prix de marché des protéines concurrentes et compte tenu de la réduction de l’offre de lait écrémé en poudre et du niveau favorable des prix du veau, il y a lieu de fixer le montant de l’aide à zéro aussi longtemps que les conditions actuelles se maintiendront.
    (2) Il convient dès lors de modifier le règlement (CE) no 2799/1999 en conséquence.
    (3) Le comité de gestion du lait et des produits laitiers n’a pas rendu d’avis dans le délai imparti par son président,
    A ARRÊTÉ LE PRÉSENT RÈGLEMENT:
    Article premier
    À l’article 7 du règlement (CE) no 2799/1999, le paragraphe 1 est remplacé par le texte suivant:
    “1. Le montant de l’aide est fixé à:
    a) 0,00 EUR par 100 kg de lait écrémé dont la teneur en matière protéique de l’extrait sec non gras est d’au moins 35,6 %;
    b) 0,00 EUR par 100 kg de lait écrémé dont la teneur en matière protéique de l’extrait sec non gras est d’au moins 31,4 %, mais inférieure à 35,6 %;
    c) 0,00 EUR par 100 kg de lait écrémé en poudre dont la teneur en matière protéique de l’extrait sec non gras est d’au moins 35,6 %;
    d) 0,00 EUR par 100 kg de lait écrémé en poudre dont la teneur en matière protéique de l’extrait sec non gras est d’au moins 31,4 %, mais inférieure à 35,6 %.”
    Article 2
    Le présent règlement entre en vigueur le jour suivant celui de sa publication au Journal officiel de l’Union européenne.
    Le présent règlement est obligatoire dans tous ses éléments et directement applicable dans tout État membre.
    Fait à Bruxelles, le 18 octobre 2006.
    Par la Commission
    Mariann Fischer Boel
    Membre de la Commission
    [1] JO L 160 du 26.6.1999, p. 48. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) no 1913/2005 (JO L 307 du 25.11.2005, p. 2).
    [2] JO L 340 du 31.12.1999, p. 3. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) no 1018/2006 (JO L 183 du 5.7.2006, p. 12).
    pour référence, site : http://eur-lex.europa.eu/Notice.do?val=434696:cs&lang=fr&list=434741:cs,434696:cs,434393:cs,434155:cs,434153:cs,434147:cs,434428:cs,434148:cs,434260:cs,434210:cs,&pos=2&page=1&nbl=20890&pgs=10&hwords=&checktexte=checkbox&visu=#texte

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services