La vie pittoresque des anciens présidents de SOS Racisme

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Le bureau national du PS a fini par donner raison à Malek Boutih contre Julien Dray. Le premier, ex-président de SOS Racisme, voulait la circonscription du deuxième, ex co-fondateur et vice-président de SOS Racisme. Dray voulait attendre pour prendre la décision de se représenter ou pas. Eh bien il ne se représentera pas. Car le PS a décidé que sa circonscription serait réservée à un « candidat de la diversité » (et il paraît que juif d’Afrique du Nord ça ne compte pas).

Malek Boutih, qui avait violemment attaqué son aîné et mentor de l’antiracisme en l’accusant d’avoir ajouté 60 faux électeurs au fichier du PS de l’Essonne pour s’assurer la victoire à une éventuelle primaire, va devoir néanmoins affronter… la suppléante de Julien Dray, Fatima Ogbi…"

6 réflexions au sujet de « La vie pittoresque des anciens présidents de SOS Racisme »

  1. siloe08

    ET voilà Mr DRAY, a jouer avec le … feu vous y êtes. Et ce n’est qu’un début. Bientôt la loi de la sharia va progressivement s’inclure dans les bonnes résolutions du ps (sales parti / ndlr parti à vendre).
    C’est bertrand (celui qui n’est point de l’arche) qui va être content, sauf que pour lui les vrais ennuis risques de commencer. Ces copains là n’apprécient pas vraiment certaines dérives …. Et là ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère, prenez garde à vous Messieur votre maître lucifer va vous faire avaler tout cru par ces armées.

Laisser un commentaire