Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

La force de la vie

Dimanche, l’Italie organisait sa journée pour la Vie à l’occasion de laquelle le Pape défendit une nouvelle fois la vie de la conception à la mort naturelle. Un baptême ordinaire d’une petite fille à l’histoire extraordinaire est venu illuminer cette journée. Zenit nous raconte :

Mb_2
"Le baptême de la petite Sofia Benedetta s’accompagne d’une autre bonne
nouvelle : elle était née d’une maman [NDL : âgée de 21 ans], Mariangela Basile, tombée dans
le coma,
et aujourd’hui en bonne santé. Une histoire publiée par
l’hebdomadaire italien « Famiglia Cristiana » (n. 5/2007).
En juillet 2006, Mariangela (NDL : photo) en était au 6e mois de grossesse
lorsqu’elle fut atteinte de paralysie au bras, puis perdit la parole :
elle fut transportée d’urgence en réanimation à Catane.
Le Dr Pintaudi et son équipe ont cherché à « maintenir les
fonctions vitales et préserver le cerveau » de la mère, tout en
favorisant la croissance de l’enfant,
par un juste apport calorique
pour les deux.
La jeune femme fut opérée une première fois, alors que l’enfant
n’était pas née, pour réduire un hématome, tandis que l’équipe
contrôlait les battements du cœur du foetus.
Au mois d’août, naissait Sofia Benedetta, placée en couveuse,
tandis que la santé de sa maman s’améliorait.
Entre-temps, le papa, qui se dévouait au chevet de sa femme et veillait sur sa fille, finit par perdre son travail.
Puis Mariangela, revenue à la lucidité, dut supporter une autre
opération, définitive, et qui réussit ! Elle a récupéré 100 % de ses
fonctions cérébrales, 98 % de ses forces physiques,
soulignent les
médecins.
L’archevêque de Catane, Mgr Salvatore Gristina, qui a célébré le
baptême
, voit dans l’histoire de Sofia Benedetta « un symbole
d’espérance », « un encouragement à travailler pour la vie ».

Et Francesco Belgiorno a retrouvé un travail que lui a offert le
maire de sa ville, Modica, Pietro Torchi, « parce qu’il le mérite ». Le
maire voit dans cette aventure « un événement extraordinaire »
.

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. merci, cher SB, de nous relater ces faits. Je crois que l’espérance fait défaut à beaucoup d’entre nous (moi la 1ère).
    L’histoire de cette jeune famille fera beaucoup de bien.
    Deo gratias !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :