Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

La démographie, elle, ne ment pas

Un article effrayant (ici, v.o.) du Public Interest traite de la démographie russe. La population est passée de 148,7 millions en 1992 à 143,8 millions en 2004. Malgré un solde migratoire positif de 5,5 millions de personnes. Et comme le taux de fertilité est autour de 1,3 , ce n’est sans doute qu’un début: on s’attend à une perte d’environ 20 millions d’habitants d’ici 2025.

Une des (multiples) causes ? L’avortement. En 1988, il y avait deux avortements pour une naissance dans la République de Russie. Manquent aujourd’hui non seulement les enfants tués, mais aussi ceux que n’ont pas eus les nombreuses femmes rendues infertiles par cette pratique.

L’article indique que depuis 2003 le gouvernement russe essaye discrètement de restreindre l’usage de l’avortement. Mais aujourd’hui, le pays compte encore 120 avortements pour 100 naissances.

HV

Partager cet article