La victime de la rue de Presbourg, battue par la police, témoigne

En commentaire de ce post :

"Je suis la personne arrêtée sur cette vidéo.
Alors que nous chantions de façon bon enfant et amusant en entourant les
policiers qui pour une raison inconnue ont bloqués la rue pour on ne
sait quelle raison, le policier à brandit sa matraque dans ma direction
m'a violemment frappé le coup
. Ce premier coup m'a fait faire un 180°C. Puis le policier m'a frappé le dos avec sa matraque. Sous l'effet de ce
deuxième coup de matraque purement gratuit, mes jambes se sont dérobées
et je suis tombé par terre. Les policiers m'ont alors foncé dessus pour
me cogner
, je n'ai pu qu'attraper des jambes (qui par la suite se sont
avérées être celles d'un des policier qui tomba lui aussi) pour me
protéger.
Les coups violents m'ont fait perdre connaissance pendant de longues
minutes dont je n'ai aucun souvenir.
Je me suis ensuite réveillé sous les claques très fortes des CRS qui
tentaient de me réveiller pendant qu'un autre m'enlevait les menottes
.
Certains d'entre eux m'insultaient et m'accusaient de simuler. Les
policiers m'ont ensuite relevés en me demandant le jour de la semaine,
mon nom et prénom et l'heure qu'il était. Je n'arrivai pas à répondre,
mon dos me faisant terriblement souffrir.
Les policiers ont décidés de me relâcher. Je pense pour ma part qu'ils
ont vraiment eu peur que leurs coups m'aient vraiment amochés
. L'un
d'entre eux a annulé l'intervention des pompiers lorsqu'il a vu que je
reprenais mes esprits.

Je pensais que notre intention visible de ne pas chercher la bagarre
dans une ambiance sympathique et familiale nous permettrait d'éviter ce
genre de violence gratuite et incompréhensible.
Je pensais que la police était là pour nous protéger des FEMEN ou des
contres-manifestations ou autres mouvements hostiles à nos
revendications légitimes.
Je pensais que les CRS et gendarmes étaient formés à garder leur calme
dans ce genre de manifestation.
Je pensais que le gouvernement était ouvert au dialogue, intelligent et
attentif aux revendications de son peuple.
Visiblement je me suis trompé et mon dos et mon épaule me le rappelle
tous les jours.
Le gouvernement pratique la violence et la mise à l'écart des mouvements
contestataires et pendant que des trains se font attaquer par des
groupes de "jeunes", que des syndicalistes ne sont pas inquiétés de
leurs actions révolutionnnaires, que des zones de non droit apparaissent
partout sur le territoire, que le chômage grandit et que la situation
économique est catastrophique, pendant tout ce temps là, la gouvernement
s'interroge à comment étouffer ses opposants au mariage pour tous.
Le peuple de France n'est pas bête et le vrai visage de l'état-police
est apparu ce dimanche 24 Mars 2013
.
Méfiez-vous monsieur le président, à trop délaisser les vraies questions
économiques et sociales au profit de lois révolutionnaires et
destructrices, vous ne faites que renforcer le peuple de France dans son
devoir de sauvegarde du pays.
Un peuple peut accepter beaucoup de chose, mais lorsqu'il décide de
prendre son destin en main il est prêt à utiliser ses poings.

Un père de famille dégoutté de cette nouvelle forme de dictature douce.

Mr le président, nos revendications sont les suivantes :
– Du travail pour tous
– De l'espoir pour tous
– et en aucun cas un mariage bidon pour une communauté dite LGBT

Mr le président, écoutez nos revendications … elles pourraient vous
permettre de garder la tête haute mais elle pourrait vous apporter la
mort politique."

37 réflexions au sujet de « La victime de la rue de Presbourg, battue par la police, témoigne »

  1. Maye

    Mon pauvre ami, comme cela m’attriste. J’espère que vous n’en garderez pas de séquelles, que vous avez fait constater vos blessures par un médecins et que vous allez porter plainte. Vous êtes dans mes prières pendant cette Semaine Sainte, semaine de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, mort “pour nous les hommes et pour notre salut” sur la Croix. Vous aurez fait sur ses traces un gros carême cette année.
    Mais nous n’avons aucune raison d’être malheureux, seulement des raisons de nous fâcher !
    Peut-être connaissez-vous cette historie de Toto ?
    Lundi la chatte de Toto a mis bas six chatons, tous socialistes, tous accrochés à la mamelle. Dimanche soir, il ne restait plus que deux socialistes.
    Les quatre autres avaient ouverts les yeux.
    Vous avez raison : “Le peuple de France n’est pas bête et le vrai visage de l’état-police est apparu ce dimanche 24 Mars 2013. Méfiez-vous monsieur le président” !

  2. Christophe

    Très clairement, l’ambiance était familiale, bonne enfant, certainement frondeuse, mais en aucun cas violente ou agressive.
    Bref, comme vous le dites, l’égalité de traitement n’était pas de mise!
    Grigny, délinquants en liberté,
    Champs Elysées, citoyens gazés!
    Bon rétablissement!

  3. oremus

    Apparemment les crs sont comme leurs “amis” allogènes, forts avec les faibles et faibles avec les forts.
    C’est heureux que cette victime se soit réveillé sur la vraie nature du régime qui détruit notre pays mais elle aura mis du temps. Néanmoins bon rétablissement.
    [Le peuple de France n’est pas bête]
    Là, je n’en serais pas aussi sûr au vu des résultats des élections présidentiels de ces dernières années et d’un grand nombre de motifs où ce même peuple aura pû sacrément se fâcher sévère. Mais bon, il y a un début à tout, espérons que ce 24 mars ne sera pas sans suite musclée envers le gouvernement.
    Il est plus que temps que les Français redeviennent pleinement souverains dans TOUS les leviers du pouvoir qui actuellement sont occupés par des représentants de forces occultes anti-Françaises (et anti-chrétiennes). Souverains de même dans leurs propres quartiers…

  4. Ethos

    Je salue ce monsieur bien bas.
    Comme j’ai eu mal en voyant ce matin la vidéo de ce triste et révoltant spectacle qu’un mien ami m’avait décrit la veille, choqué.
    Cet ami a tout fait pour vous récupérer et trois fonctionnaires en civil ont failli l’embarquer, malgré sa force.
    Oui, la foule aurait pu fondre en chaudron sur les lâches casqués, mais tout le monde n’est pas para ou légionnaire dans les tripes, comme cet ami.
    Votre exemple soulève les coeurs et sans doute donnera-t-il à réfléchir.
    Je vois venir pour ma part de vilaines choses.

  5. claire Lebrun

    votre perte de connaissance vous a permis de ne pas entendre Frigide Barjot traiter de fachos les personnes attaquées par la police et remercier la police qui faisait remarquablement son travail clamait-elle. J’ose espérer que cette trahison n’est due qu’à un manque d’expérience et de formation politiques et qu’après informations elle regrette amèrement les propos très graves qu’elle a tenus. Puisse- t-elle collaborer avec des personnes plus inspirées et il n’en manque pasl si nous en jugeons par votre blog à commencer par Elisabeth Bourges

  6. joseph

    Bonsoir Romain,
    merci pour ton témoignage.
    N’oublions pas l’Action de la priére. Notre Mére à tous nous a laissé l’arme la plus puissante qui soit: la récitation du chapelet.
    Contre le chapelet la franc maçonnerie ne peut rien.
    Je vous propose d’unir nos force dans la récitation d’une dizaine tous les jours, pour que le Ciel donne à la France un Chef selon son désir.

  7. Guillaume

    Monsieur,
    Si cela vous est arrivé en fin de manif’, après 18h, vous êtes la personne que j’ai vue au sol. Je suis prêt à témoigner en votre faveur. Car j’ai pu constater le comportement inadmissible de cette section de CRS immédiatement après, ayant été victime de la charge de police qui a suivie pour dégager la rue de Presbourg. L’un de mes enfantsa été gazé à cette occasion. J’ai remis un compte-rendu écrit à la MPT.

  8. Artemis

    Bonjour,
    Après avoir participé à la Manif pour tous dimanche, je me suis rendue sur les Champs Elysées juste après et il me semble important de vous dire ce qui s’y est passé. Pour confirmer ce que de nombreux témoins ont dit et infirmer ce que le Ministre de l’Intérieur: j’étais là, il était au concert.
    Je me suis rendue sur les Champs tranquillement, en passant rue de Galilée et en ne rencontrant aucun barrage de police. Si les Champs étaient interdits aux manifestants, c’est ahurissant car l’accès leur a été grandement facilité et la circulation était même arrêtée, facilitant grandement les déplacements. Comme Frigide Barjot l’a déjà dit publiquement, de très nombreux manifestants déambulaient tranquillement sur les Champs, en famille, en groupes de copains etc. Puis nous avons été stoppés par un barrage de CRS en tenue de combat au niveau des Ronds Points des Champs Elysées. Nous sommes restés devant le barrage de CRS pendant au moins deux heures. Nus chantions et criions des slogans sommes toutes modérés “on est non violents”, “la police offre le pastis” etc. On faisait des olas régulièrement. Les rares tentatives de les muscler (“Hollande enculé”) étaient immédiatement couvertes par des sifflets ou d’autres slogans. Je n’ai vu AUCUN “crane rasé du GUD” ou assimilé. S’il y en avait, ils étaient bien déguisés et portaient des perruques! Car pas un crane rasé à l’horizon.
    Au contraire, il y avait des enfants, des personnes âgées, des dames bcbg en talons (porter des talons dans une manif, ça indique une maîtrise des techniques de guérilla urbaine extrêmement pointue ;)), des gendres idéaux, des filles de bonne famille etc. Bref, pas de gens avec des looks de casseurs. Avec la nuit, les slogans étaient plus revendicatifs, c’est devenu “démocratie”, “Hollande démission”, “nos ventres ne sont pas des caddies”. On faisait des olas et on s’asseyait par terre. Mais PERSONNE n’a jeté quoi que ce soit sur les crs, les a attaqués ou même insultés.
    Vers 20h30, sans aucune raison et, surtout, SANS SOMMATION, les CRS nous ont chargés et gazé au lacrymo. A plusieurs reprises, malgré les enfants, les mères de famille, les personnes âgées. Des gens ont été frappés. On essayé de s’assoir pour ne pas être chargés mais on devait reculer pour ne pas être piétinés par les flics. Le gars devant moi est resté assis et je l’ai vu se faire trainer par terre.
    Certains se mettaient à genou pour prier.
    Nous avons été poussés, parfois violemment jusqu’au métro. J’ai été projetée contre un banc et j’en garde des contusions. Ca a continué dans le métro, j’étais alors en retrait pour ne pas me faire bousculer mais je voyais les manifestants criant toujours leurs slogans et interpelant les CRS: “vous n’avez pas honte” “embrassez votre maman pour nous ce soir”. A un moment, les flics sont partis. Sans doute que le groupe était suffisamment réduit pour ne plus être dangereux de leur point de vue. Nous sommes alors ressortis du métro et une petit groupe de filles, et 2 ou 3 autres personnes sommes restés jusqu’au départ des dizaines de cars de CRS. Nous sommes restés les derniers après le départ des flics!
    J’espère que mon témoignage aidera à faire jaillir la vérité, à secourir les victimes de ce dimanche et à contribuer au retrait du projet de loi Taubira!
    On ne lâche rien.

  9. Irène

    Merci Monsieur de votre témoignage. Remettez-vous le plus vite possible et n’omettez pas de porter plainte car outre le matraquage honteux pour la police, il y a la faute professionnelle : en effet, en cas de perte de connaissance, on appelle les pompiers, mais ceux-ci ne doivent pas rebrousser chemin avant d’avoir vu l’objet de l’appel, même si les policiers le demandent, une fois alertés, ils doivent intervenir. Je suppose que vous avez fait établir un certificat médical.
    Dieu vous garde.

  10. clarina

    Bon, je ne voulais pas rajouter mon grain de sel à tout ce qui a déjà été dit mais là je ne peux plus me taire après ce que je vois et entends: C’est atterrant ! C’est absolument révoltant!
    J’étais sur les Champs entre 19h et 20h : ambiance très désagréable de la part des policiers en tenue et en civil. Les gendarmes mobiles bcp plus sympas, l’un d’eux avec qui j’ai discuté près de l’Etoile face à l’avenue Hoche m’a donné les chiffres de 1 million le 13 janvier, et de plus d’1,5 dimanche. “On nous avait dit 300 000 ce matin, nous on sait bien que ce n’est pas possible”. Il se reconnaîtra s’il lit ce post.
    Sur le haut des Champs près de l’Etoile , des familles, des gens qui rentraient chez eux, qui cherchaient un métro ouvert comme moi, des touristes, des jeunes certes excités mais sans plus, pas du tout de casseurs ou de provocateurs comme dans les manifs d’étudiants (CPE) ou syndicales, pas de racaille; des policiers très tendus, casqués avec boucliers et un matériel impressionnant. Mais aussi des policiers en casquette et blouson de toile, juste là pour faire nombre semble t’il et beaucoup de policiers en civil nerveux ceux là, sans brassards. On avait bouché le haut des Champs et de l’avenue Hoche avec un mur anti émeute et le Rd Point avec des énormes camions à pare buffles. J’ai contourné par la rue Balzac espérant récupérer un métro ouvert sur les Champs,où je n’ai pu pénétrer qu’à la hauteur de la rue Marboeuf en face. En bas vers le Rd Point:peut être 2000 personnes grand max. chahut des jeunes qui voulaient “que Hollande les entendent” (on était pas loin de l’Elysée : “A l”Elysée, à l’Elysée, allez”… donc cris, chants (un peu scouts!) tapant dans les mains, sifflant dans leur petit sifflet rose, galopades avec les drapeaux et les ballons, sirènes et cornes de brumes montées sur un van débâché qui beuglaient en cadence.Une Marianne avec une torche éclairante. La Marseillaise, une fois. Aucun alcool. Mais aussi des adultes avec leurs enfants, des jeunes filles courant de ci-de là avec leur petit sac à main et leur bottes. Des gens pas forcément jeunes assis par terre avec saucisson et pinard “on fait un pow wow”.En même temps une ambiance un peu tendue par la présence menaçante de la police massée en bas et visible en haut par les gyrophares. Des jeunes debout sur un ou deux kiosques à journaux. Je leur ai dit de descendre au cas où ça céderait sous leur poids.Ils se reconnaîtront aussi. Quelques personnes regardaient attentivement, impassibles (RG?). Une jeune fille un peu plus réservée, perchée sur le trottoir, me dit “Vous êtes déjà allée à une manif, Madame?”. Chers lecteurs, mesurez-vous l’ambiance générale?
    Je suis partie à 20h prendre le métro à Alma Marceau (!) après m’être fait vertement remballer par un mur de policier parce que je voulais passer vers le Grand Palais. Moi toute seule avec mon petit sac à dos…
    Quand je vois les images de la fin de manif au Rond Point 30 mn plus tard où les policiers ont chargé et aspergé les jeunes sans aucune sommation, c’est choquant et indigne. Ils ne représentaient AUCUN danger, les magasins étaient ouverts, vitrines éclairées, les cafés et restaurants ouverts aussi, du monde dedans.Un couple d’Allemands un peu pompette. Rien de cassé, de brûlé, de dégradé. Juste des jeunes qui chahutent et montent en mayonnaise tout seuls.Mais les adultes présents auraient peut être dû les calmer (plusieurs prêtres en soutane).
    Le ministre de l’Intérieur devra rendre des comptes, ainsi que le préfet. Qu’ont ils dit à ces policiers, qui ce soir doivent se sentir la conscience un peu chargée?
    Mais ne nous laissons pas détourner par ces incidents et revenons bien à l’objet de ce doublé de manifestations extraordinaires : nous ne voulons pas du mariage homosexuel ni qu’on touche aux enfants. Pas non plus de référendum. Un point c’est tout. Je retournerai manifester tant qu’il faudra.
    Trop c’est trop!!

  11. jean marc

    que le salon beige garde précieusement tous ces documents en archives et en plusieurs lieux distincts : des actions judiciaires vont être engagées et il y a là des preuves précieuses des exactions épouvantables qui ont été commises.
    Le retournement de situation c’est pour bientôt.
    Il faut persister dans l’action pacifique mais ferme et déterminée : le régime qui nous dirige est composé d’hommes qui ne savent pas gérer cela. Ils finirons pas comprendre qu’ils ne peuvent que reculer. Car nous, français, bons citoyens, aimant notre pays, nous ne lâcherons rien…

  12. meunier

    autres informations sur le reste de l’actualité.
    Le plus gros fonds français réduit son exposition au marché de l’immobilier français.
    Une grande banque américaine cède ses activités françaises.
    C’est la curée, et hollande ne maintient cette loi inique dans le seul but d’essayer de rassembler la gauche en un “front populaire”, un “rassemblement démocratique”. On sait ce que le dernier front populaire, ravagé par les scandales politico-mafioso-financiers, a donné.
    Les mêmes causes produisent les mêmes conséquences, et les socialistes n’ont jamais rien produit de bon. (même au niveau “social”, c’est dire)

  13. Patriendanger

    Bon elle est pas toute seule frigide barjot. c’est pour çà qu’un chef, comme je le lis régulièrement ces derniers jours, c’est de la bêtise.
    Il faut plusieurs chefs, les intelligences s’additionnent pour former un cerveau collectif. Et puis c’est plus difficile de couper 10 têtes qu’une seule.
    Par contre béatrice bourges doit etre réintégrée. Elle aussi elle a pu se tromper.
    Personne n’est parfait, il faut s’entraider.
    Ce système est prêt à se fasciser pour survivre, il faut en être conscient. Tant que le peuple de moutons ne s’intéresse qu’au foot, à ses vacances à la neige ou à la mer, à s’acheter une voiture, tout va bien.
    On agite quelques chiffons pour lui faire croire qu’il a la liberté de manifester et de décider, c’est un leurre.
    Les caste dirigeantes n’ont jamais été aussi sournoises que de nos jours dans l’histoire de l’humanité, c’est le seul véritable progrès.
    Attention quand vous dites hollande démission, c’est la droite qui vous récupère. hollande et après ? un hollande bis, etc.. pour remettre les faillitaires de l’ump au pouvoir après 6mois de gauche, c’est stupide.
    C’est le système dans sa globalité qu’il faut rejeter.
    Il faut une nouvelle constitution avec des contrepouvoir redonnant sa place au peuple français.

  14. Patriendanger

    Le mariage pour tous était au départ un de ces chiffons pour masquer la faillite du pouvoir économique et politique, et une diversion, comme le prétendait le fn.
    Tout en avançant masqué sur la voie de la destruction de nos valeurs traditionnelles, ce que le fn n’a pas retenu.
    Aujourd’hui la droite essaie de l’instrumentaliser pour son théatre du clivage gauche-droite.
    En même temps ils pourraient commencer à avoir peur que la situation leur échappe et que la constestation se généralise et se globalise à toute la population.
    Mais çà dépasse la capacité de gestion des organisateurs. Il faudrait de nouveaux acteurs pour çà, frigide l’a bien démontré en parlant de facho. ce mouvement n’ira jamais plus loin tel qu’il est composé.
    Mais c’est un bon outil de réveil des consciences.

  15. G

    Tous ces témoignages devraient être rassemblés dans un ouvrage (e-book) sous le titre “Paroles de manifestants du 24 mars” (un peu sur le modèle du livre “Paroles de poilus” de Jean.jpgerre Guéno).

  16. G

    @ Patriendanger
    Si je comprends bien, rejet de Hollande et du PS, pas de retour de l’UMP, et un FN à côté de la plaque.
    Il ne reste plus personne, à part le franc-maçon Mélanchon. Alors là, on bascule tout de suite en régime cubain ou coréen.

  17. Sylvie

    J’appelle tous les épargnants détenteurs de livrets, assurances-vie, comptes épargnes et comptes courants à les vider totalement le jour anniversaire de l’élection de François Hollande pour protester contre le mariage pour tous.
    Ne laissez rien sur les comptes et informez-en vos banquiers de votre décision.
    On va les toucher au portefeuille, ces incapables du gouvernement.
    Plus du tout d’argent pour eux !
    S’ils n’ont plus de sous comment ils feront pour financer le projet ?
    Mettez les sous retirés sur des comptes à l’étranger. Luxembourg, îles anglo-normandes, Liechenstein, etc…
    4 milliards d’euros dont ils ont besoin et d’avantage vont disparaître de tous les comptes bancaires français. Prévenez vos banques et dites-leur que vous ne voulez plus que l’Etat vous prélève tant que la loi sur le mariage pour tous sera prête à être voter contre l’avis du peuple français.
    Faites passer le message partout : amis, proches, voisins, collègues, etc…
    Le gouvernement va avoir peur quand il verra que les comptes ont été vidés et c’est là que le projet de loi sera abandonné.
    On va gagner !

  18. Pierre

    @G
    J’ai toujours mon compte-rendu, assez détaillé, agrémenté de photos, mais je crois qu’il n’intéresse pas MJ.
    Donc je me le garde et si quelqu’un le veut, qu’il me le dise !!!
    Bravo à Artemis et tous les autres qui ont tenu bon. Bravo à tous les manifestants. Gardez ces convictions, précieusement. Partagez-les, nous en ferons quelque chose de grand très bientôt !

  19. Jean Theis

    J’ai vu moi-même la vidéo de ce lynchage et je souhaite que ce père de famille n’ait aucune séquelle.
    Par contre, pour l’histoire de la femme “renversée par un véhicule de police” ou qui s’était juste fait une entorse, il faudrait éclaircir l’affaire car si on commence à dire des mensonges, c’est très mauvais pour nous dans la suite.

Laisser un commentaire