Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

La FSSP et le projet de “libéralisation” de l’ordo de saint Pie V

La Fraternité Saint Pierre, par la voix de son secrétaire général l’abbé Armand de Malleray a répondu aux questions de l’AFP sur le projet de libéralisation de l’ordo de saint Pie V, sur la création de l’Institut du Bon Pasteur, la Fraternité saint Pie X, etc…
Deux dépêches à lire (ici et ).

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Quid de la pétition de “jeunes prêtres”, plus ou moins téléguidés par l’épiscopat, contre la libéralisation de la messe ? Bref article dans “le Monde” de vendredi, mais je n’ai trouvé de détails nulle part…

  2. Nous nous réjouissons du prochain décret de BenoïtXV.
    J’ai lu différents commentaires sur ce projet: il me parrait tout simple et logique de dire que cette décision est dans le projet impératif de l’unité des chrétiens, que tout doit être fait pour que cette communion soit établie dans l’Eglise et, que devant des attitudes confuses et orgueilleuses de certains responsables, le souverain pontife a raison de passer outre et de permettre aux laïcs et prêtres de s’engager dans l’unité…
    Connaissant les deux mouvences :Pie X et Saint Pierre, je peux vous dire que si Pie X rejoind la communion ce sera avec une sincérité à toute épreuve ce qu’on ne peut dire des fondements de la fraternité saint Pierre. Les fondateurs, je les ai bien connus et croyez qu’ils ne valent pas un yota d’ombre d’honneur, c’est d’ailleurs l’une des causes profondes de leurs épreuves actuelles…
    Vous verrez une émoragie dans leur camp pour des incardinations…
    On ne peut rendre pérenne ce qui a été construit dans la malhonnêteté intentionnelle des fondateurs…
    Il y aura tout le concile envers lequel ils vont devoir s’exprimer, il faut attendre que la première génération lefebvriste s’en aille.
    Il faut beaucoup prier et avoir envers nos frères qui ont eu à beaucoup souffrir une charité généreuse et non restrictive… Ils auront à passer des caps intellectuels et spirituels difficiles, mais ils y parviendront… Il y aura des absolutistes, des désespérés il n’y a rien d’autre que la prière pour qu’ils s’ouvrent à la miséricorde.
    Laissons faire le tri naturellement, le même mouvement se fera de l’autre extrémité, c’est inexorable et nécessaire…
    L’orientation nouvelle qu’impulse Benoît XVI va aller vers une plus grande spiritualisation de l’apostolat, les actions caritatives vont s’effondrer s’il elles ne renouent pas avec la vie d’adoration; c’est clairement dit dans son encyclique.
    L’unité favorisée intra muros va rendre plus forte la démarche essentielle vers les orthodoxes, car l’ultime nécessaire est la force de charité intra chrétienne pour faire face à l’irrationnalité de l’islam et d’une laïcité qui devrait non seulement se raicaliser mais se fanatiser…
    La cause en est de la lâcheté des politiques. Et de bien des intellectuels catho en France et Navarre …
    C’est plusque jamais l’heure de la prière et de l’offrande….
    Pierre-Cahrles Aubrit Saint Pol, rédacteur de la Lettre Catholique.

  3. “La FSSP et le projet de “libéralisation” de l’ordo de saint Pie V”
    Il était donc bien retenu prisonnier!

  4. J’ai lu les textes de la FSSP, il me paraissent modérés et respectueux envers les autorités. Ils sont aussi aimables envers la FSSPX.
    La solution est dans la modération : ce sont les autorités et surtout le pape qui a la décision.
    Communion, communion, communion avec tous les fidèles soumis au pape, c’est réciproque, cela s’adresse tant aux gauchistes de l’Eglise (si l’on peut employer cette expression) qu’aux “intégristes” (si le Salon Beige ne considère pas ce mot comme un “gros mot”).
    Restons tous et chacun bien à notre place et usons de charité les uns envers les autres de quelque bord que nous soyons. C’est le pape qui décide et les évêques unis à lui.

  5. Le lien vers l’article du “Monde” sur la pétition des “jeunes prêtres” contre la messe de saint Pie V :
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-825760,0.html
    Et si un courageux ayant un peu de temps devant lui lançait une pétition de fidèles pour soutenir et saluer l’initiative de Benoït XVI ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services