Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

La commission européenne cacherait-elle la vérité sur un crime islamiste ?

Le 18 septembre dernier, Alessandro Missir di Lusignano et son épouse ont été assassinés. Il était chef de la section Affaires politiques de la délégation de la Commission européenne au Maroc. Issu d’une grande famille catholique levantine et fidèle aux traditions, ce diplomate âgé de 39 ans, lorsque son agenda le permettait, fréquentait les conférences de "Belgique & Chrétienté". Le couple était membre de Domus Christiani.

La presse a annoncé qu’il avait été assassiné, ainsi que son épouse, à Rabat. Selon la presse belge comme française, il s’agirait d’un cambriolage qui aurait mal tourné. Selon la presse italienne, par contre, ce meurtre d’une rare sauvagerie est de nature islamiste.

L’European Strategic Intelligence & Security Center affirme que les chefs d’unité de la Commission européenne ont vigoureusement appelé leurs collaborateurs à ne pas évoquer la possibilité d’un crime à connotation religieuse. Selon ces mêmes sources, reprises par l’Institut Hayek, les enfants des victimes, qui ont assisté à toute la scène (le diplomate et son épouse auraient été égorgés devant leurs quatre enfants : Amadéo, 10 ans, Justina, 8 ans, Thommaso et Philiberto, 4 ans), ont précisé que l’assassin aurait notamment hurlé "Allah Ô Akhbar" en égorgeant leurs parents.

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Est-ce qu’on “égorge” DEUX personnes lorsque l’on est surpris en plein cambriolage ?
    Curieux aussi : pour l’instant je n’ai pas encore entendu le moindre mot à ce sujet aux informations télévisées.

  2. Pour info, ce malheureux couple appartenait à un groupe Domus Christiani.
    Beaucoup de foyers Domus Christiani pensent à eux et à leurs enfants et prient pour eux depuis quelques jours.

  3. Je pense aux pauvres enfants qui ont assisté à cette abomination. Quelle horreur !
    Par ailleurs, honte aux journalistes (?) français (???) qui n’ont rien dit sur ce fait. Il est vrai que dès qu’il s’agit de fait se rapportant à la RATP (religion d’amour, de tolérance et de paix)… il vaut mieux être prudent.

  4. Ce qui m’étonne le plus est que les enfants aient été laissés en vie par le “cambrioleur”.

  5. Répugnant la CE, le cambriolage a mal tourné ou non on s’en fout ! …c’est un crime islamiste . Point !

  6. Il nous faut faire deux choses très rapidement :
    – Premièrement, prier pour ces deux martyrs et leurs enfants qui en ont bien besoin,
    – Répandre le plus possible la nouvelle de ce crime abject en insistant sur la complicité et la veulerie des Kollabos de Bruxelles…
    On pensait déja peu de bien de ces crétins, maintenant on sait ou on va…

  7. MON DIEU, Seigneur Tout Puissant ! faites quelque chose

  8. Quelle que soit la réalité de ce crime abominable, nous devons prier pour le repos de l’âme d’Alessandro et d’Ariane, qui n’en doutons pas sont des nouveaux martyrs de la Foi. Mais n’oublions surtout pas leurs quatre enfants, ainsi que leurs familles qui ont bien besoin de nos prières pour pouvoir entourer d’amour ces orphelins, poursuivre l’éducation chrétienne et continuer à transmettre les vraies valeurs catholiques si chères à leurs parents.

  9. C’est la première fois que j’interviens ici.
    J’apprécie beaucoup votre site en général mais là j’ai un doute… un énorme doute et tout le monde pour l’instant semble passer à côté ! Pensez-vous sérieusement que des enfants de cet age (même pas adolescent !) puisse reconnaitre les mots “Allah Ô Akhbar” ??
    Je trouve cela un peu excessif quand même ! A la limite de la justification islamiste forcée.
    Ceci dit, prions pour les victimes et les bourreaux. Le meurtre lui est bien réel.

  10. Des enfants (même non-musulmans) qui grandissent ou vivent en pays musulman apprenent TRES vite à reconnaître le cri “Allah Ô Akhbar”…

Publier une réponse