Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

La voiture électrique plus polluante que la voiture à essence

C'est toute la politique d'Anne Hidalgo qui est à revoir :

"En réalité, les études montrent que la voiture électrique est plus « écologique » que la voiture à essence… en Norvège, après les 40.000 premiers kilomètres. Mais pas ailleurs.

Puisque l’époque fait une fixation sur le CO2, il faut savoir que la production d’une voiture électrique consomme beaucoup plus d’énergie que la production d’une voiture à essence. Cela concerne surtout la batterie, qui est fabriquée en Chine, où l’énergie vient du charbon. C’est pourquoi une voiture électrique devra parcourir au moins 40.000 km pour compenser le surcroît d’émission de CO2 par rapport à la voiture à essence.

A condition que l’électricité utilisée par la voiture soit absolument « propre ». Ce qui est le cas de la Norvège, où toute l’électricité est d’origine hydroélectrique. Mais ce n’est pas le cas de la plupart des pays. En Allemagne, où 60% de l’électricité vient de sources fossiles (ce qui est grosso modo la moyenne mondiale), la voiture électrique doit parcourir 160.000 km avant de pouvoir être moins « polluante » que la voiture à essence. Et dans les pays où l’électricité vient essentiellement de sources fossiles (Australie, Pologne, Japon, Pays-Bas, Chine, etc.), la voiture électrique sera toujours plus polluante que la voiture à essence. Si l’on ne raisonne qu’à coups de CO2, la voiture électrique en France est aussi propre qu’en Norvège. Mais en France l’électricité est d’origine nucléaire. Et si l’on parle écologie il n’y a pas de raison de ne pas évoquer la question insoluble des déchets nucléaires. Et si l’on développe la voiture électrique, on développe l’énergie nucléaire, donc les déchets qui restent radioactifs des milliers d’années.

En ce qui concerne la pollution aux particules fines, elle n’est plus le fait des gaz d’échappement (en raison des filtres), mais à 90% de l’usure des pneus et des plaquettes de frein. Comme les voitures électriques sont plus lourdes que les autres, elles produisent davantage de particules fines des pneus et des freins, finalement autant que les voitures à échappement. En outre, on constate qu’actuellement la plupart des gens qui achètent des « hybrides » les choisissent à cause des avantages fiscaux et ne se servent jamais du mode électrique. Comme les voitures sont plus lourdes, elles sont plus polluantes…"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Bravo!!!! Pour une contre publicité c’est une contre publicité!Et vous m’en voyez heureux!!!!!

  2. En ……1899 , la “jamais contente ” crevait le plafond des 100 Km /h .
    Et c’était déjà une voiture électrique.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Jamais_contente

  3. Je m’en vais de ce pas acheter une voiture électrique !! non ,je blague.

  4. Merci de nous avoir mis au courant.

  5. Et que dire de la chasse au diesel!Dont les pouvoirs publics sont responsables.
    PSA a du faire venir des moteurs essence de Chine, pour répondre au changement de la demande !
    Et l’usine Bosch de Rodez s’est trouvée en danger, faute de commandes de pièces pour moteurs diesel !
    Apparemment la direction de l’usine a obtenu un investissement de 14 M€;le gouvernement étant à la manœuvre pour sauver les emplois !

  6. Pour les batteries ont peut espérer que d’énormes progrès soient réalisés et que l’on sorte de la dépendance vis-à-vis de la Chine. D’autre part, n’oublions pas qu’un moteur électrique est beaucoup plus solide qu’un moteur thermique.

  7. et n’oubliez pas non plus les métaux rares et très polluants utilisés dans les batteries des voitures électriques.
    donc
    1)rares (conclusion, à terme, si on ne trouve pas de métaux de remplacement, on ne pourra plus fabriquer de voitures électriques)
    2) polluants (davantage qu’une batterie “normale)

  8. C’est vrai, mais ça ne pollue pas au même endroit. Les centrales thermiques et les usines de fabrication de batterie ne sont pas installées au milieu des villes …

  9. Bref, les écolos nous ont encore pris pour des c… ! C’est bien gentil, vouloir sauvegarder la planète, encore faudrait-il réfléchir un peu sur les moyens et les conséquences de l’utilisation de ces moyens !
    La bagnole électrique serait-elle une fausse bonne idée ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services